Reprendre le contrôle de son cerveau (et son esprit)

Bienvenue sur mon blog !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous dévoile les 7 secrets pour changer de vie Maintenant : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt ! :)

reprendre le controle de son cerveauComment reprendre le dessus pour contrôler notre cerveau ainsi que notre esprit dans un monde où cette prodigieuse partie de l’être humain est déjà reconditionnée par son environnement ?

J’espère que vous trouverez la réponse dans cet article quelques éléments de réponses; où du moins une aide à trouver la solution à cette question.

Notre cerveau est tel un gigantesque fourneau infatigable qui fonctionne incessamment, il dispose d’un vaste réseau de neurones pour œuvrer, il fonctionne à très haut débit, 24h/24h sans jamais vraiment se reposer.

Il dirige le corps et le régule, génère les pensées, reçoit les influx nerveux de nos 5 sens et répond par la motricité,  il est le siège de l’émerveillement et de tout un tas d’émotion et de sentiment. Mais sans qu’on ne s’en rende compte, il est facile à manipuler; à modeler et remodeler.

En effet, le cerveau (et l’esprit) répond au conditionnement du monde dans lequel il se développe , il est facilement influencé par la façon dont on s’en occupe : l’éducation,  les distractions, le ressenti… etc. À un moment, on se rend compte qu’il faut en reprendre le contrôle pour un total épanouissement de l’individu.

Ici on parle d’une reprise de contrôle par rapport aux différents éléments avec laquelle l’esprit a été programmé. Des différents programmes superflus que ce soit culturel, social, idéologique, ou de l’ordre de l’éducation ou des institutions qui nous poussent à agir et à penser selon ces paramètres.

Ces programmes superflus cités ci-dessus qui sont distribués de manière aléatoire c’est-à-dire qu’on peut les trouver partout et sous toutes les formes imaginables. Elles vont influencer le cerveau et l’esprit qui vont produire des activités non prioritaires pour la personne, voire futiles, qui vont ne faire que distraire; affaiblir notre cerveau et le rendre de plus en plus dépendant donc moins autonome.

La créativité, l’effort, le progrès, les performances et la maîtrise seront mis de côté et la fainéantise, l’abandon de l’effort, l’inactivité prendront place pour faire de l’individu un consommateur compulsif et un acheteur insatiable.

Il est donc impératif de reprendre le contrôle de notre esprit; pour le bien-être et le développement personnel, mais aussi pour, se mettre au service du monde.

Voici donc quelques propositions, des étapes que vous pouvez suivre pour cette reprise de contrôle :

Sélectionnez ce que vous voulez suivre

On introduit ici la notion de prévention à grande échelle pour l’individu; en insistant sur les médias; la télé, les réseaux sociaux… etc. ils nous présentent la face qui montre seulement le rêve, l’amusement, comment on s’occupe en ne rien faire, mais cache le véritable visage dans le revers qui n’est que dépendance et consommation abusive et incontrôlée.

Dans le marketing, on étudie le grand nombre (les besoins, la tendance, le moindre bénéfice qu’on peut faire avec le minimum d’effort et tant d’autres sujets) et on utilise les informations recueillies pour en faire des armes dont la plus dangereuse et efficace est certainement la publicité, les grandes boites ne lésinent pas sur les moyens pour faire parler de leurs produits le plus souvent et pour le plus de monde possible.

Ces armes ciblent nos points faibles, car il faut savoir que la répétition lors de ces publicités vise notre tendance inconsciente à acheter. Sans qu’on ne se rende compte, ces armes, dont les médias, vont nous orienter petit à petit vers une tendance à la dépendance.

Si on ne fait pas attention, on perd vite le contrôle.

On prend ici l’exemple de l’achat comme la forme la plus fréquente de ce contrôle que nous est imposé par notre environnement par le biais des médias.

Soyez donc très sélectif par rapport à ce que vous suivez régulièrement, revoyez votre routine journalière ainsi que tout ce que vous voyez, entendez le plus souvent et faites le tri, car ces éléments que nous qualifions de « petits » pourraient a la longue nous contrôler et petit à petit nous consumer. N’oubliez pas qu’il vaut mieux prévenir que guérir.

Établissez votre rituel de bien-être

Une routine pour préserver votre santé est toujours la meilleure des solutions pour reprendre le dessus sur votre cerveau et vous remettre d’aplomb. Elle vous permet de rester « maître » à bord. Aristote disait : « Nous sommes ce que nous faisons de manière répétée, l’excellence n’est pas une action, mais une habitude ». Mais aussi : « un esprit sain dans un corps sain ».

Savoir s’organiser est crucial puisque le calme et la sérénité dans le cerveau s’installent quand tout est en place; et quoi de mieux pour commencer une journée qu’un petit exercice pour bien se réveiller ? Consacrer du temps pour vous-même, pour vous évader, pour vous mettre dans le bon état d’esprit de bon matin et commencer la journée de bonne humeur.

Tous les moyens sont bons, un peu de musculation ou de jogging pour bien se réveiller ou bien de la méditation ou du yoga pour être totalement zen. De telles petites habitudes qui vous permettront de reprendre le contrôle de votre cerveau après une longue nuit dans laquelle vous ne vous sentez pas maître de ce que vous faites, ni de votre corps ni de vos pensées.

Ces rites d’organisation et de bien-être sont instaurés dans toutes les institutions du monde sous différentes formes pour établir un semblant de maîtrise et de programmation pour chaque individu. Il s’agit d’une stratégie mise en place pour arranger et améliorer le quotidien, mais aussi en respect pour les droits et les besoins de chacun.

Prenons comme exemple l’organisation quand on entre le matin à l’école ainsi que les éducations sportives imposées hebdomadairement. Ces rituels vont permettre à l’individu de se valoriser, de prendre soin de sa personne, mais aussi d’avoir un surplus d’estime pour elle-même.

Remettez-vous en forme

Il est scientifiquement prouvé que le sport ou les activités physiques de manière globale rendent plus intelligents outre les bienfaits comme le bien-être physique et psychologique.

Vous remettre en forme vous permettra de reprendre le contrôle sur votre état d’esprit, car cela va libérer votre cerveau de toutes les informations inutiles et encombrantes, des diverses malaises occasionné par le stress et vous remettra tout simplement les idées en place. Le sport permet une bonne amélioration des capacités cognitives du cerveau et prévient contre la dégénérescence des neurones.

Il faut savoir que notre cerveau distingue mal la différence entre une image mentale et la réalité. On peut donc en tirer profit pour prendre le contrôle en y inscrivant une image positive de notre personne par l’intermédiaire des activités physiques régulières qui nous feront sentir bien dans notre peau.

L’esprit (et le cerveau) se prolonge par le corps et génère les pensées; il n’est donc pas rare que des répercussions sur le corps et les pansées se produisent lorsque le manque ou l’inexistence de contrôle s’installe. Il y aura alors des mauvaises surprises comme le ralentissement psychologique et moteur, des changements d’habitudes alimentaires, des troubles de l’idéation et encore une fois la perte de contrôle qui se traduit par la dépendance. Il est facile d’échapper à tout ça par une simple remise en forme.

Plus de concentration

Plus vous vous concentrez sur une tâche, plus vos idées seront claires et vos actions réfléchis. L’esprit s’égare facilement dans les nuages, dans des pensées diverses qu’il est devenu prioritaire de reprendre le contrôle.

Certes, il est difficile d’avoir un contrôle total sur votre esprit, toutefois la concentration est déjà un résultat concret qu’on peut constater quand on a le contrôle. La solution est de ne pas se laisser trop distraire par tout ce qui vient de l’extérieur; de tout ce qui pourrait altérer l’exécution de la tâche. Fermez les yeux si nécessaires pour imaginer le déroulement et la manière dont vous voulez adopter. Éliminez tout ce qui pourrait vous déranger, les objets qui pourraient vous déconcentrer ainsi que le bruit qui est lui aussi un facteur majeur d’égarement.

Faites attention à bien jauger l’énergie que vous investissez pour telle ou telle chose. On revient ici à l’organisation; pour faire simple de classer vos activités d’« importants » à « facultatifs » et « distrayant ». Sans vous précipiter, réfléchissez-y et jugez du taux d’implication et d’énergie que vous devez y mettre en pensant à bien balancer avec les autres centres d’activités.

Vous concentrer plus sur ce que vous faites vous permettra alors de reprendre contrôle sur votre esprit.

Changez de point de vue, de perspective

Reprenez votre vie d’une tout autre manière, voyez différemment et d’un regard nouveau; vous verrez sûrement votre quotidien d’un autre œil. Il est conseillé de changer de perspective lorsque vous sentez une gêne au développement ou lorsque des soucis présentent de façon répétitive à votre projet. Le contrôle qui est déjà imposé par votre environnement à votre esprit peut se traduire par ces petits problèmes répétitifs non résolus.

Il est donc important de changer d’attitudes pour reprendre le dessus et adopter une nouvelle vision. Cela va non seulement régler votre souci, mais aussi vous amener une nouvelle façon d’aborder les choses à partir de là.

N’ayez pas peur de reculer pour mieux sauter, reprenez le contrôle de votre esprit en regardant les choses d’une autre manière.

Maîtrisez votre domaine

De même que pour la concentration sur une tâche, il est ici question de maîtrise pour avoir le contrôle sur ce que vous faites. N’oubliez jamais que pour être heureux et n’avoir aucun regret, il vaut mieux faire quelque chose qui nous inspire vraiment et sur quoi on est vraiment motivé.

Une des solutions pour bien avoir le contrôle sur son cerveau est la maîtrise du domaine dans lequel on exerce.

Cette maîtrise devra s’acquérir suite à de nombreux apprentissages dans lesquels il faudra s’exercer à se concentrer. La répétition de ces exercices vous permettra de maîtriser ce que vous faites, d’être dans l’excellence de votre domaine et d’avoir la possibilité d’appliquer ce en quoi vous avez travaillé dur. En atteignant cette maîtrise, vos objectifs s’élargiront et votre quête de maîtrise n’en sera que plus grande. Plus elle sera grande, plus votre contrôle sur le mental sera fort et elle s’ajustera progressivement selon vos buts.

On aura donc une suite dont les étapes ne sont pas à enjamber : Apprentissage – entraînement – concentration – exercice – maîtrise – but et par la suite la « création » de ce qui vous sera propre.

Cela représente beaucoup de temps certes, mais rien n’est meilleur pour diriger votre cerveau et votre esprit.

Créez une connexion avec votre esprit

Ne vous imposer aucune limite quand il s’agit de la connexion avec l’esprit, c’est notre plus puissant allié en termes de libération. Être en connexion continue avec votre esprit et le monde dans laquelle on se trouve est certainement la meilleure solution pour contrôler le cerveau, cette connexion avec la nature, l’esprit, l’univers quoi qu’on l’appel a été conçue pour nous permettre de nous évoluer, de nous épanouir tel qu’on est dans le monde dans laquelle nous vivons.

Ce qui va rendre la reprise du contrôle de notre cerveau primordial va se jouer sur notre choix, notre libre arbitre, car il serait tellement facile de s’égarer dans la copie d’une vie qui nous est imposée par le monde extérieur que de se la créer nous-mêmes.

L’épanouissement total d’un individu dépend alors du contrôle qu’il aura sur son cerveau et son esprit, car en programmant notre esprit avec laquelle on reste connecté; on pourra ensuite s’en servir pour se développer.

Ne lâchez rien.

Le vrai problème lorsqu’on se rend compte et qu’on veut reprendre le contrôle n’est pas de savoir les étapes par lesquelles il faudra passer, mais bien de leur exécution chacune.

Ne vous laissez pas abattre par les aléas que vous rencontrerez, ayez confiance et prenez courage en ne fixant votre regard que sur votre but final. Il serait tellement facile d’abandonner et de se laisser aller, mais dites-vous que la récompense en fin de parcours en vaudra largement les efforts fournis durant le périple.

Vous avez aimé cet article ?
Alors, vous allez sans doute adorer mon livre qui vous dévoile les 7 secrets pour changer de vie Maintenant : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt ! :)

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    deparasitage cetveau esprit, sons cerveau

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge