Voyage en Amérique centrale d’un mois : le bilan

Bienvenue sur mon blog !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous dévoile les 7 secrets pour changer de vie Maintenant : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt ! :)

panama-cityJ’écris cet article de la terrasse de mon hôtel à Cartagena en Colombie, endroit où je viens tout juste d’atterrir. Il fait chaud. Presque trop. Mais je ne m’en plains pas, car c’est une des raisons pour lesquels j’ai décidé de quitter mon pays et de partir à l’aventure autour du  monde.

Les 4 dernières semaines ont été intenses en déplacement. Je croyais fermement voyager uniquement (ou presque) en avion au cours de ce long périple. Encore une fois les plans ont changé. Ce sont des milliers de kilomètres et des dizaines heures d’autobus que j’aurai parcouru en Amérique central, depuis le Guatemal jusqu’au Panama.

Pourquoi? Principalement pour une question de prix qui n’est pas négligeable. Par exemple, un voyage en autobus premium de Guatemala City à San José, capital du Costa Rica, vous coûtera en moyenne 100 $.  Faire le même trajet en avion, vous fera économiser certes beaucoup de temps, mais vous en coûtera plus que 3 fois ce prix.

L’idéal : fractionner son voyage en plusieurs jours et en profiter pour visiter les lieux par lesquels vous passez. Au final, j’aurai économisé et visité 2 pays de plus que j’avais anticipé.

El Salvador

el-tuncoIl est le plus petit pays de l’Amérique centrale. J’aurai séjourné que quelques jours à El Tunco pour obtenir mes premières leçons de surf à vie. Un charmant petit village rempli d’amateur de planches de mer. Les vagues sont idéals pour les débutants et le prix des cours est beaucoup plus avantageux qu’au Costa Rica. Enfin, ce fut une belle expérience quoiqu’un peu périlleuse par moment.

Puis, fut mon départ pour le Nicaragua de la polluée, bruyante et dangereuse Capital San Salvador à bord de l’autobus le plus confortable et le plus fonctionnel jamais expérimenté auparavant.

Nicaragua

On nous débarqua de cet autobus en pleine nuit au milieu de nulle part, supposément Léon. Heureusement, je n’étais pas seul. D’autres backpackers se retrouvaient dans la même hasardeuse situation que moi. Nous avons finalement pris un taxi (ou plutôt un minibus scolaire négocié à l’amiable) jusqu’au centre-ville. Bienvenue au Nicaragua!

Léon est la deuxième ville du Nicaragua en terme de population. On y retrouve moins de touriste qu’à Granada ou San Juan Del Sur. Malgré tout, la descente en toboggan du volcan Cerro Negro semble attirer beaucoup de jeunes voyageurs en recherche d’adrénaline.

Granada était ma seconde destination. J’avais beaucoup d’anticipation quant à cette ville où on y retrouve un grand nombre d’expatriés. Toutefois, quelques Nicaraguayens ne m’ont pas fait sentir le bienvenu. Événements ponctuels ou incidents exceptionnels? Je ne sais pas, mais une chose est sûre, je n’y vivrais pas le restant de mes jours… Le centre-ville a définitivement de quoi à offrir. La cathédrale complètement rénovée est un charme fou et les restaurants aux alentours des plus conviviales. Quant au lac situé à quelques minutes de marches de la ville, ce fut une déception inonde : pollué, laid et inaccueillant.

Finalement, ce sera à San Juan Del Sur que je passerai Noël pour la première fois de ma vie au chaud et sans neige. Cette ville située sur la côte pacifique n’en est encore qu’à c’est début touristique. Il y a fort à parier qu’elle gagnera énormément en popularité au cours de la prochaine décennie. Le prix est plus que décent et la plage et l’ambiance festive sont au rendez-vous.

Costa Rica

Contrairement à son voisin du haut, le Costa Rica est un pays beaucoup plus riche. La pauvreté, ici, n’a rien de frappant. J’ai d’ailleurs été choqué par les prix élevés de la nourriture, mais plus particulièrement dans les supermarchés. Vous payerez votre facture d’épicerie en moyenne 25 % plus cher qu’au Canada. Eh bien! Moi qui pensais partir à la chasse aux aubaines!

Toutefois, jamais je ne me suis senti en insécurité à l’intérieur de ce pays. Les infrastructures sont des plus modernes. On peut même y boire l’eau du robinet!

Attendez-vous également à entendre parler la langue de Shakespeare et à voir des billets verts. En effet, cette destination est très appréciées des Américains. Le dollars US est d’ailleurs accepté à peu près partout.

cerro_gatoEnfin, mes trois jours passés à La Fortuna à proximité du volcan Arenal auront été nuageux, brumeux et pluvieux. Difficile d’apprécier la pointe d’un volcan quand on n’y voit même pas la base…

Mon conseil : assurez-vous qu’il fera beau lorsque vous séjournerez dans les environs de La Fortuna et si possible choisissez la saison sèche. Et puis, si vous avez la chance, prenez une journée complète pour visiter le parc National Manuel Antonio, vous aurez la possibilité d’y apercevoir des espèces de toutes sortes et de vous baigner dans les plus belles plages du Costa Rica. Tout simplement merveilleux!

Panama

Panama City fut définitivement mon coup de cœur jusqu’à maintenant, plus particulièrement le secteur en revitalisation de Casco Viejo qui donne une vue époustouflante sur les gratte-ciels illuminés de la ville.

Panama City, ce n’est pas seulement un port ou transit pour les bateaux, c’est également une ville dotée d’un immense parc naturel, de ruines historiques et de plusieurs autres attractions à proximité. La ville connait une expansion majeure qui se poursuit depuis le début des années 2000. L’élargissement du canal, la construction d’un métro et la purification de l’eau de mer avoisinante dans le but d’y aménager une plage publique sont seulement quelques un des projets en cours. Une ville que je considérerais propice à l’investissement immobilier…

En conclusion, ces dernières semaines furent bien remplies et les prochaines en Amérique du Sud risquent de l’être tout autant!

Malgré tout, chaque jour, chaque semaine, chaque mois, je fais le même constat : on peut voyager plus en moins de temps ou voyager moins plus longtemps. Le défi, c’est de trouver le juste équilibre entre la qualité du temps qu’on passe dans un lieu versus la quantité de lieux qu’on visite au cours d’un laps de temps.

Ce n’est pas le nombre de destinations qui compte, mais bien la qualité du voyage…

Et comme toujours quelques photos de ce dernier mois :

el-tunco-salvador

El Tunco, un petit village touristique prisé par les surfers débutants

leon

 Léon et ses maisons et trottoirs qui ne passent pas inaperçus

granada-cathedral

 La cathédrale de Granada, principal attrait touristique de cette petite ville

sanjuan-delsur

 San Juan Del Sur au coucher du soleil 

singe-manuel-antonio

Un singe saïmiri, une des nombreuses espèces qu’on peut apercevoir au parc national Manuel-Antonio

costaricains

 Un sympathique couple âgé de costaricains avec qui j’ai passé le nouvelle an: il n’y a pas d’âge pour voyager!

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    voyage amérique centrale itinéraire, 3 semaines amerique centrale, tracaillrr un mois en amerique, road trip 1 mois amérique centrale, périple en amérique centrale, ou partir en amerique centrale pour 1 mois, itineraire backpacker amerique centrale, faire lamérique en 1 mois, voyager en amérique centrale, amerique centrale voyage 3 semaines
Envie de Construire la Vie de Vos Rêves?
Inscrivez-Vous et Recevez Gratuitement le Nouveau Livre "7 Secrets pour Changer de Vie Maintenant!
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!

Comments

  1. Granada est une belle ville à l’architecture coloniale, nous y avons fait un tour en calèche et nous avons bien aimé voir toutes ces belles maisons colorées …
    Christophe@LesVadrouilleurs a dernièrement publié…Notre Day Trip au Nicaragua direction Masaya et GranadaMy Profile

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge