Comment apprendre à se connaitre soi-même ?

Bienvenue sur mon blog !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous dévoile les 7 secrets pour changer de vie Maintenant : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt ! :)

apprendre à bien se connaître soi-mêmeBien se connaître soi-même est essentiel pour une vie épanouie.

Beaucoup de personnes veulent changer en mieux du plus profond d’eux-mêmes.

Ils veulent s’améliorer pour leur propre bien ou pour leur intérêt personnel, ainsi que pour le bien de leur entourage. Pour cela

C’est ainsi qu’une grande majorité lutte incessamment contre leur caractère violent, leur paresse, leur timidité, leur peur et autre sentiment nuisible les empêchant de progresser dans la vie.

Effectivement, certains caractères et comportements n’ont pas de raison d’être en soi. Ils n’amènent que des problèmes et ne conduisent qu’aux pertes, s’opposant comme limites non traversables à quelques-uns de nos projets personnels. On se trouve dans ces cas face à un mur que l’on a érigé soi-même. Ils ont d’ailleurs le pouvoir de rendre le bonheur difficile à atteindre. Pour l’abattre, il faut alors puiser en soi pour connaitre de quoi est fait ce mur et quels outils sont ainsi nécessaires pour le détruire.

Néanmoins, nous n’avons pas que de mauvais caractères. On possède chacune des qualités qu’il faut sortir au besoin. Ces atouts peuvent être entretenus et améliorés, car ils sont très utiles pour tous les projets et les exigences de la vie. Si l’on pense au succès, on doit impérativement se munir de ces ressources.

On a besoin de savoir qui nous sommes pour toutes ses raisons. Nos réussites dépendent majoritairement de qui nous sommes, de quoi nous sommes capables, de ce à quoi on croit et de ce pourquoi on entreprend quelque chose. Nos actions déterminent qui nous sommes et résultent en même temps de ce que l’on pense, cette dernière recevant des suggestions extérieures. On ne peut ainsi faire la différence entre les deux si on ne se connait pas véritablement.

Voici comment on peut arriver à agrandir cette connaissance de soi.

Méditer sur soi

La méditation est une technique efficace pour creuser en soi, de plus en plus profondément. Elle consiste à apprendre initialement à faire le vide dans son esprit, afin d’y chasser toute forme de pensée et de suggestion, surtout les négatives. Après, on apprend à se concentrer sur un seul point, notre intérieur dans ce cas-ci. Il est impossible d’aller à sa propre rencontre sans ces dispositions. On pourra ensuite obtenir des réponses à toutes les questions que l’on se pose sur le sujet :

–          Quelles sont mes qualités et quels sont mes défauts ?

–          Pourquoi suis-je là où je suis actuellement ?

–          De quoi suis-je convaincu ?

–          Quel est le sens de ma vie ?

–          Quels sont mes buts ?

La méditation doit se faire régulièrement afin que l’évolution soit constante, le mieux dans la nature, bien au calme. On vous suggère même de parcourir le monde ou de profiter de vos déplacements pour faire votre méditation dans des lieux spirituellement riches. Les changements de décor porteront davantage de fruits. Ces expériences spirituelles, si vous vous perfectionnez, pourront vous montrer vos faces les mieux cachées, celles dont vous n’aurez même pas soupçonné l’existence. Vous serez connecté pendant ces joyeux moments à l’Univers, celui qui a toutes les réponses à toutes les questions. La méditation assurera d’ailleurs votre équilibre émotionnel, professionnel, votre santé et bien-être, que ce soit à travers le yoga ou d’autres méthodes.

Se poser les bonnes questions

Si l’on veut apprendre à se connaitre soi-même, on doit se poser les bonnes questions. Autrement, on fera fausse route, notamment lorsqu’à la place des questions adéquates, on se demande pourquoi notre vie n’est pas aussi prospère que celle d’une autre personne, ou encore comment arriverait-on à la hauteur de cette même personne. Ces réponses ne vous seront d’aucune utilité puisque vous ne pourrez jamais vous mettre à la place de cette personne, vous ne penserez jamais comme lui, du moins totalement, et il est impossible que son « soi » devienne le vôtre. À chacun son identité.

À part les questions mentionnées dans le précédent paragraphe, vous rajouterez alors tout ce qui vous concerne personnellement, entre autres vos buts dans la vie, vos rêves et vos envies, vos sources d’énergie, vos meilleurs souvenirs, vos penchants, les causes que vous soutenez, vos peurs et vos limites.

Écouter son cœur

Notre raison nous amène à réfléchir à chacune des questions que l’on se pose. Les réponses seront fonction de plusieurs paramètres, à savoir ce que l’on a appris d’une façon ou d’une autre, ce qu’on croit et ce que l’on a vécu. Le conscient et l’inconscient se mêlent, tel qu’il nous sera difficile de discerner le vrai du faux.

Si on veut apprendre à se connaitre, on doit n’écouter que son cœur, non pas sa tête. De cette façon, on ne se fera jamais tromper. Il faut prendre un peu plus de temps et plus de concentration pour lui laisser s’exprimer. Laissez de côté les préjugés et tout ce qui peut s’opposer à son raisonnement. Vous reconnaitrez facilement les vraies réponses, car elles ne vous feront pas douter une seule seconde, vous ne leur trouverez rien à redire. Si vous écoutez votre cœur, vous ne risquerez pas de vous voiler la face, il n’en sortira que les vérités.

Ignorer les options d’autrui

Il est important pour se connaitre soi-même de ne compter que sur ses avis. Il y aura des personnes qui auront un avis positif de vous et surement d’autres avec des opinions négatives. Si vous les prenez en compte, ces idées deviendront vos propres vérités et vous deviendrez ce que les autres auront voulu que vous soyez, du moins superficiellement. Vous aurez tendance à changer de manière à essayer de plaire à tout le monde.

Acceptez que tout le monde ne puisse vous apprécier à votre juste valeur, apprenez à façonner votre propre avis de vous. Évitez de demander tout le temps aux autres si vous vous habillez bien, si vous êtes doué ou quoi que ce soit. La réponse est en vous, la leur dépendra uniquement de l’estime qu’il a de vous. Une personne extérieure ne pourra vous donner un avis objectif. Tout ce dont vous avez besoin, c’est un miroir. Décrivez ce que vous y voyez, et ne pensez pas à faire des retouches de votre personne avant de marquer les réponses, mais contentez-vous de ce qu’il y a réellement en vous et sur vous.

S’accepter tel qu’on est

L’on ne peut se connaitre vraiment soi-même que quand on s’acceptera tel qu’on est, sans plus ni moins. Il faut arrêter de se sous-estimer, également oublier tout ce qui est surestimé. Sur ce même sujet, vouloir se comparer à d’autres personnes est banni. Chaque personne est unique. Si nos questionnements aboutissent à des résultats qui ne font pas notre fierté, le déni n’est pas une solution. C’est plus l’occasion de commencer à changer les choses.

Et lorsqu’on trouve du positif dans les réponses, ce n’est pas pour autant constructif de se bercer d’illusions, il faut voir ce qui peut être encore amélioré pour son propre bien. Évidemment, on veut se connaitre pour quelque chose, notamment pour évoluer et pour mieux s’armer dans la vie. Vous aurez vite compris qu’on ne peut pas se créer vite les réponses qui nous plaisent. Il faudra du travail, beaucoup même et régulièrement, mais pour le moment il faut considérer la situation dans sa réalité.

Suivez une logique

Lorsque vous cherchez qui vous êtes réellement, ne sautez pas les étapes afin que vos analyses ne soient pas faussées. Partez du plus profond aux allongements. Commencez par définir vos traits de caractère et continuez ensuite par vos aptitudes. Les caractères et comportements définissent vraiment qui vous êtes, à proprement parler. Les aptitudes n’ont fait que vous forger à étendre votre identité. Si au début, on peut simplement dire que vous êtes sensible, après avoir cerné vos aptitudes, on peut rajouter peut-être que vous êtes doué pour mettre les gens en confiance. Si vous vous êtes posé des questions pour savoir quel métier faire, ces deux indices parlent déjà d’elles -même.

Ce n’est qu’après que vous devez vous concentrer sur d’autres éléments de votre personnalité, tels que vos principes et vos idéaux. Ce sont les extensions, qui nécessitent les deux premiers paramètres pour exister. Les seconds vérifient les premiers. Ainsi, quelqu’un de caractère non violent et de féministe fera probablement partie d’un mouvement de lutte contre la violence faite sur les femmes. Dans tous les cas, vous devez revenir à la raison de ce questionnement à chaque étape. Particulièrement si vous cherchez un métier, demandez-vous quels métiers correspondent à vos caractères, puis ce qui convient à vos aptitudes, et ainsi de suite.

Trouver ses motivations

Vos motivations sont des paramètres intrinsèques de votre identité. Pour vous connaitre davantage, il faut donc trouver les bonnes réponses à ce que vous voulez faire dans la vie et ce que vous cherchez vraiment à obtenir. Quel métier vous passionne ? Pour quelles motivations ? Voyage, richesse, célébrité ou autre ? Vous déboucherez surement sur des passions et de grands projets qui donneront son sens à votre vie. Vous devez commencer à agir dès que vous arriviez à répondre à ces questions puisque vous savez maintenant quel métier et quel domaine convient à votre « soi ».

Procédez par opposition

Jonglez sur les mots pour mieux vous connaitre intérieurement. Vous pouvez ainsi vous servir d’un dictionnaire d’antonymes. Par exemple, êtes-vous maniaque ou bordélique ? Êtes-vous sociable ou plutôt solitaire ? Vous ne vous tromperez pas dans ce cas, car c’est soit l’un soit l’autre. Il y a rarement un juste milieu entre deux concepts antagonistes, au moins vous trouverez un penchant envers l’un ou l’autre.

Voici quelques exemples. Êtes-vous doux ou violent, introverti ou extraverti ? Dans le choix d’une activité, écoutez-vous plutôt pour le feeling ou votre raisonnement ? Lors d’un constat d’un quelconque accident, est-ce que vous jugez immédiatement ou préférez vous scruter toutes les possibilités ? Êtes-vous de ceux qui veulent diriger ou au contraire être dirigés ?

Partir de ce qu’on voit directement

En partant de ce qu’on voit tout de suite, on se questionne en réalité indirectement. Savoir ce qu’on possède de bien dans la vie nous donnera sans nul doute des indices sur ce que nous sommes. Si on trouve beaucoup à dire, c’est qu’on est surement quelqu’un de positif. De même que si on voit que les gains financiers dominent parmi les cadeaux que la vie nous a donnés, c’est que nous sommes surement doués pour le business. S’il nous arrive souvent de donner sans compter, c’est qu’on est altruiste. Ces réponses nous permettront d’adapter nos choix de manière appropriée. Inversement, on peut savoir grâce à ces paramètres si nos projets nécessitent ou non des changements.

On peut également se demander ce qui manque dans notre vie pour se construire cette identité. Cette fois, ce sont plus les côtés négatifs, attendant d’être améliorés, qui sont mis à nu. Notamment, si notre vie privée n’est pas attrayante, on peut conclure que l’on n’est pas sociable. Si on sent un manque de temps libre, c’est peut-être parce qu’on recherche la liberté, ou qu’on se cache derrière un travail acharné pour fuir une solitude, etc. Si on voit un grand stress à chaque fois qu’on est devant une grande décision, la timidité ou un manque d’assurance peut en être la raison. Si on n’est jamais allé dans un endroit pourtant pas très loin, malgré des déplacements fréquents, c’est que peut-être il s’y trouve quelqu’un ou quelque chose dont on n’est pas d’accord avec.

Vous pourriez continuer ainsi jusqu’à ce que vous ayez reçu les réponses dont vous avez besoin. Ce questionnement ne peut avoir de fin puisqu’on ne se connaitra jamais parfaitement. C’est pourquoi on peut toujours se surprendre. Néanmoins, vous pouvez réserver un peu de votre temps régulièrement pour apprendre à vous connaitre davantage et pour entretenir votre relation privilégiée avec vous-même. Au moins, chaque semaine, vous devez donner du temps pour vous. Ce temps vous permettra de vous occuper de votre personne, physiquement, intellectuellement ou spirituellement. Faites-vous beau ou belle, apprenez toujours quelque chose de nouveau, emplissez-vous de bonnes vibrations, mais surtout, cherchez à apprendre de plus en plus de choses de votre personne. Il ne faut pas que les autres arrivent à mieux vous cerner que vous-même, sinon vous risquez de vous faire avoir.

Vous avez aimé cet article ?
Alors, vous allez sans doute adorer mon livre qui vous dévoile les 7 secrets pour changer de vie Maintenant : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt ! :)

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    comment peut connaitre soi même, comment se connaitre, Comment se connaître physiquement et spirituellement, comment se visiter soi même intérieurement, connaître soi

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge