33 techniques pour vaincre la peur

Découvrez comment changer de vie...
Inscrivez-Vous et Recevez Gratuitement le Nouveau Livre "7 Secrets pour Changer de Vie Maintenant!
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!
techniques pour vaincre ses peursLa peur est un sentiment que tout individu éprouve face à une difficulté inhabituelle ou à un obstacle exceptionnel. Ce sentiment est tout à fait normal. C’est même un moteur qui permet d’avancer et de prendre les précautions nécessaires pour pouvoir y faire face.

C’est à cause de la peur de se faire écraser qu’il faut regarder des deux côtés avant de traverser.

C’est aussi ce sentiment qui fait qu’il est indispensable de s’équiper correctement pour effectuer des travaux en hauteur.

Tant que ce sentiment ne dépasse pas une certaine mesure, elle est bénéfique. Par contre, lorsqu’elle empêche d’avancer, il devient capital de le combattre. Dans ce sens, il est plus courant de parler de phobie.

Il existe différentes techniques pour affronter ses peurs. Voici 33 techniques pour vous aider à les affronter!

Définir exactement ce qui fait peur

Les consultations dentaires sont souvent source de stress et de peur chez un grand nombre d’individus. Pour pouvoir y faire face, il convient de savoir si c’est le bruit de la fraise ou le fauteuil du dentiste qui cause cette phobie. Il  se peut également que ce soit l’ambiance générale d’un cabinet dentaire ou le cliquetis des instruments du praticien. Quoi qu’il en soit, en sachant exactement ce qui fait peur, il devient plus facile de trouver le moyen de la surmonter.

Faire la différence entre la peur et la phobie

La phobie provoque des crises de panique et est incontrôlable. La peur, quant à elle, peut être dominée grâce à différents exercices et techniques.

Faire la différence entre la peur et le stress

À la veille d’un événement important comme un mariage, le premier discours en tant que président pour des élections… le stress est omniprésent.

Est-ce que les moyens techniques seront bien fonctionnels, est-ce que tout le monde arrivera bien à l’heure, est-ce que la salle est correctement décorée…

Mais tout ceci ne peut pas être assimilé à une peur, même si les symptômes concordent. Pour preuve, tout le poids qui pesait sur soi disparait une fois le discours ou le mariage terminé.

Apprendre à considérer la peur comme un moteur et non comme un obstacle

La peur est une réaction normale de l’organisme face à certaines situations. Elle peut être considérée comme un signal d’alarme. Justement, les exercices à faire de ce sens consistent à savoir appréhender la peur comme telle.

S’informer au maximum sur ce qui fait peur

Ne pas être suffisamment informé transforme la peur en phobie. Aussi est-il important d’en apprendre le maximum sur ce qui est en cause dans la crainte intense ressentie.

Retrouver l’origine de sa peur

Nul ne naît avec la peur. Elle naît soit au fil du temps, soit du fait d’un événement particulier. En retrouvant cet événement en cause dans la naissance de ses craintes, la moitié du chemin pour les vaincre est déjà réalisée.

Utiliser les traitements alternatifs

L’hypnose est très souvent utilisée pour retrouver cet événement qui aurait déclenché cette peur.

Ne pas tomber dans l’excès

Cette technique s’adresse particulièrement aux hypocondriaques. Cette anxiété relative aux maladies transforme le moindre grain de beauté en cancer en phase terminale, et la moindre migraine en problème neurologique grave. Une lecture et une documentation trop intense font correspondre une infection bénigne et une maladie grave.

S’exposer en dose de plus en plus importante

Pouvoir surmonter ses peurs ne s’obtient pas en une journée. Il est indispensable de s’entraîner tous les jours.

Aussi, autant de fois que possible, il convient de faire face à ses peurs, mais à faible dose. En fonction de son intensité, la peur peut être dominée après un travail plus ou moins long.

Ne pas brûler les étapes

Pour vaincre la peur du vide, le saut à l’élastique n’est pas forcément la meilleure solution. La victoire s’obtient grâce à de petites batailles quotidiennes.

Ne pas amplifier ses craintes

La peur prend des proportions importantes lorsque l’imagination est amplifiée. Pour lutter contre la peur du noir, le travail à faire consiste à faire taire tout ce qui, dans la tête, pousse à croire que la pire des choses y est présente.

Reconnaître ses limites

La peur n’est pas un sentiment qui disparaît en un clin d’œil. Il faut du temps pour y parvenir, et surtout de la volonté. Surmonter la peur demande un travail sur soi, la volonté de repousser petit à petit ses limites et un jour, les abolir.

Cesser de se dévaloriser

La peur de parler devant un public est courante. Elle concerne 80% de la population. Il convient donc d’arrêter de penser être le seul concerné par cette crainte, et de trouver l’astuce qui permet d’y faire face. Imaginer que tout l’auditoire est dévêtu est un conseil que recommande un certain nombre de personnes pour réussir sans crainte à tenir un discours en public.

Accroître sa confiance en soi

La peur vient souvent d’un manque de confiance en soi. Cette impression de ne pas être à la hauteur, de ne pas avoir la force nécessaire pour affronter l’ennemi, la peur, conduit à baisser les bras au moindre soupçon de crainte.

Se forger un mental de gagnant

« Je peux y arriver », cette phrase, pourtant toute simple, répétée autant de fois que nécessaire, peut donner le courage qu’il faut pour affronter ses peurs.

Cesser de se considérer comme un cas particulier

Tous les individus ont une crainte voire plusieurs. La peur est le propre de l’homme, il est impossible de ne pas en avoir. Les causes sont diverses, mais la peur est bel et bien présente chez tout le monde. Le courage et la force, c’est de savoir avancer malgré ces craintes.

Relaxer

Respirer un bon coup, faire le vide dans son esprit puis se lancer. Ces recommandations ont fait leur preuve pour trouver assez de courage pour affronter ses craintes.

Se récompenser

Dans cette lutte contre ses craintes, chaque instant peut être une bataille. Chaque avancée, même moindre, mérite une récompense. Celle-ci deviendra alors une motivation pour poursuivre sa lutte.

Extérioriser ses peurs

Ceci signifie d’abord être pleinement conscient de ses peurs, et reconnaître les tremblements et autres symptômes. Extérioriser ses peurs signifie aussi avoir le courage d’en faire part à d’autres personnes.

S’adresser à des spécialistes

Vaincre la peur est un exercice qui, dans certains cas, nécessite l’aide de professionnels. Aussi est-il important de les contacter afin de ne pas rester prisonnier de ses craintes.

En parler avec ses proches

Certaines peurs sont tellement ancrées en soi qu’il est difficile, voire impossible de les affronter seul. La famille et les amis ont alors un rôle à jouer : oreille attentive, conseils, encouragements.

Se tourner vers le coaching personnel

Un coach personnel est un professionnel qui saura procurer les armes indispensables pour faire face à toutes les situations. Il est impossible de passer en revue toutes les circonstances auxquelles un individu peut être exposé pendant toute son existence. Mais le coach saura aider celui-ci à y faire face quelle que soit la situation dont il est question.

Rencontrer des personnes qui partagent ses craintes

Il n’y a que les personnes qui ont les mêmes craintes que soi qui sont capables de la meilleure compréhension. Il est alors intéressant de rejoindre les associations et autres groupes de discussions qui ont en commun la volonté de combattre la peur.

« Faire comme si », s’imaginer en vainqueur dans le combat contre la peur

L’imagination joue un rôle important. À force de se visualiser en train de sortir vainqueur dans un combat contre ses craintes, l’envie de réaliser l’exploit dans la vie réelle devient omniprésente. Cette envie devient une force qui pousse à lutter.

Ne pas se convaincre de l’échec, se persuader du contraire

« Je vais certainement bafouiller lors de mon prochain exposé devant mes supérieurs », à force de se répéter cette phrase, elle finit par se réaliser.

Faire correspondre la forme de peur et la manière d’y faire face

Les techniques pour combattre la peur de l’avion ne sera certainement pas la même que celles à appliquer pour avoir le courage de prendre le volant d’une voiture.

Profiter d’une thérapie cognitivo-comportementale

La pensée, l’action et l’émotion sont trois facteurs interdépendants. Le but de la thérapie est de donner une place prépondérante à la pensée pour qu’elle puisse commander l’action et l’émotion.

Contrôler les symptômes

Les jambes en coton, les tremblements excessifs, le cœur qui bat la chamade, la nausée… ce sont généralement les signes avant-coureurs d’une crise de panique. Lorsqu’elles ne sont pas contrôlées, elles submergent totalement l’individu qui ne peut alors esquisser le moindre mouvement. Pour éviter d’atteindre ce point où le contrôle est totalement perdu, il vaut mieux s’armer pour savoir faire face aux symptômes.

Se détendre

Prendre l’avion rend certaines personnes totalement paranoïaques. Les crashes et autres attaques terroristes n’arrangent pas les choses. Se relaxer et boire un verre d’eau peut aider. L’un des rôles des hôtesses de l’air consiste à rassurer les passagers. Aussi, il est possible de discuter avec elles au moindre souci et pour aider à se relaxer.

Se donner du temps

Une crainte profondément ancrée en soi depuis des années ne disparaît pas en un clin d’œil. Se fixer des objectifs en termes de temps peut être une bonne chose. Mais il est inutile de rajouter le stress de ne pas respecter les délais impartis à ses craintes.

Se focaliser sur l’aspect réel des choses

Une araignée n’est qu’un insecte, l’eau n’est qu’un des quatre éléments, la foule n’est qu’un ensemble de personnes… Une approche aussi réaliste, voire simpliste, constitue une aide pour dédramatiser toutes les situations qui pourraient causer une peur démesurée.

Utiliser les bêtabloquants et les médicaments anti-anxiogènes

Les traitements chimiques et médicamenteux sont parfois les solutions les plus efficaces pour aider à affronter ses peurs. Il convient toutefois de préciser que ces traitements agissent le plus souvent sur les symptômes de la peur et non sur la peur elle-même.

Se concentrer sur les avantages que procure le fait de pouvoir surmonter ses peurs

Certaines personnes refusent de prendre le volant, car elles ont peur des responsabilités relatives au fait de conduire une voiture. Ces individus dépendront donc toujours forcément des autres et des transports en commun. Ils ne connaîtront jamais la liberté ressentie par le simple fait de prendre les clés de sa voiture et d’aller vers la direction de son choix.

Que pensez-vous de ces techniques pour affronter ses peurs? Utilisez-vous d’autres techniques pour vaincre la peur?

Vous en voulez encore plus?
Inscrivez-Vous et Recevez Gratuitement le Nouveau Livre "7 Secrets pour Changer de Vie Maintenant!
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    VAINCRE LA PEUR, Comment vaincre la peur, vaincre sa peur, comment surmonter la peur, comment vaincre sa peur, comment vaincre la peur?, comment combattre la peur, comment surmonter sa peur, combattre la peur, lutter contre la peur

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge