Comment devenir chroniqueur web ?

devenir chroniqueur webDevenir chroniqueur web est un métier qui s’est créé en même temps que la vague de métiers nouveaux survenus avec Internet et les nouvelles technologies.

C’est vrai, l’écriture en elle-même existe depuis longtemps, depuis l’âge de Pierre, en Égypte, mais on n’en arrivera pas là. On se limitera à nos années Internet.

On connait bien le métier de journaliste. Ces hommes et ces femmes qui font des reportages et produisent des publications dans les médias : journaux, télévision, radio, etc.

Aujourd’hui, on a un nouveau média, Internet, qui est devenu un média à forte audience, et donc naturellement, il fallait des gens pour produire le contenu adéquat pour satisfaire à cette dite audience. D’où la création de ce nouveau métier de chroniqueur web.

Il faut faire attention, car devenir chroniqueur web n’est pas la même chose que devenir journaliste. Et ça, il faut que vous le reteniez. Un chroniqueur web, il produit du contenu ; il produit de l’information, mais il n’est pas un journaliste. On en parlera dans la suite de cet article.

Dans ce présent article donc, nous parlerons de ce métier ou de cette activité de chroniqueur web. Nous parlerons de la discipline à adopter pour pouvoir exercer ce métier, et bien évidemment de comment vous aussi vous pourrez pratiquer cet exercice.

La suite vous en dira plus ; commençons tout de suite.

C’est quoi l’activité de chroniqueur web ?

Être rédacteur web, c’est avant tout écrire pour le web.

Entendez par écrire, le fait de produire un contenu adapté à Internet et aux nouvelles technologies. Le contenu pour ces plateformes se présente sous multiples formes. On part des textes aux vidéos, en passant par les audios, les photos, etc. Comprenez donc que ce n’est pas un « simple » métier de journaliste. (Je mets bien le « simple » entre des guillemets. Je respecte à sa juste valeur le métier de journaliste. Ne me faites donc pas de faux procès. Ne nous dispersons pas)

Pour devenir chroniqueur web, il faut apprendre le métier. Vous pouvez le pratiquer aisément en plus de votre activité principale. Il ne gêne en rien. Il vous faut simplement de la discipline. Une discipline qui vous aidera à faire ce qu’il faut.

Parlons-en maintenant.

La discipline du chroniqueur web

Pour pouvoir mener à bien cette activité, que ce soit en activité principale, ou en activité secondaire, vous devez avoir certaines compétences et habitudes. Ce n’est pas sorcier, mais ça relève même de l’éthique.

Vous devez être rigoureux

Vous devez être rigoureux. Rigoureux avec vous-même, rigoureux dans le travail.

Vous savez, c’est du contenu que vous produisez. Et ce contenu va à destination d’un public, d’une audience. Vous ne pouvez pas entre guillemets « faire ce que vous voulez » et le leur donner. Non, ce n’est pas comme ça que ça se passe.

C’est vrai, aujourd’hui, il y a des sites internet et blog ou autres médias liés au web, où il y a tout et n’importe quoi. Mais ceux qui les produisent ne sont pas des chroniqueurs web. Ce sont des gens, comme vous et moi, qui publient pour se faire plaisir.

Un chroniqueur web, c’est quelqu’un qui produit un contenu de qualité pour une audience bien ciblé. C’est tout un art. Il y a un travail préparatoire à faire.

Vous devez être conscient de ce que vous voulez faire et d’où vous voulez aller.

La rigueur avec vous-même exige que vous en preniez conscience, que vous vous engagiez à satisfaire une certaine audience. Votre audience doit sentir dans votre contenu, votre sincérité et votre engagement à donner le meilleur de ce que vous avez et que vous voulez partager.

La rigueur dans le travail quant à lui, impose une certaine organisation dans le travail. Vous ne devez pas publier pour publier. Vous devez analyser les besoins de votre audience, ce qu’ils veulent et quand est-ce qu’ils veulent le recevoir.

Vous devez planifier vos publications et  respecter cet ordre. Ça a ses avantages en ce sens que votre audience saura quand s’attendre à vous, et saura vous le rendre.

On pourra en détailler plus dans les commentaires, si vous le voulez.

Vous devez savoir gérer votre temps

Internet est un vaste champ où il y a de nombreuses distractions. Et vous n’êtes sans savoir que publier un seul article par exemple requiert une forte implication, une partie recherche et collecte d’information, une partie organisation de l’article, une partie rédaction, etc.

Si vous vous engagez comme ça, à la va-vite dans ce domaine, vous risquez de passer des heures et des heures à produire un contenu minimal. Et ça pourrait devenir une corvée.

Les sites internet et autres, blogs, ont besoin de contenu, et si vous n’êtes pas en mesure d’en créer en quantité et en qualité, vous n’êtes pas prêt pour réussir dans ce métier. Je vous le dis tout cru, mais c’est la vérité.

Organisez votre temps, planifiez les choses, et vous vous en sentirez mieux.

Vous devez développer vos compétences rédactionnelles

Voilà un point essentiel pour votre réussite dans ce domaine.

Si vous voulez produire un contenu de qualité, comme il a été précédemment dit, vous êtes obligé de développer des compétences rédactionnelles. Une belle école pour cela est de vous lancer dans le blogging.

Avec un blog, vous apprendrez les différentes tournures appliquées dans le monde du web, la rédaction marketing, le comment attirer votre audience à lire vos articles, le comment publier, le quoi publier et bien d’autres choses. Essentiellement, vous vous améliorez dans votre écriture. Et ça, c’est déjà un grand pas vers votre succès dans ce domaine.
Si vous êtes intéressé à savoir comment lancer un blog, et comment en tirer profit, vous savez que je suis votre homme. J’ai plusieurs articles dans ce domaine, et même une formation complète.

Vous pourrez me le dire dans les commentaires, et on pourrait en parler.

Avec ces différentes compétences, vous serez prêt, donc, à vous lancer efficacement dans cette voie.

Je n’oublierai pas l’orthographe. Vous savez qu’un texte rempli de faute fait fuir à jamais le lecteur. Je n’en dis pas plus.

Les choses à prendre en compte pour réussir dans la rédaction web

Ciblage

Vous devez déterminer, comme on dit dans le milieu, votre avatar client.

L’avatar client, c’est en fait la cible que vous visez, ceux à qui vous voulez vous adresser vraiment.

Certains rédacteurs disent cibler tout le monde. C’est un fourre-tout à mon avis. Au final, ils finissent par aller dans tous les sens. Parce que le plus important dans tout ça, c’est savoir ce qu’on fait et vers quel objectif on va. Pour cela, il faut maîtriser son audience, afin de la fidéliser.

C‘est un premier pas très important à prendre en compte.

Référencement

Voilà un autre point très important à prendre en compte : le référencement.

Vous voulez écrire pour le web n’est-ce pas ?

Sur Internet, tu as beau publier comme tu le souhaites, mais si tu n’es pas vu, c’est comme si tu n’avais rien fait. C’est pourquoi vous devez améliorer, sinon optimiser votre référencement.

Le référencement, c’est l’art de se rendre visible à travers les moteurs de recherche.

Un dicton dit que « Google est mon ami ». Quand les gens recherchent quelques choses, quel qu’il soit, ils vont sur les moteurs de recherche comme Google.

Être présent sur les premières pages d’un moteur de recherche comme Google vous garantit une audience assurée. Vous devez donc songer à votre référencement.

Compétence en informatique

Il y a un minimum à connaître dans l’informatique. Vous devez savoir au moins comment saisir vos textes, comment les publier.

La publication web ne se limite pas seulement aux textes. Il y a aussi les images, les vidéos, les mp3. Pour chacun de ces formats, vous devez savoir les intégrer, les mettre dans un format conforme à la publication web.

Toutes ces choses sont des choses qui peuvent s’apprendre assez aisément, n’ayez donc crainte.

Vous devez aussi songer à la mise en page de vos publications. C’est un élément essentiel, à ne pas négliger. Vous devez donner envie au lecteur de vous lire.

Et puis, il y a aussi aujourd’hui plusieurs outils de consultation de site internet : les tablettes, les smartphones et autres.

Tenez-en compte.

Les réseaux sociaux

En dernier ressort, il y a les réseaux sociaux.

Publier un article n’est pas tout. Après ça, il faut pouvoir en faire la promotion.  Et les réseaux sociaux sont un réel créneau à exploiter.

Vous le savez déjà.

Comment devenir chroniqueur web ?

Avec tout ce que je viens de vous partager, vous osez encore me demander comment devenir chroniqueur web ? Lol. Je ne sais pas, mais aujourd’hui, j’ai bien envie de vous taquiner.

C’est assez simple, respectez ce qui a été précédemment dit, et si vous avez des questions particulières, posez-les-moi dans les commentaires.
Aussi, pour ceux qui ont une expérience dans la rédaction web, merci de le partager avec nous. Ça pourrait aider plus d’un.

On se donne donc rendez-vous dans les commentaires.

À tout de suite

Exprimez-vous !

*