Rédiger un message de vente efficace : 7 éléments clefs

rédiger un message de venteRéussir à vendre facilement un de vos produits peut résulter uniquement d’un simple message bien écrit qui capte l’attention, qui touche la sensibilité d’un certain nombre de prospects.

Et ça, vous devez pouvoir le faire.

Un petit message, bien structuré, qui explique les raisons pour lesquelles de potentiels clients devraient envisager acheter un de vos produits, chez vous.

Vous l’avez sûrement compris, aujourd’hui, nous parlerons des messages de vente.

Je vous partagerai, à travers cet article, 7 éléments clés pour rédiger un message de vente efficace. Et cela viendra booster votre business. Mais avant, parlons du message de vente en lui-même.

Ce qu’il faut retenir de ce que c’est qu’un message de vente efficace

Un message de vente efficace doit répondre à 2 principales questions qui sont les plus importantes aux yeux des potentiels clients que vous démarchez :

  • Pourquoi devrais-je acheter le produit que vous vendez ?
  • Pourquoi devrais-je acheter chez vous ?

Je pense que tout est résumé là. Si vous répondez à ces 2 questions, vous êtes pratiquement sûr d’avoir l’assentiment de vos potentiels clients.

Vous devez donc dans votre message de vente apporter une réponse à ces questions.

Mais allons dans plus de détails. Parlons maintenant des éléments clés à prendre en considération dans l’élaboration de votre message de vente. Vous verrez comment c’est essentiel.

7 éléments clés à prendre en compte pour rédiger un message de vente efficace

Clé n°1 : Évitez le moi, moi, moi

Cela vous paraît bizarre hein. Du tout.

Le plus important pour un potentiel client, c’est la solution. Ce n’est pas le fournisseur.

Arrêtez donc de tout ramener à votre personne ou à votre entreprise. Parlez de la solution. Cette solution-là qui viendra libérer le prospect de la difficulté qu’il rencontre. C’est ce qui l’intéresse. Et c’est bien normal. Le client recherche une solution pour satisfaire à son besoin. Point.

Mettez-vous à la place du prospect, et vous comprendrez.

Et quand vous rédigez votre message de vente, mettez-vous dans la peau de votre prospect. Écrivez comme si le message en question vous est dédié, et regardez s’il vous donne l’envie d’acheter. En un mot, mettez-vous dans la peau du potentiel prospect.

Clé n°2 : Ciblez vos potentiels clients

Votre message de vente doit être rédigé en fonction de l’audience que vous visez.

Une des grosses erreurs commises, et le plus souvent rencontrées est que le vendeur ne connait même pas sa cible. Il vise tout le monde et rédige un message bateau. Du coup, ce message est mal perçu par les personnes qui le reçoivent parce qu’il n’est pas forcement adapté à l’environnement dans lequel il se retrouve, parce qu’il n’est pas aligné aux attentes de ces personnes.

Vous devez donc faire un travail préliminaire de détection de votre audience. Vous devez dessiner votre avatar client. C’est un exercice pas souvent facile à faire, mais il le faut.

On pourrait en parler dans les commentaires si vous voulez.

Maintenant que votre cible est bien déterminée, vous devez adapter votre langage. Si vous parlez à des commerciaux, vous devez parler dans leur langage. Pareil si vous parlez à des personnes du troisième âge.

Tant que la personne en face ne comprend pas et n’est pas à l’aise avec ce que vous lui dites, il vous sera difficile de la convaincre. Prêtez donc attention à cette clé.

Clé n°3 : Structurez votre message

Comme je l’ai précédemment dit, votre message doit proposer une solution au besoin de votre clientèle. Mais vous ne devez pas « jeter votre message au visage de votre lecteur ». Vous devez l’impliquer. Vous devez l’emmener à adhérer à votre message.

Dans un premier temps, vous devez lui faire votre promesse. Vous devez lui dire ceux à quoi il doit s’attendre, le problème que vous voulez résoudre.

Si cette introduction est bien faite, vous avez fait 75% de la route.

Ensuite, vous devez faire place à ses peurs, aux problèmes qu’il rencontre. Votre prospect se retrouvera dans votre message, comme si vous vous intéressez essentiellement à lui et à ses problèmes.

Et à la fin, vous devez faire une présentation des solutions que vous proposez.

Voici donc la structure globale et généraliste, que vous devez avoir dans la conception de votre message de vente.

Nous parlerons dans une prochaine clé d’un élément essentiel qui viendra compléter cette structure.

Clé n°4 : Rendez votre message accessible

Ce point est d’une simplicité déconcertante, mais on y prend garde.

Dans votre message de vente, vous devez parler à votre prospect comme si vous parlez à votre ami, comme s’il est en face de vous. Cela facilite la relation.

Vous devez utiliser des phrases courtes. Elles sont plus compréhensibles que lorsqu’on utilise des phrases à rallonge avec des tournures à s’en perdre. Faites donc l’effort de diviser ces longues phrases à de plus courtes, vous serez mieux compris.

Et puis, il faut aérer votre texte. Vous devez diviser votre message en plusieurs paragraphes, plus courts. C’est plus accessible.

Imaginez deux textes. Un où tout est condensé, phrase sur phrase. Un seul bloc. Et un autre texte, un deuxième, avec des paragraphes, avec des espaces, bien interligné, police assez visible, etc.

Lequel lirez-vous ?

Instinctivement, le deuxième. N’est-ce pas ? Le cerveau est plus adapté à la clarté.

Faites en sorte donc que votre message soit visiblement aéré, dans le fond, comme dans la forme.

Clé n°5 : Faite un appel à l’action (dire + délai urgence)

Comme je vous l’avais annoncé dans la clé n°3, un des éléments essentiels à intégrer dans votre message de vente est l’appel à l’action.

Vous savez, votre prospect peut être bien intéressé par votre solution, mais si vous ne lui dites pas ce qu’il faut faire, il peut rester bloqué. Vous devez donc lui dire ce qu’il faut faire. Vous devez le motiver à passer à l’action.

Attention ! Pas passer à l’action dans une semaine ou dans un mois, non. Passez à l’action maintenant.

Vous devez donc préciser un délai d’urgence. Et ça, c’est très important.

Votre potentiel client doit sentir l’avantage, l’importance et l’urgence de passer à l’action, maintenant.

Clé n°6 : Attirez l’attention à travers un titre accrocheur et convaincant

J’en avais déjà parlé un peu plus haut.

Le premier contact de votre message avec vos potentiels clients est dans le titre de ce dernier.

Votre titre devra accrocher votre audience. Il doit capter son attention et lui donner envie de lire la suite.

Regardez un peu les titres des journaux. Je ne parle pas du contenu. Mais des titres. Ils donnent envie.

Inspirez-vous-en.

Clé n°7 : Assurez votre audience de leur satisfaction

Ça fait quelques fois peur de s’engager auprès d’une personne qu’on ne connait pas. C’est généralement plus facile lorsque cette personne nous est recommandée ou qu’on a l’assurance de ne pas se tromper.

À cause de ce fait, vous devez utiliser les moyens qui vous rendent crédible.

Il y a entre autres les témoignages client ou témoignages de personnes qui vous connaissent ou qui ont déjà acheté votre produit.

Il y a aussi la garantie satisfait ou remboursé, ou encore, vous pouvez offrir gratuitement une partie de votre produit.

Pensez-y ! C’est des éléments qui crédibilisent votre personnalité et votre produit.

Dernier point bonus.

Je ne l’ai pas dit en début d’article, mais une des règles principales et essentielles dans la rédaction d’un quelconque message, qu’il soit de vente ou pas, est de prendre en considération les bases de la rédaction. Vous devez vous assurer que votre grammaire, vos ponctuations et votre orthographe sont parfaits. Sinon, adieu votre prospect.

Voilà ! Ce sont là, quelques clés essentielles pour rédiger un message de vente efficace. Vous devez les prendre en considération et passez à l’action. Maintenant.

Dites-moi dans les commentaires ce que vous vous engagez à faire, MAINTENANT.

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge