Le sommeil polyphasique: dormir moins pour avoir plus de temps

Bienvenue sur mon blog !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous dévoile les 7 secrets pour changer de vie Maintenant : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt ! :)

sommeil polyphasiqueDepuis l’apparition de l’industrialisation, le travail accapare davantage notre temps. La moyenne de huit heures imposée au quotidien ne suffit plus. Alors, on y rajoute des heures supplémentaires ou on travaille encore la nuit.

Il ne nous reste parfois que deux heures pour dormir. On abuse de la caféine et de produits similaires pour lutter contre le sommeil et la fatigue.

Parfois même, on ne dort pas pendant deux à trois jours le temps de finir une tâche importante.

Le cycle de sommeil devient très instable et en résulte alors un grand déséquilibre qui nuit à notre santé et à notre productivité. Et il n’y a pas que les employés qui sont touchés, bon nombre d’étudiants subissent également le même sort. Pour y remédier, il y a des méthodes qui visent à optimiser la productivité pour pouvoir finir le travail en temps normal et avoir ainsi le temps de dormir convenablement après.

Il y a une autre technique qui attire de plus en plus d’adeptes. Léonard de Vinci et Thomas Edison l’ont utilisée. Il s’agit du sommeil polyphasique, consistant à dormir par intervalle de temps plus ou moins régulier en 24 h, comme le font d’ailleurs les bébés. Ces petites siestes sont assez courtes, afin d’avoir davantage de temps pour travailler. Vous dormirez donc moins et non pas d’une traite pour pouvoir passer à vos besognes le reste du temps.  Avec ce système, les heures de sommeil sont très strictes, ce qui nécessite des prédispositions si vous voulez que vos efforts portent leurs fruits. Vous trouverez dans cet article le b.a.-ba de cette méthode.

Quelques types de sommeil polyphasique

Le cycle de sommeil Siesta ou biphasique est le type de sommeil polyphasique qui se rapproche le plus du rythme de sommeil classique. Vous dormez pendant 6 h la nuit, auquel vous rajoutez une sieste de 20 minutes. Ensuite, il a les trois styles Everyman 2, 3 et 4. Le premier permet un sommeil de 4 h 30, le deuxième de 3 h et le troisième de 1 h 30. Respectivement, vous avez droit à 2, 3 et 4 siestes par jour, à chaque fois de 20 minutes. La méthode Dymaxion, inventée par Richard Buckminster Fuller, exploite également la technique en répartissant le sommeil en quatre temps à intervalles réguliers. Enfin, il y a la méthode uberman qui consiste à dormir 6 fois dans la journée par des siestes planifiées.

La méthode Uberman

La méthode uberman, inventée par Pure Doxyk, est la plus célèbre d’entre ces techniques. Il ne vous reste dans ce cas que 2 h de sommeil en tout. Ces 2 h sont réparties entre 6 siestes de 20 minutes chacune. Le concept du jour et de la nuit du coup n’existe plus. Cette technique est près de la limite du possible, car quel que soit notre désir de gagner encore plus de temps, le corps a besoin quotidiennement de repos et de sommeil.

Une autodiscipline s’impose

Pour pouvoir profiter de cette technique, vous devez disposer obligatoirement d’une volonté de fer qui vous fera parvenir à suivre cet emploi du temps rigoureux. Vous devez également vous soucier de votre alimentation, car comme vous dormez moins, vous aurez beaucoup de temps pour manger et surtout vous sentirez souvent des petits creux. Quelques fois aussi, le stress du travail vous amène à grignoter tout le temps. Apprenez à tous les contrôler pour garder la forme.

De même, n’oubliez pas de faire du sport de manière régulière, surtout si vous travaillez sur un bureau. Il n’est pas bien de rester assis trop longtemps, alors vous en aurez besoin pour vous dégourdir, pour garder une bonne circulation sanguine et gagner du tonus.

Comment procéder

Quel que soit le rythme que vous aurez choisi, il ne faut pas basculer tout de suite, mais d’abord passer par une phase d’initiation. Le cycle Siesta est le plus proche du cycle normal donc vous pourrez vous y adapter rapidement sans problème. Sinon, il vous servira de phase intermédiaire si vous voulez pratiquer l’un des rythmes Everyman ou la méthode Uberman. Prévoyez au moins une semaine d’initiation. Pendant cette période, vous ressentirez une fatigue, le temps que votre cerveau s’adapte à son nouveau rythme.

Quand vous aurez commencé à mettre en pratique ce rythme choisi, évitez à tout prix de vous dérober à une sieste. Ce sera difficile d’y revenir et dans ce cas également, vous risquez un déséquilibre de sommeil, de votre emploi du temps, jusqu’à votre santé et votre productivité. Vous pourrez sentir un long épuisement pendant des jours pour une seule esquive. À vous donc de définir convenablement les horaires de vos siestes pour vous faciliter la tâche. La constance de votre rythme vous assurera le maintien de vos capacités intellectuelles et physiques lorsque vous dormirez moins.

Ne dépassez pas les temps impartis et ne sautez pas les siestes qui doivent toujours durer au maximum 20 minutes. La grasse matinée ne fera désormais plus partie de votre programme. N’hésitez pas à vous servir d’un réveil au début. Après, vous vous réveillerez naturellement et vous saurez également quand il est temps de faire une sieste. Quand même vous pouvez vous accorder quelques exceptions de temps en temps, mais uniquement sur la durée d’une sieste ou du sommeil.

Quand et jusqu’à quand ?

Ce n’est pas parce que le sommeil polyphasique est bénéfique qu’on peut le conseiller à tout le monde. D’un côté, il y a ses propres horaires d’études ou de travail et de l’autre les contraintes familiales et similaires. Ce qui fait que cette technique reste impossible à réaliser pour beaucoup. Souvent aussi, on assiste à des événements qui rendent impossible l’application de la méthode puis qu’aucune coupure n’est pas tolérable, même un jour.

Vous pouvez alors commencer par des expérimentations de courtes durées quand vous êtes libre de gérer votre temps, sans qu’aucun changement ne risque de vous perturber. Vous verrez après si vous voulez prolongez et comment adapter alors vos horaires. Néanmoins, aucune étude n’a encore prouvé, tout comme aucun témoignage jusqu’à ce jour n’a raconté qu’il y a des effets négatifs sur le long terme, alors que certains ont pu continuer leurs expériences pendant des années.

Vous gagnez du temps

Le sommeil polyphasique permet un gain de temps considérable dans la journée comme la nuit. Imaginez que si vous aviez l’habitude de dormir 8 h par jour; avec Siesta, vous gagnez déjà 1 h 40. Vous pouvez utiliser ce temps pour faire beaucoup de choses. Ce gain devient de plus en plus intéressant avec les rythmes Everyman et Uberman. À part le temps de travail, vous trouverez des créneaux pour toutes vos occupations quotidiennes et vos loisirs. Vous aurez du temps pour lire, pour sortir et déstresser, pour aller faire les soldes, pour s’adonner à vos passions, bref, pour profiter de la vie.

Votre sommeil sera de qualité

La qualité du sommeil est nettement supérieure à la normale quand vous vous serez adapté, simplement parce que vous acquerrez l’habitude de vous endormir rapidement d’un sommeil profond et de vous réveiller facilement. D’autant plus que vous profitez de meilleures récupérations mentales puisque vous passez plusieurs fois par le stade de sommeil paradoxal en une seule journée.

Le stress s’en trouvera évidemment réduit puisque vous vous réveillez en pleine forme et avez plus de temps par rapport aux autres, donc de l’avance dans tout ce que vous faites. En outre, vous bouillonnerez d’énergie grâce à cette qualité du sommeil.

Autres avantages du sommeil polyphasique

Contrairement au sommeil monophasique, il vous donne la possibilité d’expérimenter les rêves lucides, tout en vous débarrassant des cauchemars et des sommeils légers. Les insomniaques trouveront la solution en cette technique. Désormais, vous aurez une tout autre perception du monde en vous sentant plus avantagé que les autres.

À qui profite cette technique

Le sommeil polyphasique profite aux étudiants qui ont besoin de plus en plus de temps pour réviser et faire des recherches, aux  jeunes parents qui veulent consacrer plus de temps à leur bébé et aux entrepreneurs et freelancers ambitieux qui cherchent encore et toujours à produire davantage. Les professions qui nécessitent une vigilance rapprochée peuvent également être combinées avec l’application du sommeil polyphasique. Par contre, les employés ou étudiants qui doivent obéir à des horaires stricts n’auront pas la possibilité de régler leur sommeil de la sorte.

Vous avez aimé cet article ?
Alors, vous allez sans doute adorer mon livre qui vous dévoile les 7 secrets pour changer de vie Maintenant : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt ! :)

Commentaires

  1. Dans notre expérience, tous les gens que nous avons pu étudier qu’ils ont essayé de suivre certains de ces régimes de rêve polyphasique, le seul qui semble avoir un taux de réussite d’estimable est la méthode Everyman, dans l’une de ses variantes.

    Qu’il contient, les variantes qui comprennent moins de siestes sont plus facilement accessibles, en particulier où concentrée plus d’heures de sommeil au matin du niveau inférieur d’alerte dans les rythmes circadiens.

Exprimez-vous !

*