Comment devenir entrepreneur en 5 étapes

comment devenir entrepreneurEn choisissant de devenir entrepreneur, vous avez sûrement des idées en tête.

Personne ne fait rien sans avoir des raisons. Ces dernières renferment des objectifs. Et c’est en quelques sortes la première étape de l’entreprenariat.

Si c’est pour ne plus être sous la pression d’un quelconque patron, sachez que votre prochain chef est encore plus exigeant.

Il s’agit de vous-même et de vous objectifs.

Vous paierez plus cher si vous échouez et vous aurez des comptes à rendre à votre propre personne si vous refusez ses ordres.

Si vous pensez pouvoir être maître de votre temps, vous avez raison, mais pas entièrement.

Cette fois, vous devez organiser votre propre carnet de voyage, votre emploi du temps afin que vous ne perdiez pas du temps ou de l’argent.

En devenant entrepreneur, vous avez choisi d’investir d’abord votre propre argent, mais plus seulement votre temps. Vous serez donc concerné directement par les gains et les pertes. Vous aurez cette fois la chance de goûter pleinement au prix de vos efforts, de sentir la différence dans votre vie. Ce n’est pas ce qui se passe en société puisque votre salaire reste le même, à l’exception de quelques promotions, que vous travaillez normalement ou avec acharnement, donc quels que soient vos résultats. Parfois, vous emportez du travail à la maison ou faites des heures supplémentaires, mais cela ne changera rien.

Désormais avec votre nouveau statut, vous n’aurez plus tout ça. Au contraire, les impacts de votre travail, positifs ou négatifs, iront directement influencer ce qu’il y a dans votre assiette si l’on peut le dire ainsi. Ce point est très important, il faut en prendre pleinement conscience avant de se décider. Il vous sera difficile de faire marche arrière pour plusieurs raisons : abandonner cette forme de liberté, laisser sans résultats tout ce que vous aurez investi, etc.

Il se peut que ce soit plutôt la quête de la richesse qui vous tient à cœur lorsque vous vous engagez dans cette voie. Vous avez raison, car le seul moyen d’atteindre cet objectif est d’investir son argent. Dans le cas classique, on travaille pour l’argent et on a tendance à le dépenser en biens matériels. Or, ces derniers sont des passifs qui ne génèrent que des plaisirs éphémères et des dépenses à long temps, notamment pour leur entretien. Vous n’aurez donc pas la possibilité d’améliorer votre confort en dessous de ce que permet votre salaire. Mais en investissant l’argent que vous aurez gagné, vous pourrez envisager un confort bien meilleur.

Il faut retenir qu’une fois que l’entreprise est en marche et devient une source régulière d’argent, vous pouvez vous offrir tout ce que vous voulez. Ce ne sera pas la même chose que votre salaire. Cette dernière, une fois épuisée, bloque tout, sauf la possibilité d’endettement. Ce souci est certainement écarté pour un entrepreneur, sauf s’il décide de dépense à grande vitesse. Et dans ce cas, son affaire ne va pas résister. Retour à la case départ !

Autre chose qu’on remarque chez les salariés, leur gain ne semble jamais leur suffire même si celui-ci augmente. Créer son entreprise permet de résoudre ce problème. En effet, si celle-ci fonctionne bien, son propriétaire verrait sa richesse gravir rapidement les échelons.

Se forger un système de pensée adéquat

Devenir un bon entrepreneur nécessite certaines prédispositions. Vous êtes à la base de tout, donc les idées et les rénovations doivent venir de vous. Aussi, de grandes responsabilités vous incombent. Vous devez avoir des connaissances dans plusieurs domaines afin de pouvoir tout gérer ou au moins surveiller. Autrement, vous risquez d’être escroqués par des collaborateurs malveillants. Force est quand même de comprendre qu’il sera tôt ou tard nécessaire de léguer une part des responsabilités à des tiers, en qui vous aurez donc à accorder votre confiance. Un entrepreneur doit pouvoir gérer tout ça.

En outre, il est nécessaire de se préparer à accepter les échecs et faire face aux complications. Il faut de la détermination, de la patience et de la persévérance. Si vous voulez en effet que vos bases soient robustes, il faut penser à mettre tout son potentiel et ses ressources au service de l’entreprise. Accordez-vous le temps qu’il faut et ne pensez pas à faire immédiatement des bénéfices, ni même à faire rentrer de l’argent. Tout doit être prêt avant de se lancer.

Le goût du risque est essentiel. Sinon, vous n’atteindrez même pas le début de l’aventure. Le terme est approprié pour un tel projet puisque votre parcours sera semé d’autant d’embûches que d’opportunités. Vous aurez certainement à faire des choix délicats. Parfois, vous louperez quelque chose à cause de ces derniers, mais dites-vous que ce n’est pas, que vous y avez tiré une leçon pour la vie. L’entrepreneuriat n’est d’ailleurs pas quelque chose qu’on apprend à l’école. Vous apprendrez donc davantage de la vie.

Trouver une idée vendeuse

Il n’est pas opportun de se convertir dans l’entrepreneuriat pour les personnes pas très créatives. L’idéal pour commencer serait déjà de trouver une idée qui vaut des millions, ou mieux l’idée du siècle. Les meilleures idées sont celles qui répondent à un réel besoin et celles qui facilitent véritablement le quotidien de vos clients cibles. Une idée qui possède ces deux caractères à la fois mérite d’être réalisée. Ne cherchez pas loin, mais dans ce qui vous passionne.

N’ayez pas peur d’être traité d’illuminer ou d’aliéner puisque ce sont les idées folles qui ont mené une grande majorité des hommes riches d’aujourd’hui à leurs fortunes. Grâce à ses idées que beaucoup ont jugé inintéressantes, ils ont pu créer une source inépuisable d’argent. Ainsi, vous n’aurez aucun concurrent, mais le monopole de ce que vous faites, du moment que vous ne vendez pas de licence.

Néanmoins, ce n’est pas parce que vous vous lancez dans un business qui existe déjà que les idées ne soient pas nécessaires. Au contraire, vous en avez plus que besoin à cause de la concurrence que vous vous faites d’avance. Il faudra commencer les cibles non atteintes par cette dernière et puis essayer de faire basculer le reste dans votre camp. Ce ne sera pas facile de convaincre des clients fidèles ailleurs à moins d’avoir des idées révolutionnaires. Donc, une fois encore, les idées sont essentielles pour toute personne qui veut devenir entrepreneur.

Commencer avec ce que l’on a

Un entrepreneur doit débuter avec ce qu’il a, à commencer par son savoir et ses économies. L’important est de prendre cette décision assez tôt, car les imprévues s’avèreront nombreuses en cours de route. Si on reporte encore et encore, les premiers résultats se feront attendre également. L’entrepreneuriat ne peut marcher sur des théories, aussi bien fondées qu’elles soient. C’est d’ailleurs une matière que seules la vie et les expériences peuvent nous apprendre.

Alors, mieux vaut tout de suite commencer petit afin de ne pas perdre plus d’argent, la motivation d’un collaborateur, et surtout pas la confiance d’un financeur qui a déjà ouvert pour vous son carnet de chèques. Si vous réussissez, vous leur prouverez au contraire qu’on peut se fier à vous et que votre idée est vraiment marchande. Vous trouverez par ailleurs rapidement votre voie, et comment l’améliorer, si vous vous baignez sans tarder dans le milieu.

Dresser un plan

Pour devenir entrepreneur, il faut obligatoirement avoir un plan menant à son objectif défini plutôt. Sans cette ligne précise, il ne pourrait y avoir d’entreprise et vos efforts auront été dépensés sans vous avoir rien apporté. Il faut des réponses à toutes les comment et les pourquoi de votre entreprise, et tout le reste :

–          Comment réussir son marketing ?

–          Comment construire une base solide pour son entreprise ?

–          Quels produits ou services va-t-on vendre ?

–          Comment se distinguer de la concurrence ?

–          Comment parfaire la production ?

–          Par qui ou quoi passer ?

L’idéal serait de fixer des multiples petits objectifs avec chacun un délai. Vous arrangerez le tout selon les priorités. L’essentiel est toujours d’atteindre le ou les objectifs, si bien qu’il ne serait pas exclu de réadapter son plan de temps en temps pour y concorder.

Ensuite, il est important de faire des tests de solvabilité avant de lancer véritablement la production dans votre entreprise. L’idéal serait de choisir des personnes au hasard, des gens avec qui vous n’avez pas eu de contact, afin que leur jugement soit impartial. Vous obtiendrez ainsi des critiques objectifs et des propositions d’améliorations sur vos produits, cadrant précisément avec ce que vos cibles attendent de tels produits dans la réalité. Cette étape peut être répétée plusieurs fois avec des personnes différentes à chaque fois afin d’affiner la qualité de la production.

Exploitez vos passions

Quand on travaille pour quelqu’un, on le fait soit pour l’argent et parce que c’est ce qui convient à son diplôme. Or, quand on agit pour son propre compte, on n’est limité par aucune restriction. Vous pouvez étendre votre imagination aussi loin qu’il faudra, sans se borner à votre diplôme, à votre budget ou à quelque chose d’autre. Il y aura toujours des solutions pour tout ça, notamment les formations et les recherches de financement. L’idéal serait toutefois de choisir un domaine qui vous passionne directement. Ce qui vous garantira de ne jamais être à court d’idées, de trouver rapidement le succès et de garder un entrain et une motivation continus.

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge