Comment gérer son budget mensuel efficacement

gerer son budget mensuelGérer son budget mensuel demande une certaine habilité.

C’est pourtant un passage obligé si on souhaite vivre dans une stabilité financière, quelle que soit la valeur de nos revenus.

Et contrairement aux préjugés que certains ont cultivés en eux, il est toujours possible d’y arriver, bien que cela prenne parfois du temps. Même si vous gagnez le SMIC, vous avez la possibilité de jouir de ce confort financier à condition d’être vraiment prêt à améliorer les choses et à travailler pour l’avoir.

Avec cette stabilité, vous ouvrez la voie à des possibilités illimitées, à commencer par la réalisation de tous vos grands projets qui nécessitent des fonds importants.

Définir un objectif clair pour gérer son budget mensuel

Dans la vie, il faut toujours être organisé, afin que ses efforts puissent être dirigés ensemble vers ses objectifs. Ces derniers sont souvent nombreux, c’est pourquoi il faut les classer par priorité. Consacrez un moment, au moins une heure, pour définir au préalable ses objectifs et s’assurer qu’ils vont vraiment apporter une grande contribution à l’amélioration de votre vie. Un stylo et un bloc-notes suffiront. C’est ensuite que vous passerez à l’édification des priorités.

Commencez avec ce dont vous avez réellement besoin actuellement, jusqu’à ce que vous voulez devenir ou avoir plus tard. Vos objectifs seront donc divisés par trois selon qu’ils doivent être atteints dans un court, moyen ou long terme. Pour les plus grands objectifs, il faudra les sous-diviser si possible en plusieurs petits objectifs. Vos résultats devront rester à vue, afin que vous surveilliez de près leur réalisation. Si vous échouez à l’un d’eux, n’hésitez pas à replanifier les délais en vous offrant une seconde chance et en améliorant le travail relatif.

Dans notre cas, c’est le côté financier qui est concerné. Le principal objectif est de devenir efficace dans la gestion de son budget mensuel. Cela induit néanmoins un travail à plusieurs étapes, comme vous le verrez plus bas. Ces différentes étapes constituent les sous-objectifs à acquérir dans les meilleurs délais. Vous étendrez ensuite vos objectifs au-delà de cette bonne gestion, à savoir l’acquisition d’une certaine épargne pour de plus grands projets.

Suivre une organisation précise

Quand les objectifs sont clairs, il faut maintenant passer à la planification des tâches qui vont vous y mener. Pour arriver à bien gérer son budget, il faut savoir combien il totalise. De ce dernier seront déduites les charges fixes, notamment le loyer, l’électricité et compagnie, les mensualités si vous avez fait des emprunts. À vous de définir toutes vos dépenses mensuelles invariables. L’idéal serait de verser ce total sur un compte séparé dès réception du salaire. Pour cela, il vous suffit de demander à la banque de vous accorder un virement automatique de cette somme à une date donnée chaque mois. Déduisez-les ensuite de votre budget initial pour voir ce qu’il en reste.

Après quoi vous calculerez les dépenses courantes que vous aurez à soustraire également. Ces dernières concernent principalement le transport, la nourriture, les vêtements, les autres dépenses ménagères, les charges envers les enfants notamment, etc. Définissez vos dépenses totales dans chacune de ces charges. Vous pourrez les retirer et les ranger en espèces, chacun, dans une enveloppe. Vous pourrez ainsi surveiller de près leur diminution et veiller à ne pas dépasser les limites que vous avez vous-même imposées.

La première fois, vous ajouterez sûrement une grande marge dans votre estimation, par précaution et par habitude. Vous corrigerez au fur et à mesure, selon vos besoins et selon le but de cette organisation. Si l’objectif dans votre bonne gestion est de pouvoir économiser une partie, il vous sera nécessaire de serrer au maximum votre budget dans chacune de ces charges même si l’ajout d’une petite marge est toujours plus intelligent. Faites d’ailleurs en sorte qu’il vous en reste un peu. Au début, il y aura sûrement des complications, mais si vous persistez sur ce chemin, l’habitude fera la plus grande part de travail.

Si après tous ces calculs le résultat final est négatif, vous devez réexaminer vos dépenses pour voir comment arranger les choses.

Ne pas se laisser facilement appâter

Les publicités sont partout. Elles sont évidemment faites pour attirer les consommateurs à acheter les produits qu’elles vantent. Les techniques ont beaucoup évolué, que maintenant, on vous harcèle de suggestions dans vos mails, et on vous suit en magasin pour essayer de faire dévier votre pensée vers des produits que vous n’avez souvent pas prévu d’acheter.

Apprenez à être indépendant durant les courses et dans toutes vos dépenses. Ignorez tout simplement les publicités et restez concentré sur ce dont vous avez besoin. Vous pouvez par contre lire les avis des clients sur chaque produit afin de vous faire votre propre idée. Même si vous gagnez un salaire très élevé, sachez que cela ne suffira pas à acheter tout ce qu’on vous propose et qui vous attire. De toute façon, une fois ces dépenses inutiles effectuées, il nous arrive souvent de ne pas nous servir de ces articles. La plupart finissent au grenier ou même à la poubelle. C’est tout simplement de l’argent jeté par la fenêtre.

La meilleure solution : pensez toujours à deux fois avant de faire un achat. Le mieux serait également de s’en tenir à l’essentiel de vos besoins, au lieu d’accepter qu’on vous en crée de nouveau.

Éliminer les dettes et abandonner les emprunts

Vous ne pourrez parvenir à une bonne gestion financière que quand vous n’aurez plus de dettes à rembourser. En effet, les mensualités des dettes à rembourser accaparent le plus souvent une grande partie des revenus d’une personne, tel que le reste ne peut être divisé efficacement. Il est également impensable d’économiser tant qu’on fait face à ce type d’obligation. La logique des choses serait de planifier d’abord son budget afin de rembourser ses dettes le plus rapidement possible, même s’il faut passer par des privations. Ne vous arrêtez que quand tout aurait été acquitté pour vous sentir en paix. C’est seulement à ce moment-là que vous devez passer à la planification proprement dite de votre budget mensuel.

Se motiver

Ce ne sera pas évident de passer de votre situation actuelle à quelque chose que vous avez cru impossible et en faire une nouvelle habitude. La motivation sera plus que nécessaire. Si celle-ci vient à fléchir, imaginez-vous aussitôt dans un confort financier, sans les soucis qui ont rempli votre quotidien d’avant. Vous serez moins stressé lorsque vous vous serez habitué à ce rythme, en étant moins impacté par l’affût des publicités qu’on nous imbibe par le biais des supports de communication existants. Vous n’aurez pas non plus peur d’être à court d’argent dans une de vos charges puisque votre budget serait bien réparti. Bref, votre quotidien changera à jamais.

Si vous avez encore fait des achats déréglés, ne désespérez pas, mais renforcez davantage vos forces pour lutter pour cela. Le mieux serait tout de même de vous retenir fermement. Dès que vous y serez arrivé une fois, vous aurez de moins en moins de mal à lutter pour les prochaines. Félicitez-vous d’ailleurs de toutes vos petites victoires.

Rester simple

Avoir l’essentiel c’est déjà suffisant au quotidien. Vous ne vous sentirez pas plus heureux ou plus riche en achetant des vêtements ou autres objets hors de prix, car vous-même savez ce que vous pouvez réellement dépenser. Vous faire engouffrer vous-même dans de grands soucis financiers à cause de vanités ou de raisons similaires ne fait vraiment pas de vous une personne maligne. Que vous vouliez être tendance et moins dépensier à la fois, restez simple.

Après les vêtements, c’est au tour de la nourriture de nous tenter aux dépenses excessives. Pas besoin de manger dans des 5 étoiles tant que le budget n’est pas adapté à ce genre de plaisir. Vous économiserez beaucoup d’argent si à chaque fois que vous allez acheter des plats préparés, que ce soit du surgelé, de plats aux restaurants ou autres, vous prenez l’initiative de cuisiner vous-même votre nourriture. Ainsi, vous avez également l’occasion de manger des produits frais.

Pour tous les objets que vous achetez, éviter de les avoir en double. Ne remplacez vos outils et appareils que lorsqu’ils ne sont plus réparables, puisque le cout des réparations revient souvent moins cher que l’achat d’un neuf. L’autre alternative consiste à acheter des articles d’occasion. Mais dans ce cas, il faut s’assurer avec des tests que tout est encore bon.

N’hésitez pas à marcher pour les petits trajets de 5min, à opter pour les transports en commun chaque fois si possible. Le covoiturage est également une bonne option pour moins dépenser pour les longs trajets. Si c’est vous qui conduisez, vous serez allégé dans le prix du carburant. Le cas contraire est encore mieux, car vous payez largement moins cher que la normale.

Économiser

Aussitôt que vos dettes sont réglées, commencez par économiser chaque mois, même en commençant par une petite somme. C’est une étape primordiale pour bien gérer votre budget mensuel et vous laisser une marge de manoeuvre.

L’essentiel est qu’il n’y ait plus de coupure et que vous ne descendiez plus ce montant. Les augmentations sont quant à eux permises, mais toujours vaudra-t-il mieux ne plus en descendre après? Grâce à cet argent mis de côté, vous aurez plus tard de quoi faire de grands projets sans chambouler la gestion de votre budget mensuel. Certains parents font ainsi pour préparer les études supérieures de leurs enfants, tandis que d’autres personnes s’en servent pour leurs vacances. Vous pourrez l’utiliser également pour régler des imprévus, notamment quand l’une de vos machines électroménagères, votre ordinateur, votre télévision ou autre tombent en panne ou sont diagnostiqués irréparables. Vous pourrez de suite en racheter.

Être fort en autodiscipline

L’autodiscipline est une clé pour la réussite de ce projet. En effet, il n’y a pas plus dur que de changer d’habitude. C’est d’ailleurs beaucoup de choses à gérer, surtout si en parallèle on a d’autres charges à prendre en compte, comme l’entretien du foyer et le suivi des enfants. Il est nécessaire d’avoir pour commencer une volonté de fer, ce caractère qui vous permettra de tempérer les impulsions et qui vous poussera à continuer même si c’est dur. Édifiez vos propres règles pour faire moins de dépenses, par exemple :

–          ne pas acheter de vêtement au-delà d’une certaine somme,

–          ne pas faire plus d’un passage au restaurant chaque mois,

–          se résoudre à apprendre à cuisiner,

–          laisser sa voiture au garage le plus souvent possible,

–          faire des provisions chaque semaine, c’est-à-dire réduire les courses

–          n’accepter d’acheter que les objets ayant un certain degré d’utilité

–          n’avoir droit qu’à un seul achat compulsif chaque mois, en ne dépassant pas la limite de prix fixé

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge