Je suis perdu dans la vie, que faire?

Bienvenue sur mon blog !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous dévoile les 7 secrets pour changer de vie Maintenant : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt ! :)

se sentir perdu dans la vieVous arrive-t-il de vous dire « je me sens perdu dans ma vie »?

Vous demandez-vous comment faire pour retrouver goût à une vie dans laquelle vous vous êtes perdu?

Ces questions se sont déjà posées pour chacun d’entre nous, car à un moment, on a déjà tous eu des doutes. On se remet alors en cause et des rectifications s’imposent.

Cet article vous permettra de mieux cerner ce problème et vous procurera l’aide nécessaire pour vous alléger de vos angoisses et autres ressentiments.

Tout cela pour que vous puissiez reprendre à nouveau le dessus sur votre vie et vous y sentir bien.

Tout d’abord, il vous faut savoir qu’« être vivant » ne signifie pas forcément être en vie, c’est-à-dire s’épanouir dedans et en profiter pleinement. Beaucoup l’ignorent et on constate ainsi des tas de difficultés que ces personnes affrontent au quotidien. Il y en a qui se sentent perdu comme une coquille vide ou encore une marionnette où l’on peut lui dicter des mouvements, mais inévitablement toujours aussi inerte.

Une ado qui se sent rejeté par son entourage ou qui pour une quelconque raison se marginalise, un autre qui lui devient toxicomane et violent, car son père l’a été et il reprend cet état comme une hérédité.

Il y également ceux qui ne se sentent pas à leur place, qui se dit qu’ils ne servent absolument à rien et encore beaucoup d’autres exemples; voici donc quelques éléments de réponses pour vous éviter ces états afin de ne plus se sentir perdu et pouvoir enfin revivre et ajuster votre parcours.

Vous n’êtes pas seul

Sachez que des milliers de personnes dans le monde, au moment où vous le ressentez, partagent les mêmes sentiments et les mêmes angoisses que vous. Nombreux sont ceux avant vous qui y sont passés et nombreux après sont ceux qui y passeront. Mais contrairement à elles, vous êtes en connaissance que vous n’êtes pas seul et que vous pouvez y remédier, il vous faudra vous munir de bonne volonté et de bon sens pour y parvenir.

Il vous suffit de vous connecter pour retrouver ensuite des forums de discussions, ou dans des réseaux sociaux pour ensuite partager avec les personnes qui ont vécu où qui vivent les mêmes choses que vous. Il s’agit ici d’une thérapie de groupe non dirigé, mais qui se base sur le simple partage et l’empathie. C’est un très bon début pour se sentir moins perdu

Reposez-vous

Prenez le temps de réfléchir, prenez du recul sur ce que vous entrevoyez. Reculer pour mieux sauter comme on dit. Pendant ce recul, veillez à prendre du temps pour ne penser à rien d’autre que vous : se balader, danser, se faire plaisir avec un bon massage ou bien se faire plaisir avec de la bonne nourriture. Sachez que quand l’esprit est trop encombré par les problèmes, ce petit instant de pause vous permet d’avoir les idées claires.

Exemple : Un échec à un concours? Souvenez-vous que vous pourriez réessayer à la prochaine session, vous savez que vous aurez le temps de le préparer et de vous améliorer cette fois, mais avant d’entamer cela, prenez une semaine de vacances, posez-vous et détendez-vous. Votre esprit en ressortira plus frais, vos idées plus nettes et votre corps plus sain.

Ne vous prenez pas la tête, en cas d’échec la pire des choses est de paniquer d’emblée et de rechercher tous les moyens pour rectifier le tir au même moment que vous apprenez votre échec. C’est très dangereux donc abstenez-vous-en, car plus vous vous mettez la pression, plus vous ferez des erreurs. La meilleure chose à faire c’est de ne rien faire.

Si vraiment vous voulez faire une chose, vous le saurez tôt ou tard alors prenez votre temps? Ne précipitez rien et posez-vous.

Reprenez confiance en vous

Souvent quand vous vous dites ne pas aimer l’être que vous êtes, que vous puissiez tout donner pour être à la place de telle ou telle personne. Cela signifie que vous voulez l’approbation des autres ainsi que de leurs regards et de leur jugement pour vous sentir bien dans votre peau et confirmer votre valeur. Toute cette timidité, ce ressentiment, cette honte et cette jalousie reflètent en fait d’un total manque de confiance en votre personne. Ceci est fréquemment retrouvé à l’âge de l’adolescence, cette fameuse phase où l’individu se cherche encore.

Tout cela va faire barrage à votre bien-être, ce manque de confiance est le principal frein à votre bonheur. Quelquefois, il vous suffit juste de comprendre les sentiments les plus enfouis au plus profond de votre être, de les maîtriser pour pouvoir vous libérer de l’emprise qui vous tient dans l’angoisse et de vous permettre de resurgir de votre vie et d’y reprendre goût.

Accordez-vous un peu plus d’attention, cherchez où se trouve le principal problème; identifiez-la et cernez-la. Ensuite, vous pourriez l’attaquer avec une force qui lui est inverse. Là où vous êtes trop exigeant, soyez plus indulgent avec vous-même. Là où vous vous sentez trop timide pour accomplir une tâche, inscrivez plus de volonté et plus de risque. Bref, ayez juste un peu plus confiance en vous.

La manière la plus simple est toujours de se dire : « si c’était une autre personne, que lui aurais-je conseillé? » car on est toujours d’excellents conseillers quand on n’est pas directement concerné une situation, ou quand on adopte une autre façon de voir les choses.

Soyez vous-même

L’erreur ici se trouve dans une volonté à vouloir être une autre personne. Il ne servira à rien de chercher à être quelqu’un d’autre, d’abandonner votre naturel pour tenter de ressembler à un autre ou même de tenter d’être parfait aux yeux des gens juste pour leur faire plaisir. Si c’est ce que vous tentez, alors vous vous sentirez inévitablement perdu.

Les raisons sont simples : de un, parce qu’être parfait est impossible; de deux, vous serez de plus en plus dépendant du regard des autres et de trois, c’est tout simplement une entrave à comment vous allez reprendre votre vie en main. Certes, vous pourriez trouver une satisfaction en sachant que les autres vous apprécient, mais une fois seul, vous vous rendrez compte que cela ne fera que vous nourrir d’un amer sentiment de solitude et de regret.

Se connaitre est la base, avoir une parfaite connaissance de soi et avoir plus de confiance pour atteindre votre but : le bonheur. Avancez pas à pas, ne sautez aucune étape et donnez-vous le droit de faire des erreurs. On dit toujours qu’on apprend plus de ses erreurs que de ses victoires. Procédez par étape et ne faites pas du « tout ou rien »

Vous verrez un peu plus tard que non seulement votre estime en bénéficiera et que vous aurez plus d’équilibre dans votre vie, plus d’envie de la découvrir et de la vivre, bref plus de bonheur à vivre.

Savoir se respecter

Un des problèmes majeurs qu’affronte l’individu dans la société reste les problèmes familiaux. Ce conflit entre générations différentes, des habitudes différentes et des points de vue différents qui aboutissent à l’incompréhension totale et plus tard à une guerre totale qui mènera les deux antagonistes vers leur perte.

On entend bien souvent : « mes parents ne veulent pas me laisser m’amuser avec mes potes en boite alors que tout le monde y va », « ma mère m’empêche de m’habiller comme je le veux » ou encore « pourquoi les enfants ne veulent jamais suivre nos directives? » ; on voit des personnes malheureuses en famille, on voit des rôles parents-enfants qui sont inversés; où l’on trouve un père irresponsable vis-à-vis de sa famille ou un gamin de 17 ans se débrouillant pour nourrir sa petite famille, car on ne peut rien espérer des parents.

Tout cela va créer autour de l’individu un environnement où règnent l’inquiétude, l’angoisse et le fatalisme qui va détruire petit à petit sa vie.

La solution est l’empathie, essayez mutuellement de vous mettre à la place de l’autre et de comprendre ce que la personne peut ressentir. Savoir se mettre à la place de l’autre et se respecter et respecter les autres ainsi que leurs habitudes, leurs idéologies et envies sans donner place à l’égoïsme. Une fois établi, vous verrez peu à peu la flamme qui anime votre envie de vivre se rallumer.

Reconditionnez votre esprit

Tout prend naissance dans notre vaste et complexe esprit. Bien souvent on entend chez les dépressifs : « je me déteste tellement, je ne veux plus agoniser, je veux seulement mourir, dans l’au-delà je serais sûrement plus en paix. » Psychologiquement, cette envie impérieuse de mourir, de commettre un acte de suicide pour se libérer révèle en fait une profonde et attachée envie de vivre. Bien que vous vous disiez vouloir en finir avec la vie, votre esprit veut en fait en finir avec toute cette souffrance et vivre pleinement. Bien que vous vous sentiez être enfermé dans une prison invisible à l’intérieur de vous, apprenez à mieux vous connaître et à canaliser cette rage et toute cette flopée d’émotion pour reconditionner votre mental.

Ensuite, vous pourrez vous échapper de cette prison pour être enfin libre. On peut bien être abattu par les différentes situations de la vie sans pour autant perdre l’envie de vivre. C’est de cet élan que l’on va se servir et ensuite de le transformer en une puissante volonté de vivre, chercher au plus profond de notre âme cette envie et le laisser envahir tout l’esprit pour retrouver à nouveau la motivation pour vivre.

Vivez pleinement

Ne vous privez pas des bonnes choses de la vie, elle est trop courte pour être trop pointilleux sur tout et rien. La vie c’est maintenant. Profitez-en pour vous amuser, pour vous développer, pour mûrir et vous y épanouir. Vivez tout simplement comme vous l’entendez. Autrement, il est possible que vous vous sentiez perdu.

Il y a tellement d’options, tellement de choses à explorer dans une vie : le sport, les études, l’aventure, les affaires, l’amitié et tant d’autres encore. Essayez tout ce que vous pensez pouvoir vous redonner goût à la vie.

N’oubliez pas que trébucher lors de votre parcours est normal, l’échec n’est pas fatal; c’est juste une opportunité de recommencer, mais de manière à ce que vous fassiez meilleur qu’auparavant. Les obstacles en route, ces quelques problèmes ne sont rien que des tests pour voir si vous voulez vraiment vivre.

Souvenez-vous qu’à chaque fois que vous tombez, mais que vous vous relevez, c’est déjà une victoire en soi. Faites des erreurs, mais ne regrettez pas de les avoir faits, relevez-vous et continuez, apprenez de ces échecs, et réajustez votre parcours. Au lieu de marcher, courez et hurlez à la vie.

Cette vie est unique, alors vivez-la pleinement. Souvenez-vous que le pire des risques c’est de ne jamais en prendre. Le monde vous attend, la vie vous attend !

Vous avez aimé cet article ?
Alors, vous allez sans doute adorer mon livre qui vous dévoile les 7 secrets pour changer de vie Maintenant : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt ! :)

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge