Comment être serein en 7 étapes

comment etre sereinÊtre serein c’est manifester un état de confort qui donne à comprendre que l’on est véritablement à son aise et que l’on maîtrise parfaitement son sujet.

C’est en même temps un état d’âme, d’esprit et de pensée, qui n’est rien d’autre que la manifestation physique de ce que l’on ressent à l’intérieur de soi.

Dans tous les domaines, être serein donne une certaine supériorité qui ne passe pas inaperçue.

Et une personne qui parvient à garder son calme face à ses interlocuteurs devient automatiquement celui qui mène la danse et qui dicte les lois.

Autant dire qu’être serein est la clé pour dominer ce monde et ça les grands leaders de ce monde l’ont très bien compris et mettent toutes les chances de leur côté pour y arriver. Pourquoi pas vous ?

Une chose est indéniable, on apprend à être serein et on s’impose cette habitude à force de travailler sur certains points précis de sa personnalité.

Il est indispensable de se connaître et de pouvoir anticiper. Ce n’est qu’après avoir créé cet environnement intérieur, qui nécessite du temps et de la discipline, que l’on se sentira plus serein et moins susceptible d’être perturbé par les péripéties du quotidien. Pour y arriver, il est nécessaire de suivre une certaine ligne de conduite qui a ses exigences.

1 – Pas de panique !

L’illustration suivante représente les situations auxquelles l’on est le plus souvent confronté. Vous vous retrouvez sur une embarcation de fortune au beau milieu de l’océan, dans une situation de danger imminent. Lorsque vous levez la tête, tout ce que vous arrivez à voir c’est de l’eau, rien d’autre que cela. Deux solutions s’offrent à vous :

  • Vous vous agitez et criez dans tous les sens en espérant que votre voix parvienne à une providentielle embarcation qui serait dans les parages, et cela, en prenant le risque de vous épuiser rapidement et surtout de vous retrouver à l’eau en fin de compte.
  • Vous essayez tant bien que mal de garder votre calme, histoire de conserver l’énergie qui vous reste, et la concentrer pour pouvoir en user lorsque vous verrez une embarcation passer non loin de vous, afin de tout mettre en œuvre pour attirer son attention.

Le premier point, en toute objectivité, ressemble plus à un suicide qu’à toute autre chose. Cette attitude ressemble plus ou moins à une manifestation de folie et est loin d’être sage. La deuxième apparaît comme la plus raisonnable. Pourtant, au quotidien, c’est le premier choix que plusieurs personnes font. Face à la première difficulté, on s’agite tellement qu’il devient presque impossible de garder les yeux et l’attention en alerte pour capter les portes de sortie qui se présentent. En toute circonstance, être serein commence d’abord par garder son calme pour ne pas tomber dans la panique. Car à la vérité, la panique est un inhibiteur de bon sens.

Au cœur de la plus profonde et éprouvante épreuve, on finit toujours par trouver une solution qu’il n’est pas forcément évident de percevoir, surtout en état de panique. Évitez de trop vite tirer sur l’alarme, cela pourrait attirer l’attention des voisins qui ne recherchent que vos points faibles pour les exploiter à leur guise. Recherchez votre équilibre, puis maintenez-vous dans cette posture. Assurez-vous de ne pas flancher même si cela semble relever de l’exploit.

2 – Apprendre à relativiser

Relativiser pour continuer à être serein, c’est en ces quelques mots que pourrait se résumer le plus grand des secrets pour y arriver. En réalité, il n’y a pas d’évènements malheureux, ni d’évènements de bonheur. Tout dépend des yeux qui observent. Pour preuve, n’est-il pas admis que le malheur des uns fait le bonheur des autres ? C’est donc chaque individu qui donne une couleur particulière à chaque évènement qui a lieu dans sa vie. Et cela dépend de plusieurs facteurs sous-jacents.

Une fois que cette vérité est acquise, vous devriez vous rendre compte du pouvoir que vous avez.  Vous pouvez décider de ne pas laisser certains évènements vous perturber. Au cœur de la panique, lorsque celle-ci commence à prendre le dessus, vous devez relativiser. Relativiser se résume à se dire que bien que la situation soit mauvaise, elle n’est pas si catastrophique que cela paraît. C’est une vérité qu’il faut réussir à imposer à son esprit qui à son tour dictera sa loi, qui en définitive, déterminera votre capacité à rester serein.

Sortez de votre esprit la pensée selon laquelle certaines personnes ne rencontrent pas de difficultés, simplement en vous focalisant sur leur apparence extérieure. Tout réside dans la capacité à rester serein face aux perturbations. Avant toute comparaison de ce type, assurez-vous d’avoir toutes les informations nécessaires, et évitez surtout de vous appuyer sur de simples a priori pour vous faire votre opinion. Sinon, vous pouvez vous assurer qu’elle a de fortes chances d’être fausse. Les apparences sont parfois trompeuses, ne perdez pas cela de vue.

Il importe de signifier que le choix des personnes qui partagent votre quotidien influera fortement sur votre manière de concevoir les choses. Vous ne pouvez pas déterminer celles qui rencontrent votre chemin par contre, vous pouvez décider de celle en qui vous mettez votre confiance et celles en qui vous décidez de croire. Ne soyez pas dupes. Assurez-vous d’avoir avec vous des personnes positives qui cultivent un esprit tout aussi positif. Si au contraire vous vous rapprochez de personnes qui ont tendance à voir le mal partout, vous finirez par adopter cette attitude défaitiste. Ouvrez donc les yeux et faites les bons choix, votre attitude face au stress et à la pression en dépendra.

3 – N’accusez personne

L’accusation est l’une des choses les plus faciles à faire pour se trouver des circonstances atténuantes, surtout lorsque l’on veut justifier ses mauvaises performances. Pourtant, sans le savoir, celui qui se met à accuser les autres se montre coupable de faiblesse d’esprit. En effet, accuser les autres, surtout quand ceux-ci n’ont en réalité aucun reproche à se faire, est une attitude de lâche qui met un frein à la sérénité. Qui accuse se met en position de faiblesse.

Pour être serein, vous devez apprendre à toujours chercher la part de responsabilité qui vous incombe, et cesser de vous focaliser sur celle des autres. Et surtout à chercher des solutions pour mettre fin à ce qui ne va pas.  Évitez le choix de la facilité, car il piège la sérénité. Pire encore, accuser les autres et développer de l’aversion contre elles vous met dans une posture de revanchard. Or c’est un sentiment d’insécurité qui ne vous empêchera à coup sûr de garder votre sérénité. Éloignez-vous-en le plus possible.

Un esprit libéré de toute amertume se remarque tout de suite et cela transparaît dans toutes les décisions prises par la suite. Tant que vous n’aurez pas fait le pas pour vous libérer, vous vous sentirez dans la position de celui qui accuse sans relâche et qui en veut au monde entier. En plus d’être une attitude inconséquente, elle amplifie l’attitude de manque et surtout d’insécurité. Protégez-vous en libérant votre esprit et votre cœur.

4 – Faites ce que vous aimez

Être serein naît de la sécurité. Un individu qui se sent dans sa zone de confort a de très faibles chances de montrer une attitude de déstabilisation face aux autres. Le fait de vous retrouver là où vous excellez vous fera pousser des ailes.  Assurez-vous donc de faire ce que vous aimez. Que ce soit dans le cadre de votre travail, des activités extra-professionnelles, des loisirs… vos choix détermineront votre résistance face au doute.

Le fait de vous retrouver constamment dans cette zone de confort vous emmènera à développer une sérénité qui vous aidera à vous imposer dans d’autres domaines.

L’objectif ici est d’accroître votre capital confiance en vous forgeant une âme de vainqueur et quoi de mieux que vos domaines de compétence. Mais ici, il faudra faire attention à ne pas limiter sa vie qu’à faire ces quelques choses déterminées préalablement. Il y a plus de mérites à rester serein là où on est censé être perturbé, que de le rester quand on est parfaitement dans son monde. Vous devez donc créer les circonstances qui vous feront baigner dans le second cas de figure afin de mieux vous outiller pour le premier. C’est en agissant de la sorte que vous développerez, même sans vous en rendre compte dans un premier temps, les aptitudes nécessaires à cela.

L’un des pièges dans lesquels l’on tombe facilement en voulant faire tout ce que l’on aime c’est de se retrouver submergé par un flot de choses à faire. Pour éviter cela, vous aurez certes des choix à faire, mais vous devrez surtout vous organiser afin de déterminer quoi faire et quand le faire. La notion de priorité sera donc à prendre en compte.

Qu’est-ce qui est utile et qu’est-ce qui est nécessaire, et qu’est-ce qui est indispensable ? Définissiez ainsi les choses qui doivent passer en premier lieu afin d’avoir une idée claire de ce que vous devrez faire. Plus loin, imposez-vous une rigueur sans réserve et sans concession. Si vous décidez de faire quelque chose, efforcez-vous de le faire dans les délais que vous aurez vous-même déterminés.

5 – Pratiquez du sport, relaxez-vous

Pratiquer une activité sportive est un moyen efficace pour lutter contre l’accumulation de stress et pour faire baisser l’anxiété. Les contraintes du quotidien vous feront accumuler, même contre votre gré, une dose de stress que vous devez coûte que coûte dissiper si vous souhaitez avoir un air plus serein. Quoi de mieux qu’un sport que vous aimez.

Le choix est très déterminant, car en aucun cas vous ne devez considérer cette activité comme une contrainte, mais plutôt comme un jeu. Dès que vous dépasserez le cap de jeu et que vous verrez cela comme une obligation, vous vous retrouverez à ajouter une dose d’anxiété au sein même de l’activité qui est censée vous faire en perdre. Ne vous faites pas prendre à votre propre piège.

Au-delà du sport, plusieurs autres activités sont utiles pour vous relaxer. Pensez à les diversifier en pensant à la musique, à des activités de créativité… Ou encore, même trouvez du bon temps à passer avec votre famille, vos amis, vos proches, bref, trouvez une occupation pour vous évader un tant soit peu. Définissez un programme précis et tenable pour cette nouvelle activité qui à coup sûr, vous fera beaucoup plus de bien que vous le pensez. Utilisez chaque seconde de votre temps de façon efficiente pour apprendre à être serein.

6 – Lisez beaucoup

Lire c’est vivre une vie de plus. Vous remarquerez que les personnes qui lisent beaucoup ont toujours de la suite dans les idées, ce qui est sans aucun doute l’un des facteurs déterminants pour garder un air serein au cours d’un échange.

Plus vous en saurez sur la vie, plus serein vous vous sentirez au cours de vos échanges. Tout comme le sport, choisir des sujets qui vous passionnent est conseillé, mais ici, il faudra aussi penser à vous ouvrir à d’autres univers alors n’hésitez pas à investir des univers différents de temps à autre. Faites en un jeu, oubliez l’enjeu, et vous n’aurez aucun mal à le faire.

Pour des lectures efficaces, pensez à tenir des « carnets de lecture » qui vous permettront de ressortir à chaque fois, les leçons que vous tirez de vos lectures. Avec de la rigueur et de la constance, cet exercice deviendra plus facile. Plus vous lirez, mieux vous serez outillé pour être serein face à toutes les épreuves.

7 – Entretenez de bonnes relations avec les autres

Les relations avec les autres sont déterminantes dans les aptitudes dont on fait montre au quotidien. Une personne en paix avec tous jouit naturellement d’une capacité à être serein qui est telle qu’il est difficile de ne pas la percevoir. C’est cette force-là qui finit par rejaillir dans tout ce que l’on fait. Par contre, les relations conflictuelles constituent un frein à votre épanouissement. De ce fait, la méfiance constante, la volonté de se protéger, la recherche continue d’appui pour se tirer d’affaire et toutes les attitudes qui y ressemblent, affinent vos chances de ne pas vous laisser perturber au quotidien.

Assurez-vous d’être en paix avec tous ceux qui vous entourent. Si un point de discorde arrivait à prospérer entre vous, ne tardez surtout pas à le régler au plus vite pour faire taire tous les ressentiments qui peuvent en découler. Plus vite vous agirez, mieux vous vous sentirez. Ne laissez pas l’orgueil vous submerger.

Il ne sert donc à rien d’accumuler les ressentiments, les rancunes… cela ne fera qu’altérer votre santé. Une santé menacée ne saurait vous garantir une quelconque sérénité. Inutile de rajouter que vous devez prendre soin de vous en faisant attention à votre alimentation et à votre hygiène de vie. Tous ces détails comptent.

Avoir une attitude de sérénité se cultive. Ce n’est pas une attitude que l’on acquérir en un claquement de doigts.  En réalité, le facteur le plus déterminant est le fait de se connaître soi-même. Cela vous permettra de savoir comment vous réagissez, comment votre organisme se comporte, face à diverses situations. Mieux vous vous connaîtrez, mieux vous pourrez anticiper pour ne pas que votre manque de sérénité soit perceptible.

Une fois que ce premier détail est acquis, pensez à calibrer vos réactions en apprenant par l’expérience. Il n’y a pas meilleur entraînement que de se retrouver en situation réelle. C’est en définitive, au fil du temps que vous apprendrez à être plus serein et surtout à arriver à conserver cette attitude quel que soit les situations. On ne naît pas serein, on apprend à être serein, puis à le rester.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    comment etre serein, etre serein