Avez-vous vraiment envie de réussir !?

Bienvenue sur mon blog !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous dévoile les 7 secrets pour changer de vie Maintenant : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt ! :)

envie de réussirL’envie de réussir change d’une personne à l’autre.

Pour certains, la réussite se résume à une richesse matérielle,  se mesurant le plus souvent à la propriété de terrains, maisons, voitures et autres, et surtout de beaucoup de luxe. Pour d’autres, réussir rime avec l’atteinte d’objectifs préalablement fixés, carrière professionnelle florissante, célébrité, réalisation de rêve, vie familiale épanouie, etc.

Il y en a qui disent avoir réussi à partir du moment où ils ont appris à vivre simplement, ou à accepter leur réalité. Mais la réussite peut également se fragmenter en autant de petites réussites. On peut s’autoproclamer comme un homme ayant réussi lorsque le nombre de ces petits succès s’est multiplié, en écart avec les résultats d’avant.

Par fragment, on parle de la réussite d’un projet quelconque, de la réussite d’un examen à l’école, de l’obtention de son permis de conduire, du fait d’être passé à autre chose après un échec, d’une guérison, de la chance d’avoir trouvé son âme sœur, etc. Quoi qu’il en soit, ces aboutissements positifs n’arrivent pas comme ça, et ne résultent généralement pas de miracles, il faut beaucoup de travail derrière. Retrouvons alors ensemble les clés qui donnent cette ardente envie de réussir et qui permettent de ne jamais perdre la force ni la volonté d’y arriver.

On sera prêt à réussir le jour où on acceptera l’échec

Rares sont ceux qui réussissent tout du premier coup. Dans la majorité des cas, on doit essuyer un ou plusieurs échecs avant de parvenir à l’objectif. Malgré le fait que l’échec engendre des impacts psychologiques provoquant notamment du stress, il est très utile pour tirer des leçons.

En effet, la vie est un éternel apprentissage et c’est la meilleure école qui soit. Il faut parfois tomber très bas pour apprendre à se relever et à mieux grimper les sommets. En retour, on apprend des leçons et on devient capable de montrer plus de prudence, de mieux planifier les projets à l’avenir.

Comment arriverons-nous à mieux cerner tous les points faibles de nos projets si ce n’est par l’échec. Vos projets sont d’ailleurs personnels, alors personne n’est en droit de vous juger et ne sera pas capable de vous indiquer comment les réussir. Ils ne pourront jamais y penser à votre place, car ils n’ont aucun moyen de connaitre tous vos paramètres et prédispositions.

Ainsi, vous devez apprendre par vous-même à travers ces échecs, mais également à travers les formations et les expériences que vous meniez. Vous y puiserez la force de continuer, grâce à votre amour propre, votre fierté, votre envie d’appliquer ce que vous connaissez, votre désir de ne pas se laisser vaincre par telle ou telle difficulté, mais de continuer dans la direction que vous appréciez.

Le sage chinois Lao Zi considère même l’échec comme le fondement de la réussite. Selon l’effet Pygmalion, plus vous avez peur de l’échec, plus il y a des chances que vous échouez. Pour le contrer, soyez convaincu que vous pouvez réussir et atteindre les objectifs que vous vous êtes établis. La vie ne se déroule pas toujours comme l’on souhaite, elle est aussi faite d’aléas.

Ainsi, reconnaître la possibilité d’échouer est déjà un grand pas vers la réussite. Derrière les « success story », il y a toujours de longues péripéties dont le grand public n’est pas au courant.

Où trouver cette force et cette volonté de réussir ? Elles sont en soi bien sûr.

L’envie de réussir ne peut venir d’autrui, et surtout pas la volonté de le faire, sinon on appellerait votre projet « obligation ». De même, la force ne vient pas de l’extérieur, elle est en vous. La réussite ne dépend donc de personne d’autre, elle ne tient qu’à vous. Il est vrai que certaines personnes veulent votre réussite, mais ils n’arriveront jamais à vous hisser à ce niveau si vous ne vous impliquiez pas comme il se doit. Ce que vous pourrez faire c’est écouter leurs conseils et leurs enseignements. À part ces derniers, ils ne pourront rien faire pour vous. Mais comment alors trouver la volonté et la force sans se faire aider?

Cherchez ce qui vous anime le plus dans la vie, ce qui vous passionne au point de vous faire oublier l’importante énergie que vous y dépensiez. Si vous décidez d’avancer dans ce sens, d’entreprendre dans quelque chose que vous aimez faire, vous êtes assuré de réussir et surtout de ne jamais manquer de force et de volonté. Il vous sera très naturel de vouloir vous réveiller tôt, de dormir tard, de dompter les bons comme les mauvais temps et de passer entreprendre des périples périlleux au nom de votre passion.

Au contraire, si vous faites un travail juste pour l’argent ou juste pour plaire à quelqu’un, vous vous heurterez assez vite à des problèmes d’ordre personnels majoritairement puisque vous allez à contresens de vos idéaux.

Comment procéder ? Par la précision et de bonnes pratiques

Commencez par vous fixer une liste d’objectifs significatifs et clairs. Notamment, il ne serait pas très pratique de vous dire que vous voulez apprendre une langue étrangère ; il faut préciser s’il s’agit de l’anglais, de l’italien, du chinois, etc.  Pareillement, souhaiter une carrière réussie est encore vague. Dans quel métier souhaitez-vous exceller plus exactement ? Fixez-vous des ambitions dans ce domaine. Définissez quand, comment et jusqu’à quel point vous escomptez gravir les échelons.

Créez des visualisations des plus nettes possibles pour vous mettre d’aplomb. Chaque fois que vous vous en souviendrez, comme chaque fois que vous referez l’exercice, vous gagnerez en force. C’est ce que font les athlètes avant une compétition.

Si vous n’êtes pas précis, vous serez comme un missionnaire ne connaissant rien du pays dans lequel il est envoyé pour exécuter une mission. Autrement dit, vous mettrez beaucoup de temps à accomplir ce que vous voulez, ou pire vous pourrez vous perdre en chemin. Votre volonté va décroitre si vous avez perdu de vue ce pour quoi vous avez commencé cette aventure. Vous manquerez de force pour continuer, car vous ne voyez pas où vous ont mené vos efforts précédents.

Être responsable

Néanmoins, les buts à atteindre doivent être mesurables. Vous pouvez rêver grand, mais ne vous imposez pas des barres difficilement atteignables, comme d’espérer devenir le directeur financier d’une entreprise au sein de laquelle vous êtes engagé comme livreur que depuis quelques semaines. Ce qui ne signifie pas que vous ne pourrez devenir directeur, mais peut-être que vous y arriverez plus facilement en créant votre entreprise.

Qui ne partirait pas volontiers dans la quête d’une chose convoitée qu’il voit déjà à l’horizon ? Autrement, si c’est trop loin on se découragerait assez vite, car assailli par les doutes.

Soyez raisonnable et responsable. Sachez que si vous atteignez votre objectif, vous en serez le seul auteur. Si vous l’avez raté, ne mettez pas l’échec sur le dos des autres, car il s’agit toujours de votre implication. Il vous faudrait peut-être simplement revoir votre stratégie, vous tournez dans la bonne direction. Cette responsabilité vous permet également d’acquérir cette force et volonté d’y parvenir, parce que votre réussite vous appartiendra et parce que vous savez que vous n’obtiendrez rien sans des actions tangibles.

Suivre ses projets quotidiennement

Une fois les premières actions engagées, surveillez quotidiennement les efforts accomplis et ceux qui restent à fournir. Sans ce suivi, vous n’aurez jamais idée si vous vous en rapprocher ou si c’est le contraire. Ce serait comme tâtonner dans le noir et suivre le bon vouloir du hasard.

En chemin, soyez effectivement souple et n’hésitez pas à réviser vos plans et stratégies. Ainsi, la réussite ne vous échappera pas des mains. Apprenez à être ouvert d’esprit et sachez écouter les signaux et les intuitions. Rarement ils vous tromperont.  Le temps est également un facteur très important. Ne vous éparpillez pas non plus à courir après plusieurs objectifs, réalisez-les selon un délai dépendamment de vos priorités.

Ainsi, vous ne manquerez pas de volonté, car vous serez inspiré par l’avancement de vos projets. Plus, vos objectifs se rapprocheront, plus vous redoublerez d’entrain et d’envie de réussir.

Pour réussir, il faut s’engager et se sacrifier

Une réussite requiert aussi des sacrifices et des économies. Il serait inconcevable de convoiter l’achat du véhicule de vos rêves, tout en continuant des dépenses folles.

En outre, allouez le temps qu’il faut pour la réalisation du projet qui vous tient à cœur, il n’y a pas de miracle. Un sportif qui brigue le haut niveau et qui ne s’adonne à des entraînements que quelques heures par mois ne pourrait jamais espérer monter sur le podium de rencontres internationales. D’autre part, armez-vous de patience et de persévérance, car réussir dans la vie nécessite le temps qu’il faudra. Enfin, restez toujours positif, ayez confiance en vous et privilégiez les paroles réconfortantes qui vous motiveront encore plus telles que « je vais y arriver », « je peux réussir », « je suis fier de moi », etc.

Avec toutes ces qualités, votre bagage est assez solide pour réussir tout ce que vous entreprendrez. Elles feront votre force. Et l’assurance de ces acquis vous parera de la volonté nécessaire.

Envie de Construire la Vie de Vos Rêves?
Inscrivez-Vous et Recevez Gratuitement le Nouveau Livre "7 Secrets pour Changer de Vie Maintenant!
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge