Les 25 meilleurs livres de développement personnel

Les meilleurs livres de développement personnelDes livres de développement personnel, il en existe plusieurs.

Malgré leurs objectifs et leurs méthodes qui sont variées, leurs objectifs demeurent les mêmes : ouvrir les yeux aux lecteurs sur une vérité, puis leur donner les voies et moyens pour s’améliore dans le but passer d’un niveau à un autre.

Cet article vous propose les 25 meilleurs livres de développement personnel sur la base des sujets qu’ils proposent, mais aussi au regard du succès qu’ils ont eu après des lecteurs à travers le monde.

1- Pouvoir illimité – Anthony Robbins

Ce livre vous invite à rentrer en vous-même, pour découvrir vos capacités intérieures et surtout les tenir éveillés, à travers la programmation neurolinguistique (PNL). C’est un véritable guide qui vous permettra de découvrir le chemin à suivre pour que vos yeux s’ouvrent sur ce que vous avez de meilleur en vous. Vous déciderez dès lors de moins vous laisser influencer par vos peurs et vos angoisses, en apprenant à communiquer avec cous même.

2- La semaine de 4 heures : Travaillez moins, gagnez plus et vivez mieux – Tim Ferris

Quelle place accordez-vous à l’argent dans votre vie ? Quelle place accordez-vous au travail dans votre vie ? Tim Ferris donne des formules utiles pour parvenir à établir un équilibre parfait entre les deux,pour en tirer un maximum de profit, et cela, en un temps réduit.

3- Power : les 48 lois du pouvoir – Robert Greene

Pour s’imposer en société, il faut être en mesure de faire valoir son pouvoir de persuasion. Pour cela, Robert Greene présente dans ce livre, des illustrations concrètes tirées de l’histoire, pour se faire une idée de ce qui peut être considéré comme les règles du pouvoir, et de la maîtrise des rapports de force.

4- Convaincre en moins de 2 minutes – Nicholas Boothman

La communication est un art. Ce livre de Nicholas Boothman explique comment « attaquer » son interlocuteur, et se le « mettre dans la poche » en un temps record. On y découvre comment adapter sa communication à son interlocuteur, et surtout à ses objectifs, de façon efficace.

5- Et n’oublie pas d’être heureux –  Christophe André

Ce livre est un condensé de réflexions, de conseils, et d’exercices pratiques pour acquérir la valeur du bonheur et surtout pour apprendre à le créer dans toutes les activités quotidiennes. C’est une invitation à prendre un chemin pour être plus heureux dans la vie.

6- 59 secondes pour prendre les bonnes décisions – Richard Wiseman

La psychologue Richard Wiseman propose dans ce livre une série d’études effectuées dans plusieurs universités et met en avant des comportements à adopter, des attitudes à avoir, pour se sentir plus heureux dans la vie. Plusieurs notions comme le bonheur, la réussite et l’amour sont abordées.

7- L’éveil de votre puissance intérieure – Anthony Robbins

Ce livre vous apprend à vous appuyer sur votre inconscient pour tirer le meilleur de vos capacités. L’auteur de « Pouvoir illimité », entraine le lecteur au cœur de la découverte de ses facultés, qui sont très souvent hors de son contrôle, pour profiter de ses relations, de ses finances, bref, pour réussir sa vie.

8- Comment se faire des amis – Dale Carnegie

C’est l’un des livres les plus populaires pour les personnes qui sont en quête des conduites à tenir pour réussir dans leurs relations avec les autres. Dale Carnegie propose des méthodes simples et efficaces – celles qui lui ont forgé sa solide réputation de leader – accessibles à tous les âges, pour développer des relations humaines, personnelles et professionnelles de qualité. Ce livre apprend en définitive comment il est possible d’attirer la sympathie des autres en restant soi-même.

9- Mettre en pratique le pouvoir du moment présent–EckhartTolle

Ce livre est un compagnon qui propose des exercices pratiques qui visent à vous permettre de tirer le meilleur de votre énergie intérieure. Vous apprendrez à bannir les pensées négatives, les peurs, les angoisses, par la méditation. « Mettre en pratique le pouvoir du moment présent » est en quelque sorte le compagnon qu’il vous faut pour profiter des toutes les belles choses que la vie vous offre.

10- Apprenez à ne pas tout contrôler – ChristianneChaillé

Vouloir tout contrôler est une véritable obsession pour certaines personnes. Elles ont tendance à essayer d’imposer leurs règles et exigent que leur entourage puisse les suivre. Ce genre d’attitude peut être très néfaste et empoisonner les relations avec les autres. Dans « Apprenez à ne pas tout contrôler », ChristianneChaillé ouvre les yeux des lecteurs sur ces petites habitudes qui sont parfois difficilement perceptibles, mais dont les conséquences sont graves. Ce livre vous apprendra à laisser les choses suivre leur cours et profiter des moments de bonheur que la vie vous donne de vivre.

11- L’intelligence émotionnelle – Daniel Goleman

Les émotions sont déterminantes, au même titre que l’intelligence. De ce fait, celui qui ne sait pas comment maîtriser ses émotions s’expose à bien des désagréments. C’est par la gestion des émotions qu’on parvient à percevoir les capacités telles que l’analyse, la perception, la compréhension… Daniel Goleman lève un coin de voile sur les réactions émotionnelles indispensables pour profiter des relations sociales et professionnelles.

12- Cessez d’être gentil, soyez vrai ! – Thomas d’Ansembourg

« Cessez d’être gentils, soyez vrais » est une invitation à sortir des mauvaises habitudes qui consistent à se mentir à soi-même pour fuir la réalité, et aussi à cesser d’être soi-même pour espérer rentrer dans le bon moule, pour espérer plaire aux autres. Ce livre vous invitera à chercher à être vrai, car si l’on ne s’écoute pas soi-même, tel que l’on est, il est impossible qu’on réussisse à écouter les autres, et donc à adopter la bonne posture et le bon ton. C’est là la clé de la communication, selon Thomas d’Ansembourg dans son livre.

13- Le Développement Personnel pour les gens intelligents – Steve Pavlina

Steve Pavlina propose dans ce livre, des méthodes de développement personnel basées sur 3 concepts fondamentaux qui aboutissent à 4 principes. Il est basé sur des exemples concrets, dont l’application améliore chacun de ces 4 principes.  Ce livre convainc par son efficacité, et ce n’est simplement pas en raison de la popularité de son auteur.

14- Optimistes ! –  Franck Martin

Franck Martin invite les lecteurs à le suivre sur le chemin de l’acquisition des vingt compétences indispensables pour profiter pleinement de la vie. De plus, ces exemples sont fondés sur les nombreuses expériences de sa vie, celles dont la réputation est à la base du succès de ce livre.

15- Stratégies de prospérité – Jim Rohn

Comme son nom l’indique, ce livre est un condensé de stratégies à adopter pour atteindre la prospérité. Il prend en compte, la planification des objectifs, la gestion des finances et la recherche de la motivation, pour atteindre ses objectifs.

16- La semaine de 4 heures de – Tim Ferriss

À la lecture de ce livre, attendez-vous à changer radicalement beaucoup d’habitudes que vous avez adoptées dans votre quotidien. Ce livre vient mettre fin aux considérations qui vous ferment beaucoup de portes. Tim Ferriss invite ici, simplement les lecteurs à changer de mode de vie.

17- Père riche, père pauvre – Robert Kiyosaki

Non, ce n’est pas la quantité d’argent que l’on possède qui détermine le bonheur. Ce livre vient donner un coup de pied aux considérations selon lesquelles l’argent est la clé de tout. Encore faut-il savoir comment l’acquérir. Après la lecture de ce livre, vous ne direz plus « Je ne peux me permettre de m’offrir ceci ou cela », mais plutôt « Comment puis-je me l’offrir ? » C’est l’objectif final de ce livre qui en définitive apprend que devenir riche ne s’apprend pas à l’école.

18- L’Effet Cumulé – Darren Hardy

Ce livre expose avec une méthode simple et accessible, les rudiments nécessaires pour accéder au succès. Ce sont des procédés à appliquer pour parvenir à être le meilleur et à surpasser les autres. Darren Hardy met en avant son expérience de chef d’entreprise pour présenter des stratégies efficaces et concrètes, adaptées à plusieurs domaines.

19- La magie de voir grand – David Schwartz

Pour changer de vie – améliorer vos conditions, atteindre vos objectifs, réaliser vos rêves – il faut tout simplement changer vos habitudes. Comment y arriver ? Par où commencer ? Comment ne pas faire fausse route ? David Schwartz propose dans son livre, un programme sur mesure pour mieux s’organiser afin de vivre heureux sur plan professionnel, matrimonial, familial… afin de voir grand.

20- Influence et manipulation : Comprendre et maîtriser les mécanismes et les techniques de persuasion – Robert Cialdini

Ce livre psychologique dévoile six secrets utilisés par les manipulateurs dans leurs habiles exercices de persuasion. Il va plus loin en donnant des pistes pour ne pas se laisser facilement influencer, mais plutôt réussir à tourner les techniques de persuasion longtemps tenus secrets, à votre avantage.

21- Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent –  Stephen Covey

Il existe sept habitudes qui font que certaines personnes parviennent à atteindre leurs objectifs, alors que certains n’y parviennent pas. Ces habitudes, une fois adoptées, vous aideront à gravir les marches qui vous feront acquérir les aptitudes indispensables au succès dans vos entreprises.  Ce livre, utile tant sur le plan familial que professionnel, vous livrera ces secrets, qui selon Stephen Covey, sont la clé de la maturité.

22- Transformez votre vie –  Louise L. Hay

Ce livre est un best-seller qui vous fera changer vos réflexions sur le bonheur. Il propose des exercices clairs pour atteindre l’épanouissement dans tous les aspects de votre vie. Les relations humaines et le travail sont mis en avant.

23- Je réinvente ma vie : Vous valez mieux que vous ne pensez – Jeffrey E. Young –  Janet S. Klosko

Apprendre à mieux vous connaître, guérir de vos blessures, transformer vos sentiments négatifs… tels sont les résultats auxquels vous aboutirez en suivant les méthodes que proposent Jeffrey Young et Janet S. Klosko dans ce livre, à travers onze schémas fondamentaux.

24- Le  Secret – Rhonda Byrne

Découvrez la loi de l’attraction et renforcez votre confiance en vous, pour attirer à vous tout ce que vous désirez après la lecture de ce livre. Rhonda Byrnepropose dans son livre des méthodes peu communes pour résoudre des problèmes concrets de la vie.

25- Vos zones erronées – Wayne Dyer

Wayne Dyer montre la voie, dans ce livre, à suivre pour se débarrasser des perceptions négatives que l’on peut avoir de sa propre personne. C’est en un livre qui vous invitera à prendre votre vie en main et lui donner l’orientation que vous souhaitez pour améliorer l’image que vous avez de vous-même.

Comment s’autohypnotiser en 5 étapes

s'autohypnotiserS’autohypnotiser revient à essayer d’atteindre un état extrême de concentration. La méthode présente des similitudes avec la méditation, car permet de se calmer intérieurement et de mieux converger toute cette concentration vers soi.

C’est comme une rencontre intime avec sa propre personne. Cette option est rendue possible grâce à votre déconnexion momentanée du quotidien et de ses tracas.

Vous n’entendez plus ni les bruits alentours, ni ne verrez les mouvements et va-et-vient habituels. Il faut donc se mettre idéalement à l’endroit le plus calme que vous avez trouvé. Sinon, vous n’arriverez jamais à éliminer tous les agents perturbateurs.

Le but le plus proche est la détente. Vous pouvez éliminer de cette manière les stress et les soucis qui vous assaillent habituellement. Vous en sortirez aussi léger que vivant. C’est donc un moyen efficace pour faire reposer son esprit, de se ressourcer à nouveau tout en oubliant le passé.

Le plus important résultat fait que, suite à la sérénité complète obtenue au cours de cette pratique, vous pouvez facilement changer des choses dans votre esprit.  Elle permet par ailleurs de vraiment se connaître soi-même, de se rendre conscience de ses habitudes, de ses croyances et de sa propre personnalité à un degré très précis. Et c’est à ce moment alors que vous avez le contrôle tout entier de l’ensemble, très utile si vous souhaitez les modifier.

Néanmoins, il n’est pas aussi facile qu’essayer d’atteindre cet état d’autohypnose. Des étapes doivent être parcourues et des prédispositions doivent être acquises. Vous en verrez les grandes dans cet article.

Détendez-vous

Déjà pour s’autohypnotiser, il faut que vous soyez à l’aise. Donc, commencez par vous mettre dans un endroit vous procurant naturellement ce sentiment. L’endroit doit être bien isolé par rapport au bruit et où personne ne risque de vous déranger à l’improviste. Si vous êtes dans une salle, faites en sorte qu’aucun objet ne puisse retenir votre attention. Et sinon, vérifiez également la température de l’endroit qu’il faut régler à tout moment si ne vous permet pas d’être plus détendu. Allumer le climatiseur ou un ventilateur, devant être très silencieux,  ou le radiateur selon vos besoins. Mettez un pull ou au contraire gardez des vêtements légers en fonction de votre sensation.

Vous devez d’abord y arriver avant de continuer, car si vous n’êtes pas assez détendu, vous serez toujours distrait, du moins par ces choses qui vous dérangent chez vous. Même chose pour vos habits, mettez ceux qui vous permettent d’être le plus décontracté possible. Respectez sans discuter ses règles essentielles. Une couverture peut vous être utile si vous entreprenez l’autohypnotisation depuis votre lit.

Pour la position, assise ou allongée, cela passe toujours. Mais on risque de s’endormir rapidement en s’allongeant dans un lit ou sur un canapé. Une chaise confortable peut être plus efficace dans ce cas afin que vous puissiez rester assis. Choisissez la position qui vous détende le mieux, tant que celle-ci ne consiste ni à croiser les mains, ni les pieds.

Il convient ensuite de travailler la concentration proprement dite. Puisque ls’endroit et calme et que vous êtes à l’aise, il faut maintenant que les pensées qui divergent vers plusieurs sujets aléatoirement ou s’étendant vers ce qui n’est ni utile ni agréable. Essayez de concentrer votre effort sur un sujet précis et quand vous gagnez peu à peu la confiance, le tout suivra. Ne songez plus à donner à manger au chien, à charger votre téléphone, à l’émission qui est en train de passer à la télévision et qui vous intéresse vivement.

Éloignez-vous des bruits et de la présence d’autres personnes

S’autohypnotiser, c’est quitter le quotidien pour le monde de l’esprit. Pendant le temps que durera l’expérience, il faut que rien ne vous perturbe, ni les bruits, ni les présences incongrues. Si par exemple vous êtes dans une salle de votre maison, il ne faut pas que vous soyez dérangé par exemple par: un membre de la famille, un animal domestique, une sonnerie de téléphone, le bruit de la télévision ou de la radio, le bruit que fait votre réfrigérateur ou un autre appareil.

La prévention la plus facile consiste à vous enfermer dans votre chambre à double tour. Il serait également très sage de prévenir à l’avance, surtout les personnes susceptibles de vous embêter, pour votre indisponibilité durant l’expérience.

Toutes les sources de bruits doivent être considérées, quitte à changer complètement d’endroit si on ne peut rien faire pour les empêcher.  Si par exemple si vous habitez près d’une voie ferrée, un train risque alors de passer d’un moment à l’autre et vous déranger. Au pire, choisissez de le faire en dehors des heures de passage des trains si possible.

Pensez aux objectifs

L’autohypnose ne doit pas être une finalité, sauf si vous l’utilisez pour acquérir le calme et la sérénité. Dans ce cas, la manière et le résultat se confondent. Elle va également vous aider à améliorer certaines choses dans votre esprit. Pensez alors à ce qui vous motive, est-ce pour travailler votre motivation même, ou votre ardeur, votre positivité ou encore votre courage ? Avez-vous besoin d’une telle expérience pour vous débarrasser des croyances qui ne vous ramènent nulle part, des pensées destructrices, des préjugés qui vous rendent le possible impossible, ou de vos mauvaises habitudes ?Ces objectifs peuvent concerner également d’autres choses vraiment à part, notamment une question de situation amoureuse, de business, de santé, d’études ou de carrière.

Dans tous les cas, faites en la listfaites-enant en évidence les priorités et placez ensuite cette liste dans un endroit où votre regard peut tomber souvent. Exprimez-vous clairement, positivement et de manière affirmative sur ce que vous aimerez faire, obtenir ou vous débarrasser. Choisissez des phrases comme « Je veux arrêter de fumer, car ce n’est pas bon » ou encore « Je veux perdre du poids, car cela me permettrait de retrouver ma jeunesse».

Devenez quelqu’un de positif

Avant de commencer à s’auto hypnotiser, sachez qu’une attitude positive vous sera plus que nécessaire. Car d’abord, elle vous permettra de croire en vous-mêmes. Évidemment, vous devez vous estimer capable de croire fermement que vous avez le contrôle.  Dites-vous aussi que vous méritez ces objectifs. Tout ce qui est pensée négative est à éliminer sans plus attendre. Sinon, vous risquez de vous construire un bloque et une gueblocagetre soi sera quand même insensée et de surcroît inefficace.

Aussi, faudrait-il vraiment être positif, parce que dans cette expérience, vous vous attribuez le seul est l’unique rôle. Personne, ni aucun pouvoir extérieur n’est appelé ou invoqué pour venir vous aider. C’est toujours vous, mais le vous authentique qui vient du plus profond de votre esprit, qu’on part chercher.

Entrez dans l’état d’hypnose proprement dit

Ceci est l’étape le plus complexe, lequel vous commencerez en vous débarrassant de toute forme de pensée. L’essentiel est d’oublier le stress, la routine et les tracas du quotidien. Faites comme s’il n’y a plus que l’instant présent, pendant lequel votre tâche consistera à vous détendre complètement. Alors, même si au début, de nombreuses pensées vont vous assaillir, ne leur attribuez aucune considération et elles partiront d’elles même. Ne les chassez pas impunément au risque de se retrouver face à des pensées encore plus désastreuses.

Vous pourrez y arriver en fermant les yeux ou en fixant un point sur le mur. Sinon, aidez-vous par des images réconfortantes et soulageantes, comme le bruit de l’eau du ruisseau qui coule accompagnée par une douce mélodie et caressant délicieusement vos pieds quand vous les trempez dedans. Pourquoi ne pas non plus s’imaginer le plaisir d’avoir été dans les bras de sa mère lorsqu’on était petit. En tout cas, votre respiration vous fera savoir votre état d’avancement, notamment quand petit à petit elle se fait très lente, vous permettant alors d’inspirer longuement avant d’exprimer en un même temps.

Concentrez-vous ensuite sur l’apaisement que vous obtenez. Prenez conscience de vos muscles qui se relâchent un à un, de vos membres à tout votre corps, en passant par la tête. Goûtez à ce plaisir de profonde légèreté, comme si vous n’étiez plus qu’une plus prête à s’envoler au moindre courant d’air. Le soulagement peut être ressenti depuis le début lorsque vous essayez de vous détente, mais n’arrêtez pas tant que vous n’êtes pas arrivé à son paroxysme, là où tout ce dont vous avez envie est de célébrer le moment.

À partir de là, vous pouvez commencer à traiter votre liste des objectifs. Imaginez-les de façon extraordinaire, par exemple retrouver un trésor dans une boîte ou dénicher un endroit à la fois magique et merveilleux. Prenez alors une image de vous dans votre taille idéale si vous avez programmé un régime minceur, imaginez-vous dans une grande entreprise et un joli bureau si vous êtes en train de chercher un nouveau travail qui rapportera mieux. Ou encore, placez-vous dans une maison luxueuse ou dans une voiture de luxe si vous projetez de devenir riche, créez des images de vous en train de reprendre de la couleur et d’être débarrassé des douleurs si votre but est la santé, ainsi de suite.

Quand vous avez fait le tour de vos objectifs, ressortez lentement, comme en marchant pas à pas sans se presser. Sentez votre corps reprendre son poids normal. Donnez-vous alors un délai avant de rouvrir les yeux ou détournez les yeux de leur point de concentration.  L’expérience de s’autohypnotiser est à recommencer autant de fois jusqu’à ce que les buts soient atteints.

Comment vaincre la solitude ?

vaincre la solitudeVaincre la solitude est un défi auquel l’Homme a toujours été confronté.

Au fil des ans, les inventeurs les plus chevronnés ont multiplié les découvertes les plus surprenantes, dans le seul but de permettre aux Hommes de réussir à se rapprocher les uns des autres quelles que soient les distances et les contraintes.Cela démontre aisément que la solitude est l’une des plus grandes hantises de l’humanité.

Pourtant, malgré toutes ces inventions et ces moyens géniaux mis en œuvre, l’Homme est toujours confronté au défi de vaincre la solitude.

C’est à travers les yeux des autres qu’on se sent vivre et c’est au contact des autres qu’on se sent important. Même dans la plus grande des abondances, on se sentirait moins heureux si l’on devait se sentir seul. Comment parvenir à vaincre la solitude pour se sentir plus en phase avec soi-même ?

La solitude est un état d’esprit

Il faut savoir que la solitude commence dans la tête de tout un chacun. De toute évidence, chaque individu a ses moments de solitude, mais c’est l’importance que chacun y accorde, et surtout la façon dont on l’appréhende, qui fait la différence entre deux individus. Vous devez considérer que la solitude n’est pas une fatalité. Si ce n’est pas encore le cas, vous devez vous en convaincre. C’est un changement qui doit d’abord s’effectuer dans votre esprit, avant que vous ne puissiez voir les résultats au quotidien.

Vous êtes le maître de vos moments de solitude

Que faites-vous quand vous êtes seul ? Comment profitez-vous de votre temps ? Pour espérer vaincre la solitude, à défaut de l’affronter directement, pourquoi ne pas penser à en faire un allié ? Si vous apprenez à mettre les moments où vous vous retrouvez seul à profit, vous verrez que la solitude n’aura plus la même valeur à vos yeux. Il y a une multitude d’activités que l’on peut pratiquer en étant seul : lecture, musique, jardinage, télévision… la liste est bien longue et vous êtes la personne le plus indiquée pour l’étoffer à votre guise. Faites en sorte que vos moments de solitude ne soient pas désagréables en faisant ce que vous appréciez vraiment.

Trouver de quoi vous occuper est finalement une obligation, car en général, c’est l’oisiveté qui amplifie les effets néfastes de la solitude. Le véritable bonheur commence tout seul, et c’est l’un des moyens les plus efficaces pour combattre la solitude. Si vous n’apprenez pas à savourer votre bonheur tout seul, même la compagnie du monde entier ne pourra pas suffire à vous rendre heureux.

Sortez rencontrer du beau monde

Le meilleur moyen de vaincre la solitude c’est de rencontrer du monde. C’est aussi simple que cela. Mais parler de rencontrer du monde n’est pas toujours aussi simple que cela puisse paraître. Pour certaines personnes, voir de nouveaux visages est suffisant pour se sentir mal à l’aise. Pourtant, c’est un passage obligé. Aspirez à faire de nouvelles rencontres et donnez-vous les moyens d’y arriver. Pour cela, la formule la plus simple est de chercher à rencontrer des personnes qui partagent de mêmes centres d’intérêt que vous. Une fois que le point d’ancrage est trouvé, les murs de méfiance tombent d’eux même.

L’une des plus grandes peurs est de laisser les autres découvrir vos imperfections. La bonne nouvelle c’est qu’il n’y a qu’au cinéma que les personnages sont parfaits, car dans la vraie vie, chacun a ses petits « poux dans les cheveux. » Restez donc naturels et n’ayez pas peur de paraître trop différent.  Si vous êtes de nature à vous ouvrir trop rapidement, cela pourrait vous exposer à certains moments. Apprenez à mieux connaître les personnes en face de vous avant de les considérer comme des personnes de confiance. Faites preuve d’une prudence bien dosée et raisonnable.

Vous êtes irritables… bravo !

On ne retient personne en lui jetant des menaces à la figure. Si vous êtes irritables, à coup sûr vous vous retrouverez toujours seul. Vivre en société, c’est aussi s’adapter à la sensibilité de tous ceux qui vous entourent. Loin de vouloir faire par tous les moyens dans le conformisme, vous devez réussir à vous adapter aux autres pour que ces derniers aussi apprécient votre compagnie. Tout est en fin de compte une question de compatibilité. C’est d’ailleurs de cette manière que les amitiés et les relations se créent, se font et se défont d’elles même.

Ayez la sincérité de demander autour de vous, quelles sont les attitudes que vous adoptez et qui sans que vous ne le sachiez, éloignent les autres, ou agacent votre entourage. Vous serez bien surpris de constater qu’il y a à redire sur votre attitude. Prenez ces aveux en considération et tentez de vous améliorer, sans pour autant désirer faire plaisir, au détriment de vos principes.

Donnez-leur ce que vous attendez d’eux

On ne choisit peut-être pas qui on rencontre, mais les amis, on les choisit après maintes réflexions, et de nombreux critères sont pris en compte. Alors, si vous souhaitez vaincre la solitude, apprenez à donner toutes les raisons aux autres d’apprécier votre compagnie. Et pour cela, quoi de plus simple que de donner à l’autre ce qu’il désir. D’un individu à l’autre, cette variable diffère. Il vous reviendra de trouver les voies et moyens pour réussir à les déterminer et cela passe par une bonne observation, une bonne écoute et des gestes simples.

Si vous arrivez à donner à une personne ce qu’elle souhaite que vous lui donniez, elle vous rendra la pareille. Pour combattre la solitude, il faut donner de façon sincère, en premier, puis le mouvement changera de sens. Pour autant garder à l’esprit que votre bien-être passe toujours en premier. Prenez garde à ne pas tomber dans les jeux d’un manipulateur.

Ne tombez pas dans l’hypocrisie

S’il y a un piège à éviter, c’est de vouloir plaire coûte que coûte, au point de se retrouver à être hypocrite. Véritable bombe à retardement, l’hypocrisie détruit plus qu’elle ne construit. Si vous souhaitez véritablement vaincre la solitude, restez-vous même dans vos relations avec les autres. Si une personne tient à vous, ce n’est pas en la trompant, même si cela consiste à lui dire ce qu’elle souhaite entendre, que votre relation deviendra plus forte. Bien au contraire, le pot aux roses finira par être découvert. Soyez franc, et donnez avec sincérité, vous ne retiendrez que ceux qui méritent.

Il faut souvent du temps

La vie peut vous imposer la solitude du fait de contraintes comme la distance, les séparations, la mort… ce sont les coups de la vie qu’il faut apprendre à surmonter. Ce que vous devez faire en pareilles circonstances, s’il vous est impossible de renouer avec cette relation, c’est de faire votre deuil et d’apprendre à nouveau à vivre sans cette personne. Pour cela, évitez de faire les activités que vous pratiquiez avec cette personne, évitez de fréquenter les lieux que vous fréquentiez ensemble… bref, évitez, dans la mesure du possible, tout ce qui vous ramène à l’esprit, les souvenirs de cette personne. Seul le temps pourra vous guérir et vous redonner la force de faire route sans cette personne. Une fois que vous aurez réussi à vaincre cette solitude, votre cœur sera à nouveau capable de s’ouvrir. Ne laissez pas votre passé vous voler votre présent et compromettre votre futur.

Mieux vaut être seul que mal accompagné

On peut être entouré par une foule immense, et se sentir aussi seul que si l’on se trouvait isolé sur une île. Privilégiez la qualité à la quantité. Ne vous contentez pas d’avoir de nombreuses personnes qui affirment être vos amis, mais cherchez à en avoir des vrais, des loyaux. Pour y arriver, seule votre franchise réussira à faire le tri véritable. Celui qui décidera de ne plus croiser votre chemin parce que vous avez fait le choix de la franchise méritera toutes les appellations sauf celle d’ami(e). En Amour, le choix est encore plus délicat, car un cœur qui s’ouvre à la mauvaise personne reçoit des coups à coup sûr.

Vous devez aller au-delà des apparences et des a priori pour choisir ceux que vous laissez rentrer dans votre vie.

Vous êtes seul, mais jusqu’à quel point ?

Avec le développement des moyens de communication, il est désormais possible d’être avec les personnes qui vous sont chères, sans que vous n’ayez à vous déplacer physiquement. Les solutions sont tant nombreuses que variées. Avec une bonne organisation et un peu d’aménagement, vous pouvez réussir à briser les barrières de la distance et sortir de votre solitude.  Cependant quel que soit le moyen que vous utiliserez, rien ne pourra jamais remplacer la chaleur d’une présence humaine. Toutes les innovations ne doivent être pour vous, que des moyens d’aide, pas des moyens de substitution, au risque de perdre toute sensibilité, et le sens des relations humaines.

Vaincre la solitude est possible. Mais avant, il vous faudra apprendre à accorder de la valeur à vos moments de solitude, car quoi que l’on dise, vous vous retrouverez seul un jour ou l’autre. Autant apprendre à en jouir dès maintenant.

Travailler en voyageant : 25 idées pour y parvenir

travailler en voyageantCe peut être une manière productive que de travailler en voyageant. Grâce à ce genre d’expérience, vous pourrez joindre l’utile à l’agréable.

Et surtout, vous aurez l’occasion de découvrir le monde, mais d’une autre façon. Ce serait vraiment épanouissant de pouvoir réaliser vos rêves de voyage en laissant des traces de votre passage et faisant un peu de profit, comme si vous auriez été payé pour ça.

Cet article s’adresse surtout à ceux qui veulent le faire, mais sans oser passer le cap et pour ceux qui n’ont jamais effleuré l’idée. Alors, n’est-ce pas tentant d’après vous que de s’aventurer dans un métier du voyage? Ne croyez-vous pas qu’il est temps de se bouger pour mettre à réalisation ces envies de toujours? Vous sentez-vous près pour une longue aventure?

On entend souvent à la télévision et sur internet des gens qui partent pour un tour du monde ou pour un voyage de trois mois voire plus dans un ou plusieurs pays étrangers à la fois. Mais pourquoi alors ne pas envisager de gagner de l’argent pendant ce temps au lieu d’uniquement en dépenser?

D’ailleurs, travailler en voyageant vous permettrait une immersion profonde dans la culture du pays où vous avez atterri, vous aurez l’occasion de vous rapprocher vraiment des locaux et vous en tirerez des expériences nouvelles et enrichissantes, qui vous offriront sans doute de jolies surprises tout le long. Et même si ce sera moins long pour vous, vous pourrez encore trouver quelques travaux qui correspondraient à votre profil. Aussi, ceux qui partent avec un budget limité pourront profiter pleinement grâce aux fruits de leur travail.

Le choix vous appartient et les opportunités qui s’offrent à vous ne manquent pas. On en juge d’ailleurs de grands intérêts à cause du fort engouement vers cette nouvelle possibilité. De nombreux pays proposent même maintenant des visas-travail pour les moins de 30 ans. Il y a de fortes chances de croire que tout le monde aimerait faire ça, si aucun empêchement majeur ne lui bloque la route. Après avoir eu connaissance des 25 idées livrées ici, vous n’aurez sûrement plus envie d’attendre encore plus longtemps. Vous trouverez à travers ces dernières une motivation sans pareil pour enfin passer le pas et commencer quelque chose de nouveau et de palpitant.

Essayez alors dès maintenant de savoir, et comparez, quels pays vous aimerez visiter et quels pays sont plus adaptés pour accomplir votre voyage-travail. Votre sécurité doit figurer parmi vos premiers critères de choix. Mais dans tous les cas, vous pouvez toujours creuser pour faire développer le phénomène dans un pays où celui-ci semble moins développé si vous voulez à tout prix que ce soit là bas. Rares sont les états qui font des lois pouvant rendre cette entreprise presque impossible. Vous ne serez par ailleurs aucunement déçu si vous vous préparez bien et décidez de partir avec une grande volonté.

Faire des traductions

C’est aussi simple que cela. Vous êtes dans une ville étrangère où de rares personnes maîtrisent le français ou l’anglais ou autre, mais dont vous, vous avez de bonnes connaissances en ces matières. Vous pouvez alors proposer votre traduction ou votre correction en prenant quelques euros pour chaque travail. Cela ne vous prendra pas beaucoup de temps. Ce qui signifie que vous pouvez rester avant tout un touriste.

Il se peut que les besoins soient importants si le tourisme y est développé et que beaucoup de Français par exemple passent là-bas. Le minimum serait alors pour l’intérêt de cette ville de proposer des menus et d’afficher des panneaux, des pancartes et les affiches divers dans les langues de ceux qui y viennent. Vous, pendant ce temps, vous pourrez vous faire assez d’argent afin de jouir incessamment des attraits et des activités touristiques de la ville pendant votre séjour.

Devenir interprète

Les plus beaux pays attendent toujours autant de monde et surtout les étrangers sont visés. Les interprètent font donc face à ces endroits à un volume d’autre élevé, auquel doit répondre un grand effectif. Vous pourrez être priorisé, car vous serez dans votre élément naturel donc plus efficace.

Travailler dans l’immobilier

Dans ces beaux pays aussi, les étrangers accourent pour acheter une priorité, qui sera surtout utilisée pendant les vacances. Vous êtes un bon élément pour les agences immobilières, car vous maîtrisez la langue des potentiels clients et disposent donc de fortes chances de mieux les convaincre. Néanmoins, vous devez être un commercial de nature, car la technique de la langue n’est pas suffisante. En effet, des affaires comme ça sont délicates et il faut alors du tact en plus.

Faire du bénévolat

Pourquoi ne pas faire profiter la population locale, là où vous allez, de votre caractère altruiste. Le bénévolat est une excellente façon de laisser quelque chose de bien pour eux et de faire un pas avec eux. Beaucoup de gens et beaucoup de pays en ont besoin, ce qui fait que les bénévoles sont alors la plupart du temps très recherché. Vous aimez les enfants, ou les animaux, ou la construction, que sais-je ? Ça tombe bien ! Vous pourrez par exemple vous occuper de malades, d’orphelins ou de personnes handicapées. Il y a aussi les centres qui prennent en charge des animaux domestiques jetés à la rue ou des animaux de parcs qui ont besoin de traitements particuliers.

Les choix sont illimités, à vous de vous orienter parmi toutes les alternatives vers le domaine qui vous correspond le plus. Peut-être que vous aurez l’occasion de construire des maisons pour des sans-abri, des gens démunis. Mais, comme son nom l’indique, vous ne ferez pas ce travail pour l’argent quoiqu’on puisse vous offrir le repas, l’hébergement en plus d’autres avantages. En acceptant de participer à ce genre d’activités, vous aurez la garantie que votre voyage soit encore plus excitant que prévu.

Les étudiants qui partent faire des études à l’étranger sont les premiers à être attirés par cette option. Ils pourront donc travailler en voyageant, et faire leurs études en même temps. Alors, même si vous n’êtes plus étudiant, vous avez également de choisir cette voie.

Enseigner

Si vous aimez l’éducation ou tout simplement le partage, vous pouvez choisir d’enseigner durant votre voyage pour pouvoir aussi gagner de l’argent. Vous pouvez entre autres enseigner une langue, un instrument de musique, des danses ou toute autre technique dont vous disposez de bases solides. Vous serez assuré de recevoir beaucoup plus que de l’argent, mais du plaisir et également de nouvelles connaissances, car les locaux auront sûrement aussi des choses à vous dire ou montrer.

Donner des cours de développement personnel

Les touristes, quand ils viennent dans un endroit, cherchent à diversifier leurs activités au maximum en pensant toujours à soi d’abord. Profitez de la situation pour donner des cours de développement personnel, à travers des échanges, du yoga, de la méditation d*par d’autres techniques, etc. Le but est de vous faire de l’argent grâce à cette passion, dont le fruit sera encore plus bénéfique pour votre auditeur.

Figurer ou même jouer dans des films ou séries locaux

Il se peut que vous arriviez à destination au moment où le tournage d’un film ou d’une série locale se prépare. On pourrait alors avoir besoin de vous pour y figurer et parfois même pour y jouer un petit rôle. Ce sera pour vous une expérience de plus et une autre occasion de gagner quelques billets. Qui sait si ça a toujours été votre rêve d’apparaître un jour sur ce genre d’œuvres. Et dans le cas où on ne vous remarque pas, vous pouvez toujours aller proposer directement vos services.

Fruitpicking

La cueillette des fruits est un moment auquel l’effectif doit être plus que boosté dans les entreprises agricoles, notamment les fermes bios. Elle dure à priori pendant une à quelques semaines selon la taille du terrain, du nombre d’arbres fruitiers et du temps qu’il fait, faisant que les fruits mûrissent ensemble ou à différents moments. Tout le monde, ou presque, d’ailleurs, peut accomplir cette tâche. Sachez que vous aussi, vous pouvez participer même si vous êtes un touriste tout simplement. On vous paiera comme les autres, avec du cash, l’hébergement ou les repas.

Opter pour le visa-travail

Si vous avez prévu de faire de longs voyages ou encore si vous choisissez un pays qui propose les visas-travail, vous aurez la possibilité de rester jusqu’à 12 mois pour travailler dans le poste de votre choix, à condition que vous ayez réussi aux entretiens et aux tests s’il y en avait. Vous pouvez commencer avant votre départ votre recherche d’emploi. Le Canada, l’Australie, Singapour, la Corée du Sud et le Japon sont parmi ces pays.

Travailler dans une auberge de jeunesse

Ce genre d’établissement cherche très souvent des gens de passage pour booster leur équipe. Ils sont prêts à échanger quelques heures de travail contre une partie de votre pension contre un repas de la journée ou même parfois un peu d’argent de poche. L’auberge en question fera également des économies de cette manière. Le travail ne sera pas difficile. Vous apprendrez, vous ferez des rencontres et vous vous amuserez.

Travailler dans un hôtel

Les hôtels, en très grand nombre dans les destinations touristiques. Alors, si vous avez eu cette chance d’y partir en vacances et que vous avez envie de travailler en voyageant, vous pouvez postuler dans ce genre d’établissements, comme serveur, réceptionniste ou autre. Vous serez bien payé, vous multipliez vos expériences et passerez sûrement de moments merveilleux.  Imaginez aussi que vous tombez là où une célébrité que vous admirez va y faire un séjour.

Devenez barman ou serveur

Ce genre de travail se fait généralement par passion. Or, ce ne sont pas les bars qui vont manquer là où vous allez. On en voit partout. Alors, si vous acceptez de faire un peu de porte-à-porte à ces endroits pour proposer votre service ou de guetter les affiches, vous pourrez rapidement tomber sur une offre alléchante. Ce sera la fête tous les soirs pendant les vacances, quoi de plus beau?

Autres petits boulots manuels

Si vous avez quelques talents en coiffure, en maquillage ou en décoration, vous pouvez facilement trouver une occupation. Trouvez un local et sortez votre pancarte, après avoir réglé les détails administratifs pour légaliser votre activité bien sûr si nécessaire. Les massages aussi sont très prisés dans les villes touristiques.

Faire du gardiennage de maison

Vous rêvez d’un long voyage ? Il vous convient dans ce cas d’avoir une maison où loger au lieu de dormir à l’hôtel, car vous risquez alors de dépenser une fortune en matière d’hébergement. Mais toutefois, une maison aussi se loue. Seuls les bénévolats ont plus de chance d’être logés. Mais ne désespérez pas, il y a toujours une solution à tout problème. Le vôtre serait alors de trouver une famille qui va quitter leur maison aussi longtemps que vous et qui aurait donc besoin d’un gardien. Donc, eux ils partent et vous, vous occupez la maison en travaillant comme gardien. Votre salaire sera la plupart du temps d’une autre nature, souvent votre hébergement au lieu d’argent.

Travailler comme « guide touristique »

Les opérateurs et agences de voyages sont aussi très nombreux dans les destinations touristiques, tout comme les hôtels. Ils sont en perpétuelle recherche d’accompagnateurs pour répondre aux accroissements des besoins. Les guides qui ont été formés pour ça ne suffisent plus, alors, ils sont prenants si vous voulez ce genre de travail et êtes prêts à y rester au moins une année. Les généreux pourboires que vous obtiendrez souvent compléteront votre maigre salaire.

Faire du freelance en ligne

Les travaux en freelance ont beaucoup évolué dernièrement, de façon à permettre à tout un chacun de trouver sa part. Vous pouvez par exemple faire des rédactions pour des sites internet, vous occuper de leurs graphiques, créer des logos, faire de la saisie, du travail administratif ou commercial, tout ça depuis là où vous passez vos vacances. Il vous reste de nombreuses autres possibilités, dans lesquels vous pourrez trouver quelque chose dont vous êtes capable.  Les seules conditions seraient de posséder un ordinateur, idéalement un portable, et d’une connexion internet fiable. Ne désespérez pas si vous avez un téléphone ou une tablette, car ils peuvent également suffire dans bien des cas, comme quand ce qu’on vous demande est de prendre des photos ou de regarder des publicités sur le Net.

Vendre ses photos de voyage

Sachez que cet investissement peut être tout aussi porteur si vous avez un talent en photographie. Vous découvrez des coins extraordinaires, vous y prenez du bon temps et prenez quelques photos. Après vous les mettez à vendre sur internet, dans les plateformes spécialisées, et le tour est joué. Les photos se vendent à quelques euros l’une. N’est-ce pas merveilleux que de se faire payer pour son propre plaisir?

Vendre des objets collectionnés durant les voyages

Vous trouverez sûrement des objets locaux intéressants et originaux, vendus de surcroît à un très bon prix. Vous penserez tout de suite aux bénéfices que vous pourrez faire en les revendant. Heureusement pour vous, il existe aujourd’hui plusieurs plateformes sur Internet qui vous permet de vendre des biens. Et rien ne vous empêche de commencer même si vous êtes encore en voyage, à condition que vous soyez sûr de trouver des services postaux efficaces qui pourront les acheminer en temps voulu à vos clients.

Écrire son propre blog

N’avez-vous pas vous aussi constaté que la plupart de ce dont vous pourrez faire comme travail pendant votre voyage sont plaisants. Parmi eux, vous avez aussi la possibilité d’alimenter un blog, votre blog. Comme quoi, vous tirez du plaisir quand vous racontez vos périples aux autres, vous pouvez en profiter pour montrer vos récits à vous proches. Le plus intéressant reste le gain que vous pourrez faire grâce à ce blog, et cela peut se faire selon diverses manières. Sachez qu’il n’est pas obligatoire que ce soit un site de voyage, bien au contraire, vous avez un choix exclusif sur le sujet. Vous faites d’une pierre trois coups en travaillant, voyageant et traitant d’un sujet qui vous passionne en même temps. Vous pouvez notamment faire apparaître uniquement des aperçus de vos articles au public et réserver le contenu entier à ceux qui s’abonnent à votre blog.

Proposer des refontes de site web

Les hôtels, les restaurants, les parcs et d’autres établissements de ce genre possèdent souvent leur propre site internet afin d’attirer les étrangers. Mais souvent, ils sont construits à la va-vite à défaut d’homme compétent. Vous pouvez alors proposer de les refaire si c’est de votre domaine afin de gagner de l’argent. Par ailleurs, avec les CMS, même les non-informaticiens peuvent arriver à créer des sites Internet. Une épaisse liasse vous attend si vous réussissez.

Vendre des livres

La vente de livres sur Amazon peut s’avérer être une efficace rentrée d’argent. C’est tout à fait porteur si vous êtes doué en rédaction et si vous avez des histoires palpitantes à raconter ou des formations à donner dans un domaine intéressant. Vous pourrez d’ailleurs embaucher quelqu’un pour faire la rédaction, le but étant que ça soit attirant. Vos lecteurs s’en délecteront et attendront alors toujours une suite. Ça vous servira en même temps de motivation pour voyager si c’était le sujet, ou pour approfondir encore l’art dans lequel vous aviez consacré votre temps et votre énergie. La cuisine, la musique, le commerce sont autant de sujets qui suscitent à chaque fois beaucoup d’intérêts.

Publier des vidéos sur YouTube

À part les photos et les livres, les vidéos peuvent aussi vous faire gagner une coquette somme d’argent, à l’instar du célèbre site YouTube qui vous paie quand votre site atteint des centaines, des milliers, voire des millions de vues. Alors, concoctez pour les internautes des vidéos dignes de retenir leur attention durant vos voyages et vous y gagnerez autant qu’eux. Vous pourrez peut-être filmer des parties de votre parcours, faire un reportage sur les coutumes de votre lieu de vacances, faire de l’humour, filmer des expériences aussi instructives qu’extraordinaires, par exemple vos singles tracks en vélo sur des chemins intéressants. Bref, tout dépendra de la qualité de vos vidéos.

Travailler à distance

Certains postes sont susceptibles d’être occupés même à distance, grâce notamment aux outils en ligne qui permettent entre autres de stocker et partager des documents pour les ouvrir et modifier à n’importe quel moment, et à n’importe quel endroit. Internet offre également la possibilité de faire des réunions par visioconférence ou en audio seulement, chaque fois qu’on en a besoin. En outre, vous pouvez toujours utiliser les mails et les réseaux sociaux, professionnels ou non, pour communiquer avec votre boîte.

Acheter des actions en bourse

La bourse peut être une source d’argent très bénéfique si on sait l’exploiter.  Elle peut également vous permettre de gagner votre vie tout en voyageant. Néanmoins, il faudra avoir de solides connaissances en la matière avant de commencer. Et vous pouvez toujours léguer tout le travail à un coursier et vous contenter d’embaucher vos dus. Le day-trading est encore plus rapide puisqu’au bout de la journée, vous pouvez récolter ce que vous avez gagné durant cette même journée. Mais il faut savoir que c’est toujours risqué, car bien que des paramètres puissent favoriser un probable gain, la roue peut tourner à un moment donné. C’est un jeu de tout ou rien, alors si vous n’avez pas de surplus suffisant dans votre budget, il ne vous pas vous aventurer sur ce terrain.

Liste de rêves : 100 choses à faire dans sa vie

liste de rêvesTout le monde a le droit de rêver et sans limites.

On ne parle pas ici des rêves qu’on fait la nuit, mais de souhaits, de désirs et de besoins.

Le but est que l’imagination donne ses fruits pour faire avancer tout un chacun dans la vie. Pour vous aider à reconnaître vos rêves, réfléchissez à ce dont vous vous surprenez à penser durant vos journées, autant que vous en rêvez aussi la nuit.

Ce sont ces petites choses qui ne veulent pas sortir de votre tête, vous martelant de pression inconsciente ou consciente pour qu’on les prenne en considération.

Préparez alors le terrain pour être plus à l’écoute de vous-même afin de les discerner.

Pourquoi rêver

Créez votre liste de rêves pour pouvoir profiter de la vie et éviter le sentiment d’être passé à côté de quelque chose. La motivation et le progrès dans la vie s’obtiennent presque toujours à partir d’un rêve. C’est pourquoi il est essentiel de passer par cette étape, si ce n’est d’abord pour votre propre épanouissement. En effet, il n’y a rien de plus satisfaisant, de plus plaisant que l’atteinte d’un rêve.

En ayant des objectifs, vous savez d’ailleurs où vous allez et vous êtes prêt à faire des efforts pour y arriver. Vous en tirerez en outre une grande fierté et en découlera en même temps la fortification de votre confiance en vous.

Que sont réellement les rêves ?

Les rêves sont les choses que vous voulez faire ou avoir, la vie comme vous l’avez toujours imaginé, la carrière professionnelle que vous souhaitez vraiment, la personnalité que vous avez toujours voulu avoir à travers vos comportements, les petits et grands plaisirs que vous désirez pour vous faire évader de temps à autre et bien plus encore.

Rêver vous permet d’être vous-même, plus loin, d’être fou en rêvant même de ce qui paraît tellement impossible pour le moment. Mais sachez que si vous y mettez tout votre cœur, l’Univers tout entier va mouvoir de façon à vous faire obtenir votre souhait.

Réfléchissez à ce que vous aimerez faire avant de mourir, car si on est sur de voir un jour ce moment fatidique arrivé, on n’est pas sur d’avoir vécu tant qu’on ne l’a pas consacré à ce qui est important à nos yeux. La liste de rêves en est la réponse. Elle risque d’être longue, mais il faut reconnaître que tout son contenu sans exception est très important, du plus petit rêve au plus fou.

Aussi, on ne risque pas d’oublier ce qu’on a tendance à remettre à plus tard puisque la liste va rester sous nos yeux. Et vous serez du coup assuré de ne pas vous réveiller avec le regret, avec l’impression que c’est très maintenant.

Mes premiers 100 rêves

Afin d’aider ceux qui ont la flemme de commencer la rédaction, voici déjà 100 possibilités par quoi vous pourrez commencer. Tout le monde s’y retrouvera quel que soit son âge et sa situation personnelle ou financière. On vous conseille alors de faire ça souvent, car ce sera à la fois amusant, enrichissant et motivant. Au moins, revoyez votre dernière liste et faites l’ajout de nouveaux rêves et la suppression des rêves réalisés.

  • Aller là où vous avez toujours voulu découvrir ou passer des vacances et loger dans des hôtels étoilés : partir d’abord à Venise, puis aller au Japon
  • Jouer dans un casino à Las Vegas après avoir regardé un concert
  • Faire le tour du monde en voiture
  • Faire du homestay dans les fonds fins de l’Asie
  • Faire les activités de détentes qui vous plaisent
  • Pratiquer les sports que vous aimez : nager, faire du surf, faire du tyrolien, jouer au volley-ball
  • Jouer dans une télé-réalité
  • Allez aux spectacles que vous aimerez voir à tout prix
  • Participer à des compétions : jeux olympiques
  • Gagner une course
  • Développer un talent pour des domaines particuliers : musique, chanson ou humour
  • Devenir célèbre grâce à ces talents : faire une prestation devant un grand public
  • Rencontrer vos idoles ou d’importantes personnalités
  • Livrer à quelqu’un ce que vous avez au fond du cœur depuis belle lurette
  • Oser commencer une aventure qui vous fait peur, mais qui vous tente vraiment
  • Changer de métier ou d’emploi
  • Gagner beaucoup d’argent
  • Devenir polyglotte
  • Être à la tête d’une grande entreprise
  • Exercer vos passions
  • Avoir une maison pour vous ou votre famille
  • Remplir votre maison de jolis meubles
  • Profiter à fond des nouveautés technologiques : objets connectés, smartphone dernier modèle, ordinateur puissant
  • Adopter un nouveau look
  • S’offrir une voiture hors de prix
  • Oser parler en public
  • Pouvoir vous lever à l’heure que vous voulez
  • Garder la ligne
  • Se teindre les cheveux
  • Manger régulièrement dans des restaurants de renom, là où vont d’habitude les célébrités
  • Faire de grandes œuvres caritatives
  • Se battre activement pour des idéaux que vous soutenez dans votre ville ou même dans votre pays
  • Fêter son anniversaire de façon grandiose
  • Faire un mariage très original de prince ou princesse
  • Avoir de nombreux enfants
  • Acheter des actions en bourse
  • Ne rater aucun grand match de son équipe de foot favori
  • Créer un nouveau gadget qui sera utile au monde entier, devenir riche et célèbre grâce à lui
  • Devenir styliste
  • Créer sa propre marque de parfum
  • Avoir son propre blog ou site internet
  • Faire l’amour dans un coin dangereux
  • Passer une journée entière avec une célébrité
  • Faire partie des invités à une fête à l’Elysée
  • Se goinfrer quand on est tout seul à la maison
  • Écrire un roman
  • Faire la grasse matinée le week-end
  • Atteindre le niveau final d’un jeu de stratégie dans son ordinateur
  • Réussir son prochain examen à la fac
  • Faire un saut dans l’espace
  • Augmenter sa confiance en soi
  • Investir dans des biens immobiliers pour les revendre ensuite
  • Passer tous les permis : moto, voiture de plaisir, bateau et ULM
  • Faire une longue croisière dans un yacht de luxe
  • Devenir indépendant financièrement
  • Apprendre des techniques artisanales
  • Faire régulièrement du jardinage
  • Adopter un animal domestique : chat ou poissons
  • Avoir un chien de race
  • Voyager en montgolfière
  • Vaincre ses complexes
  • Découvrir les sports extrêmes
  • Grimper le mont-blanc
  • Apprendre à cuisiner asiatique
  • Sortir un peu plus souvent pour multiplier les rencontres
  • Partir à la découverte d’endroits mystérieux
  • Partir vivre dans un autre pays
  • Avoir des photos avec les sept merveilles du monde
  • Sortir de l’ordinaire dans tout ce qu’on fait
  • Épater ses amis lors des sorties entre potes, ne plus être l’écarté
  • Être figurant dans de grands films
  • Participer aux plus grands carnavals du Monde : Rio de Janeiro, Canada
  • Aller rencontrer les Esquimaux au Pôle Nord
  • Se balader chaque week-end en vélo
  • Lire deux romans par semaine
  • Passer moins de temps sur Internet
  • Arrêter les appareils de la maison toutes les nuits
  • Apprendre à taper le clavier à l’aveuglette
  • Faire un régime pour raffermir le ventre
  • Faire des abdominaux tous les jours
  • Organiser un grand festin au prochain Noël
  • Devenir auto-entrepreneur
  • Faire des feux de camp avec des gitans
  • Parcourir un désert à dos de chameau
  • Apprendre les danses de salons
  • Apprendre aussi les danses contemporaines
  • Apprendre à bricoler pour ne plus avoir à chercher de l’aide quand on va installer quelque chose à la maison
  • Appeler la famille de temps à autre
  • Faire des balades dans les parcs quand on veut pour déstresser
  • Bien manier un ordinateur
  • Dormir moins, bosser plus
  • Refaire souvent sa liste de rêves
  • Ne plus faire du shopping qu’une fois par mois
  • Économiser dès maintenant de l’argent et mettre dans un plan épargne projet de vacances
  • Essayer de garder toujours sa bonne humeur
  • Soigner ses caries dentaires
  • Aller un peu plus souvent chez le dentiste
  • Devenir expert comptable
  • Passer son doctorat
  • Apprendre à jouer de la guitare

Pour la liste de rêves, il n’y a aucune limite, que ce soit en nombre ou en degré de faisabilité. Voyez-le ensuite comme quelque chose de plus que des rêves, ce sera surtout une liste des choses à faire et aussi de vos objectifs dans la vie.

Ne vous souciez pas de l’agencement, car vous ne saurez jamais quand et comment ils vont chacun sortir de votre tête. Et ne vous souciez pas de trier d’avance et de ne commencer que par les plus difficiles à réaliser dans votre situation actuelle par exemple, sinon vous risquez d’oublier pour un temps l’autre. Prenez note chaque fois que vous vous remémorez de l’un de vos rêves et vous ferez le tri plus tard.

Dès que vous avez du temps libre à partir de maintenant, ce doit être la première chose à laquelle vous pensez de rédiger votre liste de rêves ou « bucket list » ou encore « life list » comme les appellent les Américains. Bonne rédaction !

Prendre sa vie en main en 7 étapes

prendre sa vie en mainChaque personne a des objectifs précis dont la majeure partie ne peut être atteint que si l’on décide de prendre sa vie en main.

Les objectifs dont il est question ici peuvent connaître des changements avec le temps et ils conditionnent toutes les décisions qui sont prises au quotidien, dans le but de réussir à les atteindre.

Les ambitions peuvent être excellentes, les buts à atteindre parfaits, mais le chemin pour y arriver lui est très rarement droit et sans obstacles. Les obstacles lorsqu’ils ont du mal à être surmontés, peuvent réussir à éloigner certains des objectifs qui leurs étaient si chers.

Lorsque le bouchon du découragement est poussé un peu trop loin, on assiste par moments à des abandons, au point que l’individu concerné ne soit plus maître de quoi que ce soit, et se retrouve à subir tous les évènements qui surviennent dans sa vie. Une fois que ce niveau est atteint, prendre sa vie en main devient un impératif pour espérer remonter la pente.

1- Il faut une prise de conscience

Il existe deux types de personnes : celles à qui la vie impose ses choix, et celles qui parviennent à faire leurs propres choix par les actions qu’elles posent. De quelle catégorie êtes-vous ? Si la réponse à cette question n’est pas spontanée, alors vous êtes certainement de la deuxième catégorie.

Votre vie suivait bien son cours, tout semblait se dérouler normalement, jusqu’à ce qu’un jour, vous réalisiez que non, vous n’étiez pas en train de vivre votre vie, mais plutôt de la subir. Vous vous êtes alors rendu compte qu’il vous fallait prendre une décision pour changer les choses. Mais par où commencer ? Vous devez savoir que vous ne pouvez peut-être pas avoir une influence sur les évènements qui vous arrivent, mais leur impact dans votre vie dépend fortement de vous. Sans prise de conscience, il ne peut avoir d’action et donc pas de réaction qui conduit au changement.

Il peut arriver que votre décision de vouloir prendre votre vie en main soit motivée par des remarques émanant de personnes de votre entourage. Si c’est le cas, n’hésitez pas à échanger avec ces dernières, afin qu’elles vous expliquent clairement les constats qu’elles ont faits. Des regards extérieurs perçoivent parfois mieux ce que vous avez du mal à voir. Cette étape est d’autant plus déterminante que sans elle, c’est un peu comme prendre une décision sans en connaître les motivations. C’est un saut dans le vide. Sans cela, à coup sûr, au bout d’un moment, les bonnes résolutions tombent dans l’oubli et on se retrouve à la case départ. Il vous faut donc prendre cette décision à la lumière de toutes vos motivations, si bien entendu vous en voyez la nécessité.

2- C’est à vous qu’il revient de décider !

Décider de prendre sa vie en main est un choix qui est fait de façon ferme et radicale. C’est à la suite d’un constat clair que l’on se sent au carrefour là où provoquer un changement s’impose. Si vous en êtes à ce point, cela sous-entend que vous avez pris le temps de réaliser que certaines choses ne fonctionnaient pas normalement dans votre vie. Quelles sont donc ces choses ? Une identification formelle s’impose à vous. Pensez donc à ce qui a provoqué le déclic.

Il vous faudra prendre un temps raisonnable sans vous précipiter, afin d’être persuadé que vous ne faites pas fausse route. Une fois que cela est fait, vous allez devoir remonter plus loin encore pour identifier les défaillances que vous aviez constatées et les différents niveaux auxquels ce constat a été fait. Ce n’est qu’à la suite de cela que vous pourrez décider de la conduite à tenir pour espérer arriver à des résultats concrets.

Passons maintenant au concret. Munissez-vous d’un carnet de notes. Il sera votre compagnon dans les prochains jours, voire les prochains mois. Que souhaitez-vous changer ? Établissez une liste à la lumière de vos divers constats. Ne vous souciez pas de la longueur de cette liste, mettez-y tout ce qui vous vient à l’esprit. Si vous vous êtes rendu compte par exemple que vous avez perdu énormément d’opportunités du fait de votre manque de ponctualité, votre liste devra le mentionner clairement. Passez votre vie antérieure au crible, avant de poser les premières pierres du chantier de votre nouvelle vie.

3- Trouvez votre voie

Trouver sa véritable voie est l’un des objectifs les plus importants à atteindre lorsqu’on décide de prendre sa vie en main. C’est d’ailleurs l’attitude qui consiste à tout remettre en question, qui contribue à dégager les chemins à éviter, afin de se focaliser sur les bons, ou encore les plus importants. C’est l’objectif ultime de toute personne qui n’est pas encore parvenue à atteindre le sommet.

Pourtant, la remise en question n’est pas toujours accessible à tout le monde. Parfois, on se sent tellement convaincu d’avoir fait les meilleurs choix de carrière, de métiers, d’orientation, en gros les meilleurs choix dans sa vie, qu’il apparaît inconcevable de se demander si l’on est sur la bonne voie. Pourtant, il faut savoir que rien n’est jamais acquis. Il faut accepter de tout passer à la loupe de ses convictions et de ses rêves d’antan. Enfant, vous aviez sûrement des rêves, des plus fous aux plus fantaisistes qui, alors que vous grandissiez, ont été passés au tamis très sélectif. Réveillez cette âme d’enfant qui sommeille en vous. Est-elle satisfaite ? Si oui, alors vous êtes peut-être sur la bonne voie et dans la meilleure configuration. Mais si vous sentez une soif qui a du mal à être étanchée, alors vous devez avoir un manque à satisfaire.

Pensez à reconsidérer les choses et ne restez surtout pas focalisé sur un idéal. C’est l’un des excellents moyens de s’éloigner de sa véritable voie, et d’en retarder la découverte. Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à vous retrouver à cet endroit précis ? Peut-être la vie vous a-t-elle imposé certaines réalités qui ne sont pas sous votre contrôle ? Peut-être avez-vous pensé que votre rêve était trop grand, trop fou ? Peu importe la réponse, la situation reste la même, mais des solutions sont envisageables dans certains cas et dans d’autres non.

Alors, que vous vous trouvez à ce carrefour, faites preuve de réalisme et surtout de maturité pour éliminer les différentes cartes à votre disposition. Ce n’est pas parce que vous venez subitement de vous souvenir de votre rêve d’enfant que vous devez y aller du jour au lendemain, et tout abandonner pour rejoindre l’aventure. Vos choix doivent s’intégrer à votre vie actuelle, et provoquer en cas de besoin, des changements de façon graduelle. Ne laissez pas la frustration obstruer votre raison, au risque de vous retrouver dans une situation bien pire. Et il n’y a rien de plus frustrant.

4- Approchez-vous des personnes adéquates

Il n’est pas impossible de faire cavalier seul lorsqu’on décide de prendre sa vie en main. Mais en général, le chantier est tel qu’il est raisonnable de partager sa charge avec des personnes ou du moins, de se faire aider par ces dernières. Première chose à faire, trouvez des personnes de confiance. Un mauvais commentaire, une remarque déplacée peuvent mettre fin à un grand rêve. Alors, ouvrez grand les yeux et regardez avant de considérer une personne comme étant de confiance.

  • Trouvez des personnes positives

Sachez choisir autour de vous des personnes positives qui ont la capacité de vous faire découvrir vos potentialités et qui vous aideront à les mettre en valeur. Il existe des personnes qui ont cette capacité de toujours vous ramener sur le droit chemin lorsque vous prenez la mauvaise décision. En règle générale, ce sont des personnes qui vous connaissent et qui ont pris le temps de se faire une idée claire sur votre personnalité. Leurs avis sont donc à prendre avec beaucoup de considération. Identifiez de telles personnes autour de vous et profitez de leur apport.

  • Trouvez des personnes qui ont de l’expérience

Dans tous les domaines de la vie, l’expérience n’a jamais eu de prix. C’est elle qui permet d’éviter les pièges que le quotidien dispose à tout bout de champ. À défaut de l’avoir, approchez-vous de personnes reconnues comme telles. Auprès d’elles, n’hésitez pas à apprendre et encore apprendre. L’expérience de cette personne vous aidera à vous projeter dans le futur avant toute décision importante. De cette manière, vous pourrez éviter, pas tous les pièges, mais une grande partie d’entre eux.

5- Apprenez à surmonter les échecs

Personne ne peut réaliser de grandes choses sans passer par des épreuves plus ou moins importantes. Cela est tout simplement impossible. Bien sûr, il existe plusieurs niveaux de difficulté et certaines personnes en rencontreront bien moins que d’autres, et vice-versa. Le monde est ainsi fait. En réalité, les échecs viennent pour favoriser la remise en cause. C’est à la suite de cela que l’on est capable de puiser au fond de soi, pour sortir le meilleur. Vu sous cet angle, l’échec a  bien des avantages.

C’est votre capacité à reprendre la circulation après une sortie de route qui déterminera vos aptitudes enfouies. Lorsque vous tombez, pensez à vite vous relever pour reprendre la route. Des fois aussi, un échec viendra simplement pour vous aider à réaliser que vous n’êtes tout simplement pas sur la bonne voie et que vous devez changer d’orientation ou même de direction. Ce sera alors à vous d’avoir la capacité de lire à travers chaque échec pour déterminer le bien que vous pouvez en tirer.

Prendre sa vie en main est une suite de décisions motivées par des constats clairs, qui eux même doivent être soutenus par des prises de risques raisonnables, qui en valent vraiment le coup.

6- Sortez de votre zone de confort

La routine est un vilain compagnon. À force de voir les mêmes choses durant un bon moment, on finit par s’accommoder à cela, et on accepte même la médiocrité. Si votre désir le plus ardent est de prendre votre vie en main, vous devez accepter de sortir de votre zone de confort. L’une des plus grosses craintes de l’homme a toujours été de s’aventurer dans l’inconnu. Pourtant, il a bien fallu que des personnes décident un jour d’aller outre le globe terrestre, pour savoir ce qui se trouve sur la lune. Ce qui était une idée de fous a fini par se réaliser un jour, au grand bonheur de tous ceux qui avaient rêvé de cela depuis bien longtemps. Mais pour y arriver, il a fallu sortir de la zone de confort habituelle.

Si jusque-là vous avez réussi à accomplir de grandes choses, c’est déjà un bel acquis. Mais pour aller plus loin, il vous faudra donner un peu plus. C’est une simple logique. Et si au contraire, vous avez l’impression que rien ne vous réussit, il vous faudra alors donner deux fois plus. Dans un cas comme dans l’autre, vous allez devoir vous surpasser. Et vous surpasser implique de faire des sacrifices.

Rester retranché dans votre confort ne vous emmènera jamais rien. Qu’est-ce que vous redoutez le plus lorsque vous pensez à sortir de votre zone de confort ? Votre objectif majeur sera de vous donner les moyens de corriger cette incohérence, en affrontant cette crainte.

Avez-vous peur de la critique, au point de ne pas vouloir prendre des initiatives ? Soyez rigoureux envers vous-même et vous vous rendrez compte que la critique peut vous aider à vous améliorer. Quoi que l’on dise, vous êtes libres de prendre les avis qui vous sont adressés, ou même ne pas en tenir compte, c’est à vous de voir. De quoi avez-vous donc peur ?

7- Fixez-vous des objectifs clairs

Il est impossible de faire le moindre saut, si l’on n’a pas idée de la hauteur de l’obstacle qui se trouve devant. Chaque obstacle est fonction des objectifs que vous vous fixez. Le point de départ est alors de vous fixer des objectifs clairs. Vous pouvez avoir une forte envie de tout changer à la fois. Pourtant, à y regarder de plus près, vous vous rendrez compte que tous ces objectifs peuvent être agencés de façon intelligente de sorte que l’accomplissement de l’un vous rapproche de celui de l’autre.

Soyez réaliste et prenez votre temps, car vous n’êtes en compétition avec personne. Munissez-vous à nouveau d’un bout de papier et d’un stylo. Plongez dans votre esprit, visualisez votre présent et faites une projection dans le futur. À quel niveau êtes-vous et où voulez-vous arriver ? Vous devez trouver des réponses claires à ces questions pour pouvoir tracer une trajectoire qui est toute aussi claire. À première vue, vous pourrez constater qu’il existe un grand fossé entre votre position actuelle et le point que vous souhaitez atteindre. Ne vous laissez pas désarmé par cette fausse impression. En effet, vous devrez atteindre plusieurs objectifs qui pourraient être qualifiés d’intermédiaires. L’atteinte de chacun de ces objectifs vous confortera dans votre course vers le sommet.

Faites attention à ne pas vous fixer d’objectifs trop grands, dans un délai trop bref. Faites preuve de réalisme et de patience. À chacun des objectifs que vous voulez atteindre, faites correspondre les acquis que vous allez devoir assurer.

  • Exemple concret :

Vous souhaitez sortir de votre timidité et réussir à prendre la parole en public comme un as du micro. Soyez rassuré que vous ne pourrez le faire en deux semaines. Il vous faudra tout d’abord vaincre votre timidité, ensuite apprendre les techniques de la prise de parole en public, telles que réussir à avoir une bonne diction, avoir de la prestance, avoir de la suite dans les idées… Vous vous rendrez vite compte que pour chaque étape, vous allez devoir travailler un point particulier de votre personnalité, vous instruire, vaincre votre peur… ce n’est qu’après l’atteinte de ces divers objectifs que vous parviendrez à atteindre votre objectif ultime qui est de vous exprimer en public comme un as du micro.

Sur ce chemin, sans persévérance, vous abandonnerez très vite. C’est à ce niveau que vos prises de notes montreront toute leur importance. Afin de toujours les avoir sous les yeux, vous pouvez les marquer sur des bouts de papier que vous fixerez dans un endroit que vous fréquentez au moins une fois par jour. Le fait de toujours avoir ces objectifs sous les yeux vous aidera à mieux vous disposer pour y arriver. Votre subconscient en sera influencé. Aussi, prenez la peine de marquer chacune de vos progressions, aussi minime soit-elle, car elle vous aidera à vous souvenir du fait que vous avez entrepris une démarche qui est dans le sens de son accomplissement.

Pour finir, accordez-vous des délais pour chaque objectif que vous voulez atteindre. Ces délais vous aideront à prendre des dispositions pour rattraper les éventuels retards que vous aurez engagés sur le parcours. N’y voyez en aucun cas une sorte de compte à rebours, sinon, ces délais produiront l’effet contraire. Une fois de plus, gardez à l’esprit que vous n’êtes en compétition avec personne d’autre que vous-même.

7 façons de changer ses croyances limitantes

Changer ses croyances limitantesL’une des plus grandes vérités que tout être humain devrait découvrir c’est qu’il est possible de changer ses croyances limitantes.

L’Homme est le résultat de ses convictions les plus enfouies. C’est de ces convictions qu’il tire toutes les énergies et les motivations qui orientent sa marche de tous les jours.

Il va de soi que des croyances qui montrent rapidement leurs limites ne peuvent permettre d’atteindre un objectif clair, aussi minime soit-il.

C’est en effet en réalisant que l’on a focalisé la base de sa vie sur des croyances limitantes, que l’on en est influencé de façon forte et profonde, qu’on peut prendre la décision ferme de ne plus se laisser malmener. Les sept points suivants s’apparentent à une thérapie lente, mais dont les effets sont perceptibles au fil du temps. Leur succès dépendra du sérieux et l’importance avec lesquels ils seront appliqués.

1-     Le présent peut marquer la rupture avec le passé

Aucune loi physique, scientifique, sociologique… n’impose au présent d’être la suite logique et linéaire du passé. Si vous n’avez expérimenté qu’échec et désillusion par le passé, rien ni personne ne vous impose de reproduire cela dans le présent ou encore dans le futur. Il est bel et bien possible de marquer la rupture et le changement. Pour cela, tout commence par l’inscription de cette vérité dans votre esprit. En effet, vous devez l’inscrire très profondément de manière à obliger les réalités de votre quotidien à suivre cette tendance. Tant que cette rupture n’est pas marquée, rien de nouveau ne se présentera.

Les croyances limitantes sont des vérités qui se sont imprimées dans votre esprit depuis tellement longtemps qu’elles finissent par faire partie de votre façon d’être, de vos convictions personnelles, et même de votre inconscient.

La plupart du temps, ce ne sont pas des choses que vous avez installées vous-même, mais elles se sont imposées à vous et parfois à votre insu. Ce sont les circonstances de la vie, les péripéties qui croisent votre chemin, les paroles que vous entendez, les expériences de vies que vous observez, qui finissent finalement par vous imposer une façon particulière de voir, de penser, de concevoir, d’appréhender les choses. Pour que cela change, il faut tout simplement être persuadé que c’est possible avant même de penser à mener des actions qui vont dans ce sens.

2-     Identifiez-les, pour mieux les combattre

Si vous êtes arrivé à ce niveau de cet article, cela signifie certainement que vous êtes conscients du fait que vous êtes influencés par des croyances limitatives. Mais comment les changer si vous n’êtes pas encore parvenus à les identifier clairement ? N’est-il pas admis que mieux l’on connaît ses ennemis, mieux l’on peut les combattre ? Identifier vos croyances limitantes est donc très important. Mais pour cela, il est impératif de faire une immersion totale dans les réalités de votre quotidien.

Ne vous précipitez surtout pas pour établir une liste qui en définitive se révélera être en rupture totale avec la réalité. Prenez le temps de réfléchir, tranquillement et à tête reposée. Regardez dans le passé et faites un diagnostic intégral. Quelles sont les craintes qui vous envahissent à chaque fois que vous devez prendre une décision importante ? Quelles sont les pensées qui vous poussent à vous confiner dans une zone de confort pour éviter tout gène ? Quelles sont les actions qui vous freinent dans votre élan ? De quoi avez-vous le plus peur ?

Voici autant de questions que vous devez vous poser pour identifier vos croyances limitantes. Une fois que vous les avez identifiées, prenez un bout de papier et marquez-les toutes. Marquez tout ce qui vous vient à l’esprit sans toutefois en juger la pertinence dans un premier temps. Puis, classez-les des plus influentes à celles qui le sont moins.

Votre liste finira par faire ressortir des vérités que vous n’aviez jamais pris le temps de regarder en face. Ne fuyez pas cette réalité, mais décidez à l’instant même de l’affronter afin de changer les choses dans votre vie.

Votre liste pourrait comporter des mentions comme :

  • Je ne peux que me contenter des places secondaires
  • Je ne peux parler correctement en public
  • Mon physique m’empêche d’être à mon aise quand je suis en face des autres
  • Je ne pourrai jamais construire quelque chose de grand tout seul
  • J’ai toujours besoin des autres pour réussir
  • Sans les avis de tierces personnes, je risque de me casser la figure
  • Les gros challenges ce n’est pas trop mon truc
  • Le temps est une ressource qui jouera toujours contre moi
  • Il m’est difficile de saisir une belle opportunité qui se présente sur mon chemin
  • J’ai beau débuter un projet fabuleux, il finit par s’écrouler tout seul
  • Personne ne peut devenir riche sans être malhonnête, donc moi également
  • Changer, c’est remplacer

Changer ses croyances limitantes ne se limite pas à une simple volonté. C’est déjà une bonne chose de le vouloir, mais il faut faire le pas et arriver de façon concrète à faire bouger les lignes. Une fois que vous les avez identifiées de façon claire et précise, la prochaine étape consistera à réduire totalement ou partiellement l’influence de chacune d’elles.

Pour chaque croyance limitante, une attitude réparatrice doit être adoptée. Si par exemple vous avez toujours été persuadé que votre temps ne vous sera jamais suffisant pour atteindre vos objectifs et que vous serez toujours en train de courir après lui, la solution consistera pour vous à mieux vous organiser désormais pour que le temps devienne un allié et non un ennemi qui vous met au tapis à chaque fois. Pour y arriver, de nombreuses possibilités s’offrent à vous.

L’objectif final est d’imprimer ces nouvelles croyances dans votre esprit afin de changer définitivement votre perception des réalités qui vous limitent. Elles consistent pour la plupart à essayer de vous convaincre d’une chose. Ces exercices puissants n’auront d’effets que si vous vous appliquez à les faire sur une certaine période avec constance.

L’autosuggestion

L’autosuggestion consistera ici à remplacer des pensées négatives par d’autres qui sont plus positives. C’est une manière de gommer ce dont vous n’avez plus besoin, et écrire autre chose à la place. Vous devrez alors vous convaincre de ce que vous voulez voir se manifester en vous. Plus vous serez conséquent avec vous-même en pratiquant cela dans la discipline, plus vous en remarquerez l’efficacité.

Les croyances limitantes sont souvent issues de préjugés ou encore de considérations qui remontent à votre enfance. Autant dire que ce ne sera pas suite à un coup de baguette magique que les choses changeront. Établissez un programme clair qui consistera à vous imposer un moment d’exercice, à intervalle de temps régulier, que vous serez tenu de respecter. Les deux moments les plus adaptés sont, le matin dès votre réveil, et avant de vous endormir la nuit.  Le premier parce que c’est en quelque sorte une mise à niveau de votre esprit que vous faites chaque matin, lui suggérer des pensées positives sera donc efficace. Et avant couché, vous sèmerez de bonnes graines que votre esprit digérera durant votre sommeil.

Concrètement le procédé est très simple. Tenez-vous devant un grand miroir, regardez-vous droit dans les yeux, continuez jusqu’à avoir l’impression d’avoir une autre personne devant vous. Maintenant que cela est fait, parlez-vous à vous-même, toujours comme s’il s’agissait d’une autre personne. Au préalable, vous aurez défini des phrases fortes que vous voudrez imprimer dans votre esprit. Vous pourrez les trouver en jetant un coup d’œil au point (2).

  • Je peux aussi être à la tête, je peux être premier
  • Je suis éloquent, je suis très à l’aise en public
  • Mon physique ne peut en aucun cas constituer une barrière à mon épanouissement
  • Tout seul, je peux arriver à accomplir des choses fabuleuses
  • Je peux me passer des autres, je peux avancer tout seul
  • Les avis restent les avis, je suis capable de décider par moi-même
  • Je peux relever de gros challenges
  • Le temps est mon meilleur allié, je sais l’utiliser efficacement
  • Aucune opportunité ne peut m’échapper
  • Je termine tous les projets que je débute et le succès est au rendez-vous
  • La richesse n’est pas toujours liée à la malhonnêteté. Ce sera mon cas, je serai riche honnêtement

Répétez ces phrases plusieurs fois, tout en faisant le vide dans votre esprit.

Les messages subliminaux

Les messages subliminaux sont d’une efficacité redoutable. Cependant, il est conseillé de les manipuler avec délicatesse. En effet, un message subliminal est un message envoyé directement à votre subconscient afin de lui imposer une certaine manière de voir les choses et de conditionner même ses réactions. Il va sans dire qu’un mauvais message subliminal pourrait vous causer des torts qu’il sera difficile de réparer. Assurez-vous donc d’avoir le bon message avant de vous lancer dans un quelconque exercice. Ce sera un message qui est de nature à vous emmener à croire en vous, afin de changer vos croyances limitantes, et en regardant à ce qu’il y a de meilleur en vous.

Une fois que ce préalable est acquis, vous allez devoir vous isoler dans un endroit calme et écouter ce message en boucle, sans distraction. Même si vous avez l’impression que cela ne produit rien sur vous, continuez, les résultats de cet exercice ne sont pas perceptibles d’un seul coup d’œil. Avec de la régularité et de la patience, vous commencerez à voir des changements s’opérer en vous.

La lecture

Pour changer ses croyances limitantes, la lecture peut être une puissante arme. Il faut savoir que la lecture a une puissance qui est telle qu’elle est capable de changer la perception que vous vous faites de certaines réalités. Cependant, ce n’est naturellement pas toutes les lectures qui sont indiquées en pareilles circonstances. Privilégiez la littérature spécialisée. Bon nombre de livres sont capables de vous faire explorer des univers de votre personnalité que vous ignoriez, ce sont ces livres-là que vous devez privilégier.

Lorsque vous vous mettrez à lire, vous devez garder à l’esprit que quelque chose doit changer en vous après cette lecture. Prenez donc le temps de préparer le chemin sans vous précipiter. Tenez un carnet de lecture qui vous imposera de faire ressortir les points positifs que chaque nouvelle lecture vous apporte, notez-les et gardez-les à portée de main afin de les relire de temps en temps. C’est en le faisant que vous pourrez tirer le meilleur de vos lectures.

Qui s’assemble se ressemble

Changer ses croyances limitantes peut aussi consister à changer ses fréquentations. Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs, dit-on. Vous devez passer vos fréquentations au peigne fin. Quelles sont parmi les personnes que vous fréquentez celles qui ont tendance à vous confiner dans vos croyances limitatives ? Quelles sont celles qui au contraire prennent plaisir à vous pousser vers l’avant, à vous motiver, à vous montrer le chemin à suivre pour atteindre le sommet ? C’est cette deuxième catégorie de personne que vous devez conserver parmi vos fréquentations. Bien entendu il faudra trouver les moyens de vous « débarrasser » d’eux. Dans un premier temps, rien ne vous oblige à couper les ponts brusquement. Vous pouvez le faire de façon graduelle. Toujours est-il que cela s’impose si vous ne voulez plus subir les influences négatives de ces amis. Le choix vous revient.

Apprendre de ses erreurs

Se débarrasser de ses croyances limitantes ne se fait pas facilement. Vous devrez faire preuve de beaucoup de patience, de constance dans vos exercices, de rigueur, mais vous devrez surtout apprendre de vos erreurs. Avancez en gardant un œil sur chaque pas que vous faites, de manière à pouvoir mieux orienter le prochain. S’il vous arrive d’avoir l’impression que malgré tous vos efforts les choses ne changent pas, n’hésitez pas à mettre une pause et analyser la situation. Êtes-vous dans la bonne direction ? N’avez-vous pas établi un blocage un peu trop profond qui vous empêche d’évoluer ?

En fonction des réponses que vous aurez tirées de là, faites un diagnostic pour en sortir des conclusions. Si malgré tout cela vous pensez que le problème est bien plus coriace, n’hésitez pas à vous rendre chez un spécialiste qui essaiera d’aller un peu plus loin avec vous, dans votre noble volonté de changer vos croyances limitantes.

Comment attirer une personne par la pensée en 7 étapes

attirer-personne-penseeNous avons tous déjà vécu ces moments où l’on pensait très fort à quelqu’un, espérant que l’autre de son côté en fait de même pour nous.

Parfois aussi, on se retrouve dans une situation vraiment particulière au cours de laquelle nous souhaitons vivement la présence d’un être cher si ce n’est que pour lui partager nos ressentis, nos joies ou nos problèmes.

Bonne nouvelle : chaque personne possède la faculté d’attirer une personne par la pensée. Encore une fois, la loi d’attraction nous fait bénéficier de sa puissance.

Pour preuve, nous en faisons quelques fois l’expérience. C’est comme lorsqu’on se met à espérer un appel d’un tiers et que ce dernier comme par hasard nous appel au même moment. Mais quand cette faculté est inexploitée, les faits relatifs relèvent pour nous du pur hasard. Le comble dans ce cas, c’est qu’on ne peut en profiter pleinement, on n’en a pas le contrôle, et pire, on n’a pas le pouvoir de le faire au moment où on en a vraiment besoin. Pour pallier à ces problèmes, cet article vous révèle les 7 étapes qui vous mèneront à un total contrôle de cette faculté.

Mais il faut savoir que cette technique n’est pas de la télépathie ou de la télékinésie. En effet, dans ces autres méthodes, on tente d’agir sur la pensée de quelqu’un en lui ordonnant entre autres de faire quelque chose. Leur point commun par contre étant qu’il n’y a aucun contact physique et souvent les personnes ne se voient pas, mais effectivement cette option est quand même tout à fait possible.

Vous devez nécessairement le vouloir

La seule chance de réussir ce projet est de commencer par s’assurer que vous voulez vraiment attirer cet homme ou cette femme et que votre souhait de l’avoir à vos côtés est ardent. Il doit s’agir surtout de l’existence affinités communes. Dans le cas contraire, le reste des étapes vous paraîtra presque impossible. Et d’ailleurs, si vous manquez de motivation, vous allez sûrement vous arrêter en chemin.

Visualisez des images nettes de vos envies

La nature dispose du pouvoir de rendre réelles et palpables nos pensées. Vous pouvez le constater par diverses manières : comme quand vous avez très peur que quelque chose ne vous arrive et que cette dernière survienne effectivement, ou comme quand vous avez un rêve auquel vous placez tous vos espoirs et que ce dernier se réalise tout d’un coup.

La méthode est la même pour attirer une personne par la pensée. Vous devez imaginer de façon claire et nette ce dont vous souhaitez réellement. Et puisque votre cerveau prend chacune de vos pensées comme des affirmations, celles-ci lui sont alors perçues comme des réalités surtout lorsqu’elles sont persistantes ou envahissantes. D’ailleurs, quand vous êtes attirés par quelqu’un, vous commencez déjà à penser souvent à elle et à vous imaginer avec elle avant même la connaissance de la loi d’attraction. C’est précisément cette réaction logique que vous devez développer pour pouvoir vous faire insistant, étant à distance et sans contact effectif.

Vous vous placez avec la personne concernée dans le scénario

Cette attirance par la pensée est très efficace si on l’exerce sur une personne qu’on aime beaucoup. Ainsi, votre visualisation créatrice peut effleurer le parfait, une condition essentielle à l’atteinte de votre but. Imaginez quelque chose de vraiment exceptionnel que vous espérez vivre prochainement avec la personne visée, comme de faire ensemble des activités qui vous passionnent toutes les deux.

Construisez-vous mentalement un décor extraordinaire dans lequel vous serez placés ensemble toujours par l’intermédiaire de votre imagination. Voyez comme vous êtes heureux l’une près de l’autre, baignant dans le bonheur total. Adonnez-vous à cet exercice au moins une fois par jour afin de bien encrer les pensées en vous et laisser ensuite la nature faire son travail. Mais comme la loi de l’attraction ne peut construire de lien qu’à travers deux personnes possédant des affinités, jouant alors les rôles d’un aimant et d’un métal, vous devez vous assurer que vos sentiments soient plus ou moins réciproques.

Concentration maximum

Accordez un temps suffisant pour votre visualisation créatrice au quotidien. Lorsque ce moment arrive, abandonnez tout ce que vous êtes en train de faire et ne pensez à aucune autre chose. Mettez-vous à l’aise, car dès qu’il y a quelque chose qui ne vous fait pas sentir bien, celle-ci deviendra de suite un obstacle. Vous devez être concentré à cent pour cent, autrement les images ne seront pas nettes dans votre tête et alors vous allez forcément rester à la case départ.

Restez positif

Il faut toujours rester positif et optimiste si vous voulez réussir le défi. En effet, le négatif et le pessimisme vous retarderont, sinon la réalité risque d’être différente de ce que vous espérez, car votre esprit transforme aussi les ondes négatives en vérités. Alors, vous risquez d’éloigner davantage la personne de vos rêves, plutôt que de vous en rapprocher.

Croyez que votre rêve soit déjà réalité

Vivez comme si votre rêve s’est déjà réalisé. Au cours de cette étape, vos pensées se rapprochent encore plus de la réalité souhaitée, ce qui permettrait sans aucun doute la réalisation de votre plan et rapidement. Il ne faut pas exagérer quand même, en croyant notamment à la présence physique de la personne. Ce serait fou de lui laisser déjà une place à table ou dans le lit.

Agissez plutôt comme si la personne en question est toujours à vos côtés pour partager vos soucis et vos joies. Vous pouvez alors commencer à les lui transmettre mentalement à tout instant, comme si vous conversiez. Lui sera déjà votre confident. Faites comme si la distance n’existe plus. Vous pouvez également préparer d’avance sa place dans votre maison si cela fait partie du but, ce que vous ferez une fois ensemble, comment vous vous comporterez face à elle.

N’abandonnez jamais

N’abandonnez pas, même si au début, rien ne semble fonctionner. Soyez patient, car il ne s’agit pas d’un travail d’une journée, mais d’étapes continues. Ne vous laissez pas abattre par vos différences, mais concentrez-vous sur ce qui vous attire chez cette personne, gardez à l’esprit ses qualités qui vous ont fait flasher. Plus tard, vous trouverez ensemble des compromis. Bref, ne voyez en elle que son côté positif pour ne pas être dissuadé, car personne n’est parfait.

25 moyens de changer ses habitudes pour de bon

changer ses habitudesChanger d’habitudes…

Nous aurons des milliers de raisons de le faire au cours de notre vie.

Soit pour des motifs médicaux ou professionnels, soit plus fréquemment pour des motifs personnels, touchant notre épanouissement, celui de notre entourage ou encore nos ambitions.

Des plus anodins aux très importants changements, il important pour nous de les faire et surtout d’arriver jusqu’au bout.

Voilà pourquoi nous vous avons préparé une liste des 25 moyens de changer ses habitudes pour de bon.

Boostez-vous le moral

Changer d’habitudes, ce n’est pas comme changer de vêtements. Il faut voir plus grand, ce serait plutôt comme changer de look. Il faudra beaucoup de travail et de préparation, surtout moralement. Mais sachez que ce n’est pas impossible et d’ailleurs comme le nom l’indique, une habitude est un geste du quotidien que l’on fait presque automatiquement. Ce qui signifie qu’une fois que vous aurez acquis le rythme, tout viendra naturellement, plus besoin de faire de gros effort. Toutefois, le chemin est long et semé d’embûches, alors il faut rester fort et courageux, la victoire est au bout du chemin et à portée de main.

Imaginez un monde meilleur pour la fin

Généralement, une personne change ses habitudes pour de meilleurs. Ce sera pour lui une occasion d’avancer dans la vie et de se rapprocher de ses rêves. À plus court terme, changer d’habitudes lui permettrait d’améliorer son quotidien. Pour pouvoir atteindre ces changements, cette personne devrait donc au préalable modifier ses visions et imaginer le monde meilleur apporté par ses propres changements. Tout le bien qui en découlera dans sa vie.

Un exemple proche serait l’employé qui arrive toujours en retard au bureau et qui veut corriger ça. Il devrait alors le plus simplement du monde s’imaginer devenant très ponctuel, recevant les compliments de son chef et réussir à faire beaucoup plus de choses dans son bureau qu’avant.

Prenons un autre exemple : vous voulez garder votre maison propre et bien rangée, pour changer du désordre d’avant. Imaginez-vous alors tout ce que vous gagnerez de ce geste. Entre autres, vous serez plus à l’aise dans un espace bien aménagé et du coup plus convivial, vous retrouverez plus facilement tous vos objets et mieux encore, cela contribuera à diminuer suffisamment votre stress quotidien.

Remémorez-vous chaque jour de votre défi

Faites une liste des motifs qui vous poussent à changer vos habitudes, et les raisons qui vous attirent vers les nouvelles. Mettez ces listes bien en évidence dans votre maison et dans votre bureau, de façon à ce que vous puissiez tomber sur elles le plus souvent possible. Cet aide-mémoire vous sera largement utile, surtout si vous êtes impatient de toucher vos objectifs.

Le but est de pouvoir les avoir en tête tout au long de vos journées. Alors, inconsciemment, vous aurez tendance à travailler dans leurs sens et consciemment vous pourrez adapter vos activités quotidiennes et vos comportements en fonction. Vous pouvez même choisir un mantra qui sera plus court à mémoriser, mais assez parlant pour vous rappeler votre but. L’idéal serait après ce stade de commencer à les mettre en œuvre.

Listez les blocages

Essayez de savoir pourquoi vous vous accrochez à vos habitudes. Demandez-vous pourquoi vous êtes comme ça ? Est-ce pour faire plaisir à quelqu’un ? Est-ce par paresse ou par lâcheté ? Est-ce que vous manquez de motivation ? Une fois que vous aurez trouvé les réponses, vous pourrez commencer à lutter contre tout cela et vous saurez mieux comment les traverser, bref, vous saurez contre quoi lutter. À partir de là, vous arriverez à faire un plan d’attaque efficace.

Fuyez vos démons

Vos habitudes sont intimement liées à vos comportements. Alors, si certains de ces comportements vous semblent nuire aux buts que vous vous fixez ou que vous les trouvez négatifs, c’est qu’il est temps de vous en débarrasser.

La paresse, le laisser-aller, la peur de changer, les doutes et bien d’autres sentiments sont parmi les principales sources des mauvaises habitudes acquises au fur et à mesure dans la vie. Alors si vous voulez avancer et laisser derrière vous une bonne fois pour toutes les anciennes, sautez ces obstacles. Ce ne sera pas facile, mais vous devriez vous accrocher le temps qu’il faudra. Ne faites surtout pas l’erreur de jeter la faute sur autrui, car vos habitudes vous appartiennent.

Travaillez par étapes progressives

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point. » En d’autres termes, vous ne pourrez pas tout avoir d’un coup, surtout pas un changement d’habitudes. C’est pourquoi il faudrait que vous avanciez petit à petit. Fixez-vous des sous objectifs à court terme, contentez-vous d’atteindre ces premiers accès qui vous mèneront vers votre but ultime.

Vous pouvez par exemple commencer par vous motiver, ensuite essayer de trouver comment surmonter vos faiblesses avant de s’attaquer aux changements proprement dits. D’ailleurs, un homme averti en vaut deux. Prenez donc le temps d’imaginer tous les obstacles qui pourront vous perturber, cherchez comment les éviter, passez à l’action en luttant contre ; le reste suivra.

Concentrez-vous

Puisque la tâche ne sera pas chose aisée, changer ses habitudes impliquera alors de se concentrer sur cette intention plus que sur autre chose. En effet, il faudra mettre toutes ses ressources au service de ce projet, car si vous l’avez décidé c’est que c’est important. Et si vous ne voulez pas que ça tombe dans l’oubli, ne lâchez prise que quand vous aurez acquis vos nouvelles habitudes. Travaillez sans relâche dans l’application de ces changements et ainsi, vous pourrez constater très rapidement des résultats et pourrez alors passer à autre chose avec un meilleur de vous-même.

Prenez votre temps

Un changement d’habitudes ne pourra pas se faire sur un coup de tête. Déjà, il faudrait que vous édifiiez de fortes motivations pour espérer trouver la force de le faire. Vous devez également bien préparer votre plan d’action et vous assurer que votre décision est prioritaire sur d’autres. La précipitation n’a donc pas lieu d’être dans ce genre de projet. Aussi, il vous faudra faire des pauses en chemin. Ayez donc un plan bien aéré et ne soyez pas trop exigeants envers vous-même.

Définissez un délai

Quand arriverais-je à changer telle ou telle habitude : vous êtes-vous déjà posé la question ? Vous-même pourrez fixer à l’avance la réponse à cette question. Effectivement, ce sera à vous de définir le délai et de faire en sorte que vous-même le respectiez, cela rajoutera du sérieux. La date du début serait aussi importante que la date de fin. Vous pourrez alors suivre de près vos avancements et alimenter vos excitations par rapport à votre rapprochement du but initialement fixé. Dans le cas contraire, vous pourrez être amené à vous demander plus de temps encore et encore. Évidemment, demain vous ne serez alors pas plus avancé qu’aujourd’hui.

Néanmoins, il ne faut pas que ce délai soit trop court au risque de vous bousculer, ou qu’il soit trop long pour que vous perdiez le fil de vos actions en chemin. Essayez de trouver le meilleur compromis correspondant aux capacités que vous vous trouvez.

Écoutez-vous

La décision de changer ses habitudes doit venir de vous et pas d’une influence extérieure. En effet, les autres ont le droit de vous donner des conseils, mais ils n’ont pas le droit de décider pour vous, sinon vous ne serez pas vraiment motivé. Cette information vous parvient grâce à une écoute de soi qu’il faut cultiver chaque jour. Vous saurez mieux ce qui vous bloque, vos envies et donc vos motivations. Vous comprendrez mieux vos attentes pour adapter vos actions en leur faveur.

Ayez confiance en vous

La confiance en soi est primordiale à la réussite de votre plan. Vous devez cultiver coûte que coûte cet état d’esprit. Si vous doutiez de vous, vous serez vite rattrapé par l’échec. Dites-vous que si d’autres ont réussi le pari alors vous aussi vous pouvez y parvenir, et quel que soit la difficulté de ce défi vous avez toutes les qualités pour arriver au bout. Vous aurez ainsi, continuellement, une bonne dose de motivation en plus.

Entretenez votre physique

Pour pouvoir changer d’habitudes, vous avez du travail d’ordre moral et physique à faire. Les deux nécessitent une bonne condition physique. Il ne s’agira de posséder de beaux abdos, mais d’avoir au moins l’essentiel. Pour cela, vous devez au moins veiller à bien dormir et suffisamment toutes les nuits, et puis à boire la bonne quantité d’eau au quotidien. Il en sera de même pour votre alimentation qu’il faudra être équilibré. Pratiquez également un peu de sport le matin juste après le réveil pour éventuellement vous garder éveiller toute la journée et vous donner la forme et le tonus nécessaire à votre quotidien et aux tâches qui vous attendent.

Comptez sur vos soutiens

Si vous voulez changer une habitude qui vous a déjà suivi depuis pas mal du temps ou qui vous tient tête, vous devez compter sur des soutiens en plus de votre propre appui. Ce peut être le cas des fumeurs qui veulent arrêter. Votre famille, vos amis ou même des anonymes qui vivent la même situation que vous formeront cette équipe de soutien. Ces derniers vont jouer un rôle important, car vous permettront entre autres de garder le moral et de savoir quoi faire face à une situation. Leurs aides pourront aller jusqu’à vous hisser sur le podium des vainqueurs.

Appelez de l’aide si le soutien ne vient pas

À par votre cercle privé, Internet est à ce moment-là un endroit idéal pour trouver des groupes de soutien. N’hésitez pas à demander de l’aide au lieu de jouer la victime qui pense que l’on ne s’intéresse pas à elle. Personne, pas même ceux qui vous sont proches, ne pourra pas toujours deviner ce qui vous tracasse, ni ce que vous faites ou avez envie de faire.

À vous alors dans ce cas de faire le premier pas. Leurs conseils pourront vous mener plus loin que ce que vous avez planifié et sinon ils serviront à fortifier vos plans. Prenez toutefois garde à ne pas vous confier à des gens malintentionnés au risque d’être rempli d’idées plus nuisibles que productives.

Changez vos habitudes une à une

Vouloir tout changer d’un coup ne vous mènera nulle part, vous devez commencer par changer une seule et unique habitude avant de s’attaquer à une autre. C’est le moyen le plus simple pour parvenir à grande chose. Comme ça aussi, vous aurez le temps et l’énergie nécessaire à consacrer à votre plan. Il faut simplement que vous trouviez ce qui est le plus urgent. Et si en chemin vous vous rendez compte qu’un autre changement doit s’opérer avant, laissez le premier en plan et consacrez-vous entièrement au nouveau.

Priorisez vos changements

Un changement amène toujours un autre. Et comme nous en avons déjà parlé, vous voudriez très souvent procéder à ce genre d’opération. Au risque de se perdre dans un labyrinthe de projets, mieux vaudrait commencer par le plus important ou le plus petit, cela va de soi. Quitte à dessiner l’arbre des habitudes que vous voudriez acquérir, en précisant qui implique quoi, ou encore qui vient après qui, tous les moyens sont bons pour définir ces priorités. Alors, sereinement, vous vous attaquerez en toute logique et avec une grande confiance en soi au travail qui vous attend, et saurez ce qui vous attend encore et surtout ce que vous aurez réellement effectué.

Restez positif

Essayez de n’aborder dans vos pensées et même dans vos partages que le côté positif de votre geste et de votre but. N’imaginez que ce qui est positif, car votre cerveau ne connaît que l’affirmatif, en d’autres termes il croit tout ce que vous pensez : il vous croit quand vous vous dites que vous n’allez pas y arriver, de même que quand vous avez la conviction de réussis. Et à chaque fois, votre cerveau fera tout pour vous mener vers ce qu’il a enregistré comme étant la vérité. La solution sera alors de lui insuffler des directions positives. Vous serez plus fort et plus convaincant que l’autre face négative de vous-même. Votre tête pourrait alors produire de plus en plus d’idées fructueuses au lieu de se rabattre sur son sort et ses faiblesses.

Ayez un plan de secours

Vous devez vous munir de la solution en plus qui vous permettra de faire face à l’imprévu et de combattre les pulsions qui vous font brûler d’envie de retourner en arrière. Il n’y aura pas de nouvelles habitudes qu’après que vous quittiez les anciennes pour de bon. Trouvez des méthodes pour contrer les envies qui reviennent inévitablement et qui frappent toujours à l’improviste.

Ces retournements de situation constituent le plus difficile dans le programme que vous entreprenez. Vous devrez dans ces situations déployer toutes les ressources dont vous disposez sans lésiner. Une fois que vous aurez passé une de ces grandes barrières, soyez sr que vous êtes capable et que le reste se fera alors avec un peu moins de complication.

Soyez prêt à tout

Vous devez être prêt à tout, car les obstacles se feront nombreux, de même que les tentations. Il se pourrait même que certaines personnes vous posent des bâtons dans les roues, la vie est ainsi faite. Vous ne devrez surtout pas avoir à dire : celui-là je ne l’ai pas prévu. Soyez toujours aux aguets et réfléchissez à des solutions de ripostes au lieur de vous laisser faire.

Il est très crucial de ne plus succomber ne serait-ce qu’une fois à ces habitudes que vous désirez de toute façon abandonner. Mais si jamais vous étiez vaincu une fois, reprenez-vous et faites en sorte que cela ne vous revienne plus. Apprenez de cette défaite et fortifiez vos armures.

Soyez patient

Il faut être quelqu’un de patient pour arriver à terme d’un grand défi, pour réussir à garder le moral et d’avoir la force d’agir dans un même sens durant une si longue épreuve. C’est aussi le cas en ce qui concerne le changement d’habitude. Quelles que soient les embûches, votre patience ne doit pas fléchir, elle se transformera ainsi en endurance. Ce qui vous permettra de traverser l’épreuve de plus en plus facilement. Imaginer incessamment votre quotidien une fois que votre objectif sera atteint.

Évacuez le stress quand il faut

Vous devez également prévoir des méthodes qui vous aideront à décompresser. Accordez-vous des pauses de temps à autre. Lorsque vous sentez que vous avez beaucoup travaillé pour ce projet et que ça commence à vous monter à la tête, pratiquez des activités de détente : massage, marche, respiration, parler, boire ou manger quelque chose de revigorant, etc. Le but est de vous relâcher un moment afin de revenir plus frais et avec de nouvelles idées.

Accordez-vous des récompenses

Là, il ne s’agit plus de décompresser, mais de savourer les premières petites victoires qui vous mèneront sans aucun doute à la plus grande. N’hésitez pas à vous complimenter par des mots réconfortants et à vous donner des primes pour le chemin effectué. Par exemple, si vous avez divisé votre périple en trois étapes, achetez-vous un super cadeau à chaque fois que vous aurez accompli une étape, peu importe qu’il soit onéreux ou pas. L’essentiel est que vous reconnaissez que vous avez avancé et que vous en tiriez du plaisir et surtout de la satisfaction. Permettez-vous des folies, ce ne sera que plus motivant. D’ailleurs, vous le méritez.

Publiez vos avancées

Faites savoir au monde que vous avez décidé quelque chose et que vous êtes en train de l’avoir. Il serait préférable d’attendre qu’il y ait des résultats au lieu de publier dès le début sinon les découragements de la part de l’extérieur risquent d’arriver en premier. En appliquant cette méthode, vous aurez tendance à travailler dur pour ne pas que l’on vous voie échouer après cette démonstration. Vous risquez d’être discrédité et vous sentir mal après. Montrez-leur plutôt que changer d’habitudes, c’est une affaire d’hommes et qu’ensuite avec votre réussite alors, vous servirez de modèles aux prochains qui voudront tenter le coup.

Soyez vous-même

Aristote disait : « Nous sommes ce que nous répétons chaque jour ». Ce qui implique que l’on ne doit changer ses habitudes que par ses propres convictions. Nous devons puiser profondément en nous et prendre des décisions sur ce qui nous importe vraiment de modifier. Ces changements doivent donc mener vers ce que nous croyons meilleur. Les autres n’ont pas vraiment leur mot à dire puisque vous seul connaissez mieux votre véritable identité.

Si vous échouez, réessayez encore

Ne baissez pas les bras si vous avez échoué une fois. Revenez plus fort, réadaptez vos stratégies et essayez à nouveau. Rien ne sert de culpabiliser, au contraire tirez des leçons et recommencer. Vouloir atteindre un but, c’est avancer quoiqu’il arrive, une occasion de découvrir des qualités que vous n’auriez pas soupçonnées disposée. Abandonner vous fera perdre encore plus de choses que si vous décidez de reprendre en main. D’ailleurs, sachez que c’est exactement la situation actuelle que vous vouliez quitter et qu’en laissant tomber donc vous revenez à l’état initial.

12 clefs pour aborder des inconnus n’importe où

aborder des inconnusL’Homme a cette tendance à vouloir toujours être dans son élément pour être en mesure de laisser s’exprimer le meilleur de lui.

La raison principale quoi explique cette réalité est tout simplement que hors de sa zone de confort, on se sent en position d’insécurité et cela devient très vite inconfortable.

Aborder des inconnus, c’est donc essayer de reconstruire ce cadre idéal là afin qu’ils aient toujours l’impression de tout maîtriser et d’être encore maître du jeu.

Aborder un ou une inconnue n’est pas une tâche aisée. Même pour les plus grands orateurs, le tout n’est pas de réussir à trouver un sujet ou une approche irrésistible, mais aussi de réussir à faire bonne impression dès le premier contact, de maintenir un échange intéressant, et surtout de laisser une bonne image dans, l’esprit de la personne avec qui l’on a échangé.

Quoique difficile, cela est possible en appliquant les douze règles qui vont suivre :

1 – Se jeter à l’eau, mais ne jamais se précipiter

La première règle à suivre pour aborder des inconnus n’importe où c’est bien celle-là : se décider, mais jamais dans la précipitation. Parler à une personne inconnue exige que vous fassiez preuve de beaucoup de qualités, de maîtrise de soi, mais aussi de capacité d’improvisation. Pour cela, évitez de vous précipiter au risque de vous prendre une belle claque, qui vous emprisonnera à jamais dans votre coquille.

Tout d’abord, prenez le temps d’observer votre « cible ». Cela peut prendre quelques secondes ou des minutes. Toujours est-il que vous devez rapidement trouver un déclencheur pour entamer l’échange. Cela peut être une remarque banale, un compliment, une question innocente… Vous devez faire le bon choix en fonction des circonstances. Cela fait référence au cadre dans lequel vous vous trouvez. En général, si vous regardez autour de vous, vous trouverez facilement un « indice » qui vous permettra d’entamer un échange : le décor, un fait anodin

2 – Soigner son apparence

Quoi que l’on dise, le premier détail qui se remarque lorsque l’on rencontre une personne, c’est son apparence physique. Avant d’envisager d’aborder des inconnus, pensez à soigner votre apparence afin de ne pas paraître repoussant dès la première approche. Même si votre interlocuteur ne vous le dit pas ouvertement, par bienséance ou par respect, vous pouvez être persuadé qu’un mur de méfiance insurmontable s’installera très rapidement entre vous et ce sera impossible d’aller plus loin. Plus largement, soigner son apparence fait référence à l’hygiène. Et à ce niveau, l’haleine est la première à être éprouvée. Comme solution temporaire et immédiate, avant de vous lancer, vous pouvez mâcher du chewing-gum pour que votre haleine soit beaucoup plus fraîche.

3  – Se préparer (rapidement), mais savoir improviser

N’abordez jamais des inconnus avec un schéma déjà tout fait dans votre esprit. Bien sûr vous devez avoir votre approche, mais après cela, vous allez devoir improviser sur bien de points. De votre capacité à improviser dépendra l’intérêt que votre interlocuteur vous accordera. Vous devrez avoir de la repartie. Écoutez, analysez, puis répondez.  Le plus important est de faire en sorte que votre interlocuteur se sente à son aise. Créez autour de cette personne les éléments qui l’emmèneront à vous suivre sans hésitation.

4 – Faire preuve de discrétion et de courtoisie

Une fois que vous avez décidé de vous lancer, vous ne devez plus reculer. Ici, un élément crucial, l’approche, est à prendre en compte et peut se résumer en quatre points :

  • Arrêtez-vous à la hauteur de votre interlocuteur (jamais derrière)
  • Saluez poliment
  • Présentez-vous en affichant un sourire sincère
  • Entamez la causerie (remarque, compliment, question…)

Les trois derniers points peuvent être intervertis en fonction de l’approche que vous décidez d’adopter. Vous pouvez par exemple faire une remarque pour attirer l’attention de la personne inconnue et lorsque cela est fait, saluer et vous présenter. Par contre, vous pouvez d’abord opter pour la salutation, vous présenter et poser votre question. Tout et une question de bon sens.

5 – Rester naturel

Il n’y pas plus facile à détecter, en même temps plus agaçant, qu’une attitude créée de toutes pièces. La volonté de surprendre ou encore de vous faire remarquer, peuvent vous emmener à perdre de votre naturel. C’est une grave erreur et cela se remarque très rapidement. Vous devez rester vous-même, sans plus. Plutôt que de vouloir vous faire passer pour ce que vous n’êtes pas, essayer plutôt de faire découvrir à l’autre ce que vous avez de meilleur en vous. Plus simple vous serez, plus vous ferez bonne impression.

6 – Mener la danse

Ne vous faites pas voler la vedette. C’est vous qui avez entamé la conversation et vous devez continuer à la mener, au risque de perdre le contrôle. N’hésitez pas à varier les sujets en faisant la part belle aux sujets qui peuvent avoir de l’intérêt pour votre interlocuteur. Posez des questions s’il le faut, faites des suggestions lorsque le besoin se fait sentir, entraînez l’autre à votre rythme. Cependant, ne prenez jamais un air condescendant, la personne en face de vous se sentira malmenée et le mur de méfiance s’installera aussitôt.

7 – Accorder véritablement de l’intérêt à son interlocuteur

Il serait insultant de s’adresser à une personne et de se rendre compte qu’elle ne vous accorde aucune attention. Évitez donc d’être évasif. Écoutez votre interlocuteur avec beaucoup d’attention pour lui faire comprendre que vous lui accordez de l’intérêt. Aborder des inconnus et les faire se sentir importants, les oblige à baisser tous les garde-fous et à lever les barrières de méfiance.  L’une des techniques qui marchent toujours à ce niveau est de rebondir sur une opinion et de vouloir en savoir plus. Vous pourriez par exemple poser des questions comme : « pourriez-vous m’expliquer ce que vous entendez par… », « Pensez-vous réellement que …. », « Je suis de votre avis, mais je pense que… » « Vous avez sans doute raison, mais… »

8 – Trouver des sujets qui tiennent la route

Entamer une discussion en abordant le sujet de la dernière sortie de Pokémon risque d’agacer votre interlocuteur. À moins que ce soit tout comme vous un féru de ce jeu. Soyez simple, réaliste et vrai. Évitez d’aborder des sujets trop complexes, du moins dès les premières minutes. L’idée est de chercher à découvrir les centres d’intérêt de votre interlocuteur et de vous orienter vers ces sujets. Dans un premier temps, un sujet banal peut être la porte d’entrée : le temps qu’il fait, l’actualité, une remarque… Puis vous vous orienterez vers des sujets plus élaborés.

9 – Ne pas essayer d’être trop parfait

Il est connu de tous que la perfection n’existe pas. Évitez donc de vouloir paraître trop parfait. Si vous entamés une discussion et que juste après tout l’échange tourne autour de vos qualités, vos accomplissements, votre succès… vous pouvez être certain que si cette personne vous apprécie dès ce premier échange, ces sera alors une relation intéressée. Évitez d’être narcissique, trop fière de vous, votre interlocuteur s’en sentira rabaissé.

10 – Éviter les clichés

Les clichés ont la peau dure. Aborder des inconnus a toujours été au centre des préoccupations des Hommes. Au fil du temps, des habitudes se sont ancrées dans les relations humaines et quoiqu’elles aient été efficaces dans certaines circonstances, le fait qu’elles ressemblent aujourd’hui à des « clichés » leur fait perdre leur force. Ne vous engagez donc pas sur des approches de ce genre : « Votre beauté m’a attiré jusqu’à vous », « En vous voyant debout à cet endroit, j’ai tout de suite remarqué que vous aviez besoin de compagnie » « Avez-vous égaré quelque chose ? »…. Faites preuves d’originalité et laissez les choses suivre leur cours.

11 – Ne pas brusquer, ni contrarier

S’il y a une attitude que l’être humain supporte mal, c’est de se sentir contrarié. Cela le sera plus encore si vous êtes en face d’un inconnu. Ne prêtez pas le flanc au risque de vous laisser frapper.

12 – Éviter d’être trop direct

La subtilité est le point commun entre les personnes qui obtiennent ce qu’elles veulent.  Tout réside dans la manière de demander. Si par exemple vous désirez rencontrer à nouveau cette personne, ne vous précipitez pas à demander son contact téléphonique. Assurez-vous que le courant est bien passé entre vous avant de faire le pas. Si vous avez agi conformément à toutes les prescriptions mentionnées plus haut, il n’y a pas de raison que cette personne refuse de vous rencontrer à nouveau.

La meilleure manière de trouver l’attitude à tenir lorsqu’on veut aborder des inconnus n’importe où, c’est finalement de se demander comment l’on aurait réagi face à telle ou telle autre approche. Bien que les êtres humains soient différents, ce qui vous contrarie par-dessus tout a de fortes chances de produire le même effet auprès de beaucoup d’autres personnes. Trouvez donc les bonnes méthodes et découvrez par vous-même. Ne l’oubliez pas, c’est en forgeant qu’on devient forgeron, c’est en parlant aux inconnus qu’on devient très sociable. La véritable clé c’est celle-là.