22 astuces pour avoir de l’argent

Avoir de l’argent est une envie, voire une nécessité, pour de nombreux citoyens.

Pourtant, malgré leur bonne volonté, peu y arrivent. Certains comportements peuvent cependant aider à avoir plus d’argent.

Après la crise financière de 2008, pour beaucoup, la fin du mois commence dès le 15 … quand ce n’est pas directement dès le 1er. Entre les prix qui flambent et le fisc qui se cache à tous les coins de rue, le portefeuille des habitants est (trop) souvent sollicité.

S’il est difficile de convaincre l’état de nous laisser plus d’argent (il ne faut point trop leur en demander), la surconsommation n’est pas une obligation.

Lisez la suite pour découvrir 22 astuces pour avoir plus d’argent à la fin du mois.

Astuce #1 : trouver un second travail

Le second travail est le moyen le plus sûr et le plus stable d’avoir de l’argent.

De nos jours, il existe un grand nombre de petits boulots ou de travail à temps partiel qui peuvent être réalisés en soirée ou durant le week-end. Qu’il s’agisse d’un emploi d’appoint ou d’une place permanente, un travail donne l’assurance d’avoir un contrat et donc une rémunération fixe.

Ces jobs se trouvent généralement dans l’HoReCa, dans le tourisme, mais également dans la vente et les services aux particuliers. S’il est difficile de trouver des emplois de ce type dans des secteurs plus administratifs, les mentalités semblent néanmoins changer et certaines places se libèrent.

Astuce #2 : faire un budget

Un budget permet de limiter les dépenses et de connaître l’état de son compte en banque.
Faire un budget, de qualité, et s’y tenir est un moyen simple d’avoir plus d’argent. En effet, cela permet de maîtriser ses dépenses et bien souvent de les corriger.

Un budget bien tenu permet d’avoir une vision globale des rentrées et des dépenses. Il est ainsi possible de pouvoir déterminer la part exacte de chaque type de dépenses. C’est ainsi que de nombreuses

ersonnes se rendent compte de certaines exagérations dans des dépenses qui ne sont parfois pas utiles. Corriger le tir, c’est l’opportunité d’avoir plus d’argent à la fin du mois.

Astuce #3 : boycotter la surconsommation

Véritable plaie de l’économie actuelle, la surconsommation entraîne des dépenses inutiles.

L’omniprésence de la publicité et la pression sociale poussent à la consommation. Pourtant, un grand nombre de ces dépenses sont totalement inutiles au bonheur et à l’équilibre du consommateur.

De nombreuses marques proposent un 2e ou un 3e article à prix réduit quand il ne s’agit pas simplement de pousser à l’achat d’un pack de 5 ou 10 pièces. Dans un grand nombre de cas, les articles reçus en cadeau ou à prix cassé ne sont pas utilisés par l’acheteur.

De même, la pression sociale influence les citoyens pour qu’ils achètent chaque nouveauté. Cette course à la technologie est d’ailleurs plus que visible dans le domaine des smartphones ou des tablettes.

Astuce #4 : faire du troc

Échanger plutôt que jeter permet de réduire les achats.

Depuis les années 80, la société a pris l’habitude de mettre au rebut les biens dont elle n’a plus l’utilité. Pourtant, échanger les outils ou les accessoires inusités contre des produits qui conviennent davantage aux modes de vie permet de faire des économies. D’une part, de la place est dégagée dans les habitations et d’autre part les dépenses pour l’achat de nouveaux biens sont réduites.

C’est donc un moyen simple d’avoir davantage d’argent à la fin du mois.

Astuce #5 : les plates-formes Web

Le Web pullule de plates-formes d’échange de services ou de micros services.

La toile devient un monde à part entière. Dans de nombreux secteurs, des plates-formes permettent d’échanger des petits services contre rémunération. Si les Américains sont toujours les leaders du concept, des initiatives françaises voient le jour avec plus ou moins de succès.

L’avantage de ces plates-formes est la possibilité de mettre en avant ses compétences dans des tâches simples et rapides. Si les rémunérations ne sont pas forcément astronomiques, le travail peut, quant à lui, se faire à n’importe quel moment. La flexibilité est donc l’atout maître de ce modèle économique.

Astuce #6 : le blogging

Si le blogging peut amener un revenu complémentaire réel, en vivre totalement devient de plus en plus utopique.

Avec un blog de niche, il est possible, en écrivant régulièrement des articles de qualité, d’obtenir une audience suffisante que pour recevoir des gains publicitaires.

Si, pendant longtemps, ce modèle professionnel a pu être exploité pour générer des revenus conséquents, ce n’est plus aujourd’hui le cas. Seule une poignée de blogueurs expérimentés et populaires peuvent encore se targuer d’avoir le blogging pour seul emploi.

Cependant, les revenus, même modeste, engendrés par un blog sont considérés comme passifs, et permettent donc d’avoir plus d’argent à la fin du mois.

Astuce #7 : le e-commerce

Avec la popularisation de plates-formes comme shopify, il est devenu ultra facile d’ouvrir un e-commerce via le modèle du drop shipping.

Ce fonctionnement économique permet de faire une marge bénéficiaire en n’ayant pas à gérer un stock astronomique. Si le rendement peut être réel, cela demande néanmoins un investissement temporel conséquent. De plus, pour les boutiques non professionnelles et de petite taille, cela ne permet pas de générer un véritable revenu.

Astuce #8 : donner des cours particuliers

Les cours particuliers connaissent un élan nouveau avec le Web.

De tout temps, les cours particuliers ont permis d’avoir plus d’argent. Aujourd’hui, le Web offre des plates-formes spécialisées qui permettent notamment de donner des cours via une webcam.

Si les revenus ne sont pas stables tous les mois, cette activité donne néanmoins l’opportunité d’organiser son horaire et de percevoir un revenu de qualité. De quoi avoir plus d’argent.

Astuce #9 : entraîner une équipe de sports

Entraîner une équipe de sports est bénéfique pour le portefeuille, mais également pour le bien-être.
Devenir entraîneur, notamment pour les jeunes, demande certaines compétences pédagogiques et bien évidemment des connaissances en sport. Pourtant, cela peut permettre d’avoir plus d’argent puisque l’activité permet d’obtenir un revenu, certes modeste, mais régulier.

Astuce #10 : faire le tri

Les objets inutilisés qui végètent dans un grenier sont tout autant de trésors qui peuvent être valorisés.
En faisant le tri dans vos vieilleries, vous trouverez certainement des biens dont vous n’avez aucun usage, mais qui peuvent, par exemple, être revendus. Dans certains cas, ils peuvent également être échangés ou recyclés.

En donnant une nouvelle vie à ces objets oubliés, vous pouvez générer une rentrée d’argent. Cette opération est, certes, un «one shot », mais elle permet parfois de sortir la tête hors de l’eau. Et qui sait, peut-être détenez-vous un objet ou une toile qui vaut vraiment beaucoup d’argent ?

Astuce #11 : faire une liste de courses

En matière de surconsommation, après les articles mode, ce sont les biens alimentaires qui décrochent la timbale.

Pour ne pas dépenser des fortunes dans des produits alimentaires qui finiront périmés dans la poubelle, la liste de courses est ce que les hommes ont inventé de mieux.

Il vous suffit de faire vos menus pour la semaine, ou pour la quinzaine, et ensuite de noter chaque aliment dans une liste. Une fois au supermarché, vous avez simplement à suivre la liste sans vous laisser distraire par les promotions et autres offres marketing soi-disant alléchantes.

L’argent que vous n’allez pas dépenser dans des aliments superflus sera celui que vous aurez en plus à la fin du mois.

Astuce #12: réparer au lieu de jeter

Baignés dans un univers de facilité, beaucoup ont pris l’habitude de jeter au lieu de réparer. Pourtant, cette habitude vous fait perdre de l’argent et ne vous aide pas à en avoir plus.

Réflexe de facilité ou simplement imitation d’autrui, la mise aux rebus est commune dans notre société. Cependant, elle est non seulement délétère à l’environnement, mais également à votre portefeuille. En effet, jeter un produit nécessite, plus ou moins forcément, de le racheter.

En prenant la peine de faire réparer vos biens corrompus, vous réduisez vos dépenses. Ces économies, mises bout à bout, peuvent parfois représenter, à la fin du mois, un véritable pactole.

Astuce #13 : faire ces cosmétiques

Les cosmétiques font partie des plus grosses dépenses des ménages.

Il existe, aujourd’hui, un grand nombre de boutiques « naturelles » qui permettent d’acheter les matières premières pour fabriquer, soi-même, des cosmétiques de qualité.

De plus, de nombreuses recettes et de nombreux tutos foisonnent sur le Web. De quoi donner des idées aux plus réfractaires.

Si l’investissement dans les premiers produits « naturels » peut parfois sembler important, ceux-ci représentent, à terme, une économie substantielle. Une raison, encore, d’avoir de l’argent supplémentaire.

Astuce #14 : bricoler

Remis au goût du jour par la télévision, le bricolage permet des économies réelles.
Les ouvriers qualifiés sont hors de prix. S’ils sont vraiment indispensables pour certains travaux lourds ou nécessitant de l’expertise, un grand nombre de petites défectuosités du quotidien peuvent être réparées par soi-même. Au pire, YouTube regorge de vidéos de bricolage.

Astuce #15 : coudre et repriser

Les vêtements, même lorsqu’ils sont « made in china », sont de plus en plus chers. De plus, ils sont de moins en moins résistants. Devoir en racheter souvent finit par peser sur les avoirs financiers.
Apprendre à coudre et à repriser est utile pour réparer les petites anicroches des habits. Refaire un bouton ou une couture défectueuse permet de ne pas devoir acquérir de nouveaux vêtements. En dépensant moins, il y a donc plus d’argent en banque à la fin du mois.

Astuce #16 : jardiner

Faire son propre potager n’est pas seulement bon pour la santé, c’est également profitable au portefeuille.

Qu’il s’agisse d’un potager, ou mieux d’un verger, les végétaux cultivés au jardin coûtent bien moins chers qu’au supermarché. De plus, les arbres fruitiers n’ont pas vraiment besoin d’entretien et ne doivent être plantés qu’une seule fois.

Les fruits et les légumes du jardin sont également exempts de pesticides et de fertilisants augmentant la croissance. Ils sont donc bien meilleurs pour la santé.

Astuce #17 : les loisirs gratuits

Faire du sport ou découvrir la culture peut être gratuit.
De nombreuses personnes dépensent des fortunes dans des salles de sport où elles ne mettront probablement plus le pied. Certaines d’entre elles gaspillent également leur argent dans des loisirs culturels hors de prix.

Il existe cependant des alternatives gratuites qui permettent d’avoir plus d’argent à la fin du mois. Il est en effet aisé de faire du sport en plein air ou dans des infrastructures à petits prix. De même, un grand nombre de musées organise des journées gratuites. Il y a également des expositions et des activités mises à disposition du public sans aucune forme de payement.

Astuce #18 : cuisiner

La nourriture saine est à portée de main.
Cuisiner permet d’avoir davantage d’argent. En effet, les aliments bruts, ou mieux encore, cultivés au jardin, sont bien moins chers que les plats préparés. De plus, ils sont meilleurs pour la santé et réduisent donc le risque de maladies de civilisations chroniques qui grèvent le budget avec des frais médicaux astronomiques.

Astuce #19 : acheter des produits bruts

Le conditionnement d’un produit peut faire varier la facture dans des proportions affolantes.
Lorsque vous devez acheter des aliments au supermarché, prenez toujours les produits bruts. En effet, vous risquez de payer jusqu’à 10 fois plus cher si vous prenez une salade lavée et coupée plutôt qu’une salade normale. Acheter du brut permet donc d’économiser sur les dépenses alimentaires.

Astuce #20 : apprendre une langue étrangère

Les langues étrangères donnent un meilleur salaire.
Apprendre une langue étrangère est un investissement qui peut rapporter beaucoup d’argent. À l’heure de la mondialisation, de nombreuses entreprises apprécient les compétences linguistiques. Si l’anglais semble être la langue la plus indispensable, les autres idiomes traditionnels permettent également de faire augmenter votre salaire. Il y a parfois jusqu’à 30 % de différence salariale entre une personne unilingue et une autre qui est polyglotte.

Astuce #21 : faire une formation

De nouvelles compétences font gonfler le paquetage salarial.
Il n’est point besoin d’être Einstein pour se rendre compte que les salaires sont proportionnels aux compétences (enfin, dans la plupart des cas). Investir dans une formation, c’est investir sur une augmentation de revenus.

Astuce #22 : faire de la récupération

Tous les déchets n’en sont pas.
Un grand nombre de « déchets » peuvent être utilement recyclés. Qu’il s’agisse des pelures de légumes qui peuvent nourrir des poules ou des bouteilles en plastiques qui peuvent être transformées en pot de fleurs, les possibilités de faire de la récupération sont nombreuses. Elles réduisent le gaspillage et évitent de devoir acheter des biens inutiles.

Pour avoir de l’argent, il n’y a pas de secret. Il faut soit gagner plus, soit dépenser moins. Le mieux est encore de combiner les 2. Les 22 astuces présentées ci-dessus vous permettent d’y arriver facilement.

Exprimez-vous !

*