Changer de vie à 50 ans : voici comment faire !

Bienvenue sur mon blog !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous dévoile les 7 secrets pour changer de vie Maintenant : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt ! :)

Changer de vie à 50 ans, c’est possible ! Et plus encore, vous êtes de plus en plus nombreux à oser le faire…

Pour ne rien vous cacher, ce sont les femmes qui furent les premières à oser remettre en questions les fondements d’une vie, apparemment bien établie, pour entrevoir un quotidien plus juste, plus en accord avec soi !

Et si pour vous aussi, 50 ans marquait le début d’une nouvelle vie, un cap durant lequel vous remettez tout en question, pour développer et créer un quotidien qui vous pleinement heureux, enfin ?

Ensemble, découvrons pourquoi et comment changer de vie à 50 ans que vous ayez de l’argent ou non !

Envie de changer de vie, mais pourquoi ?

Quelles sont les raisons qui nous amènent à vouloir changer de vie ? Pourquoi, alors que la retraite approche à grands pas, on se met à tout remettre en cause ?

Le besoin d’un changement dans sa vie nait, la plupart du temps, du constat d’un manque.

Pour quelques-uns d’entre vous, cette envie peut naitre à la suite d’un traumatisme émotionnel : la fin d’une longue histoire d’amour, la perte d’un de ses parents, un nouveau contexte dans son travail avec lequel on ne se sent plus encore, la prise de conscience du temps qui passe inexorablement, aussi…

À 50 ans, à l’aube d’un nouveau cap, alors que l’on entre dans une nouvelle tranche de vie, on se met, de manière plus ou moins consciente, à dresser une sorte de bilan de notre vie.

C’est alors, pour certains et certaines d’entre vous, le moment de réaliser tout ce que l’on n’a pas, quand pourtant on le souhaite :

– Un manque de temps pour profiter pleinement de la vie

– Une maison, un appartement qui ne vous convient plus

– Une activité professionnelle dans laquelle vous n’êtes pas épanouie

– Une situation financière qui ne vous satisfait pas

– Des projets que vous portez depuis des années, mais que vous n’avez toujours pas réalisés…

De cette introspection, de cette phase de bilan par laquelle passent tous les cinquantenaires, nait alors de nouvelles envies, qui ne doivent pas toujours être des fins en soi !

Car changer de vie, ce n’est pas uniquement chercher un métier qui nous épanouit plus, non, c’est entrevoir des changements plus profonds, et pour cela, il faut viser les bons objectifs ! Il faut prendre le temps de se demander ce que l’on souhaite vraiment, mais pas uniquement sur le plan matériel :

– Partir en voyage, pouvoir découvrir le monde

– Se sentir plus apaisé(e), plus épanoui(e)

– Faire la paix avec le passé, et les croyances limitantes qui vous empêchent de devenir, d’évoluer pleinement

– Votre amélioration personnelle…

Utilisation la visualisation, pour commencer les changements !

À 50 ans, vous avez pris conscience que votre vie ne vous épanouit pas pleinement, et vous souhaitez un quotidien plus heureux ? Mais par quoi cela passe-t-il ?

Changer de vie à 50 ans, cela ne veut pas dire obligatoirement suivre les schémas classiques (prendre un emploi à mi-temps, faire des activités bien-être, etc…). En réalité, chacun de nous porte en lui, des espoirs et des rêves qui lui sont propres… Depuis quand ne les avez-vous pas écoutés ?

Si vous souhaitez changer votre quotidien, visualisez ce que vous aimeriez mettre en place.

En développement personnel, on dit que pour atteindre ses objectifs, quels qu’ils soient, il faut les visualiser clairement, pour éviter « de marcher dans le noir », « d’avancer à tâtons ! »…

Pour cela, vous pouvez opter pour une liste d’envie, faire le point sur votre vie, ce qui ne vous convient plus, ce que vous aimeriez mettre en place. Un moyen de commencer à entrevoir les changements, de les rendre possibles, de les rendre réels !

Arrêter d’écouter les autres…

C’est une étape particulièrement dure, et pourtant indispensable lorsque l’on souhaite refaire sa vie !

Au sein de notre société très matérialiste, le confort dont nous jouissons est la clé du bonheur, pour bien trop de personnes… Aller à contre-courant, oser dire que ça ne vous rend pas heureux, que vous voulez autre chose, c’est prendre le risque d’être pointé du doigt !

«  Quoi ? À 10 ans de la retraite seulement, tu veux changer de métier ? », «  Maintenant que ton crédit immobilier est presque remboursé, tu veux vendre, mais pourquoi ? Pour aller où ? », « Avec un contexte économique de plus en plus dur, j’ai bien peur que tu n’arrives à rien… ».

Ils seront immanquablement nombreux, dans votre entourage familial, amical, et au bureau à tenter de vous décourager, à vous livrer sans demi-mesure leurs scepticismes.

À vous de savoir vous défaire de leurs discours…

Si certaines personnes ont un discours encourageant, mais tentent de vous mettre en garde, pour beaucoup, il s’agit très souvent d’exprimer de manière inconsciente, leurs propres frustrations, leurs croyances limitantes… Cela ne vous concerne pas !

Le point sur son avenir professionnel…

Changer de vie à 50 ans, c’est forcément poser un regard critique sur sa situation professionnelle…

Depuis combien de temps travaillez-vous pour cette entreprise ? Vous sentez-vous en accord avec les valeurs de votre société ? Avez-vous évolué autant que vous le souhaiteriez dans la hiérarchie ? Avez-vous encore envie de travailler à mi-temps ? Avez-vous un projet professionnel à développer ?

En fonction de vos envies, les changements seront différents…

On retrouve souvent, parmi les femmes et les hommes de 50 ans qui ont le courage de changer de vue, deux situations :

Une demande de poste à mi-temps : une manière de profiter d’un temps nouveau pour soi, pour faire ce qui vous plait, pour prendre soin de vous, voyager…

Se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle : pour certains, il s’agit de démissionner et oser entrevoir une nouvelle carrière, d’autres choisissent de partir en formation pour faire valider de nouvelles compétences, ou encore ouvrir leurs propres entreprises, après des années d’un projet mis en attente !

Remettre en cause son avenir professionnel à 50 ans, au sein d’un marché où l’on a de cesse de privilégier les jeunes talents, c’est faire preuve d’un courage certain. Mais sachez que vous en avez non seulement pleinement droit, mais également qu’il existe des solutions pour vous y aider (un programme de réorientation professionnelle, une formation financée par votre entreprise, un bilan de compétence, une revalorisation de votre poste de travail…)

Oser sortir des cycles du passé, se défaire des croyances limitantes !

Pourquoi on ose plus facilement changer de vie à 40 ans qu’à 50 ans ? Pourquoi même le concept de changer de vie à 50 ans sans argent pourrait faire sourire ? Tout simplement parce que notre société et nos modes de vie nous amènent à croire qu’il y a une limite d’âge pour suivre ses rêves, et oser les réaliser ! Quelle grossière et terrible erreur ! Car non, bien évidemment que non, il n’y a pas d’âge pour réaliser ses rêves, pas d’âge pour oser devenir qui l’on est, enfin, et pleinement !

Mais à 50 ans, les mécanismes d’une vie entière construite au sein d’un certain confort matériel sont pleinement ancrés.

Plus encore, nombreuses sont les femmes qui pensent alors qu’une partie de leur vie est terminée, qu’il faut commencer avec une sensation d’invisibilité aux yeux de la société, dans sa famille, dans son couple…

Pour réussir un changement de vie après 50 ans, il faut alors regarder son passé, et savoir s’en défaire !

Prenons l’exemple d’une femme, mère de famille. Ayant eu ses enfants jeunes, elle a choisi de cesser ses études, pour trouver un emploi alimentaire et assurer l’avenir de ses enfants. Les 20 années qui ont suivi, elle a assumé pleinement son rôle de mère et d’épouse, en oubliant ses propres envies, pensant que c’était là son rôle. Est-ce vrai? Plus encore, est-ce encore nécessaire, maintenant que les enfants ont grandi ?

Le bonheur est un impératif, et si la génération Y en a pleinement conscience, la génération précédente, elle, n’a pas grandi avec ses valeurs, qu’il faut alors s’approprier, en oubliant les pensées inculquées par son éducation, sa vie maritale, son statut sociétal.

Bien plus facile à dire qu’à faire, cela induit le plus souvent, une nouvelle manière de voir la vie, et d’aucuns diraient qu’il était temps !

Un coach en développement personnel, un thérapeute pour vous accompagner !

Aux alentours de vos 50 ans, vous avez conscience que « quelque chose ne va pas », vous ne vous sentez pas heureux, vous n’êtes pas épanoui dans votre quotidien, pas plus que vous n’avez envie de rentrer chez vous le soir… Mais vous n’arrivez pas à mettre des mots sur les ressentis, vous n’osez pas procéder aux changements qui s’imposent, ce qui est d’ailleurs parfaitement normal !

Pour changer de vie à 50 ans, rien de tel que d’être accompagné par des professionnels. Un thérapeute qui au travers de consultations vous aidera à faire le bilan d’hier et procéder dès demain aux premiers changements, ou encore un coaching en développement personnel qui ne verra en vous qu’un merveilleux potentiel à exploiter pour votre bien-être, les solutions sont nombreuses ! N’hésitez pas à vous faire accompagner, les bénéfices sont nombreux et variés !

Apprendre à être à l’écoute de son corps, de ses pensées…

Vouloir changer de vie, c’est une chose ! Savoir comment faire, ce que l’on souhaite concrètement pour demain, c’en est une autre…

Appréhender un nouveau quotidien, où le bonheur et le bien-être seront vos impératifs, pour nombreux d’entre vous, c’est aussi partir à la rencontre de soi-même !

Car, avec nos modes de vie toujours plus chargées, les contraintes de notre quotidien, de notre environnement familial, nous nous oublions, toujours plus ! Nous oublions, qui nous sommes, ce que nous sommes, ce que nous voulons pour nous ! Et non pour les autres, pour faire plaisir, parce que l’on n’ose pas dire non…

Pour réussir pleinement à changer de vie à 50 ans, il est impératif de se reconnecter à son corps, d’apprendre à s’écouter. Certains opteront pour la pratique de la méditation, d’autres choisiront le yoga ou encore des pratiques énergétiques ou la lithothérapie, peu importe la méthode, du moment que vous faites du bonheur, votre priorité de chaque instant !

Éviter les décisions prises sur des coups de tête !

Cela fait plus de 25 ans maintenant que vous vous levez chaque matin pour aller au travail, parfois plus de 15 ans que vous payez les mensualités d’un crédit pour le remboursement de votre maison familiale, 20 ans que vous êtes marié(e)… Et puis, un matin, après des mois et des années à remarquer un certain mal-être sans le prendre en considération, vous décidez que tout cela, ce n’est plus vous ! Que ce n’est plus possible… On parle alors vulgairement de la crise de la cinquantaine… Soit ! Mais, en état de crise, c’est parfois là que l’on commet les plus grandes erreurs de sa vie !

Si c’est parfaitement normal que vous vous sentiez littéralement à bout, que vous n’arriviez plus à composer avec votre quotidien, évitez à tout prix les décisions trop hâtives, que vous pourriez finir par regretter !

Vous n’arrivez plus à vous lever pour aller faire un métier qui ne vous plait plus ? Avant de démissionner, prenez une période pour vous poser les bonnes questions, faire le bilan ?

Votre quotidien vous rend malheureuse ? Avant de claquer la porte en demandant le divorce, prenez le temps de souffler loin de la routine, pour vous poser les bonnes questions !

Quels que soient les changements que vous voudrez faire, prenez toujours le temps de les analyser, de les confronter à vos envies de demain, sur le long terme, à prendre en compte, chacun des avantages, mais également les inconvénients… Cela pourrait vous éviter bien des problèmes, et vous empêcher de perdre les efforts de toute une vie, quelques fois !

Vous avez aimé cet article ?
Alors, vous allez sans doute adorer mon livre qui vous dévoile les 7 secrets pour changer de vie Maintenant : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt ! :)

Exprimez-vous !

*